← Revenir aux actualités

Des batteries de VW Passat GTE pour recharger des bus électriques Rédigé par Philippe Schwoerer le 03 Jan 2020 à 00:00 0 commentaires

Entreprise en charge des transports dans la ville allemande de Hambourg, Verkehrsbetriebe Hamburg-Holstein (VHH) s’associe avec le groupe Volkswagen et le constructeur de poids lourds Man Truck & Bus pour tester la recharge d’autobus électriques avec une unité de stockage composée de batteries de Volkswagen Passat hybrides rechargeables en fin de vie pour la mobilité .

Conteneur

En tout, ce sont 50 packs lithium-ion de Passat GTE, d’une capacité énergétique nominale de 9,9 kWh, qui ont été installés dans un conteneur tout récemment livré au dépôt des bus de VVH du quartier de Bergedorf. Montés sur des racks puis interconnectés via un système de gestion de type BMS, ils forment ainsi une grande batterie de presque la moitié d’un mégawattheure. Pour être précis : 495 kWh. Cette expérimentation s’inscrit dans le cadre d’un projet pilote qui vise à « tester le comportement des batteries usagées après leur première utilisation dans des véhicules et comme système de stockage d’énergie stationnaire, dans des conditions de fonctionnement réelles », expliquent les partenaires dans un communiqué de presse commun.

Prévention des pics de puissance

Sur place, différents scénarios vont être testés mettant en œuvre cette unité de stockage d’énergie. Et ce, afin d’optimiser la consommation électrique du dépôt VHH. Ce qui inclut une meilleure utilisation du réseau et un lissage des appels de puissance lors de la recharge des bus électriques. « Cette architecture peut réduire jusqu’à plus de 600 kW les pics de consommation, et ainsi diminuer les factures d’électricité », assure Alexander Adler, responsable du projet chez Man Truck & Bus. « En outre, les partenaires anticipent de nouvelles découvertes sur le comportement des batteries face à leur vieillissement, sur une gestion efficace des packs, et sur les cycles de vie des futures technologies d’accumulateurs », poursuit-il.

Accord signé en mars 2018

Conscients que la filière de recyclage des batteries lithium-ion n’était pas encore suffisamment développée et installée, les 3 partenaires avaient décidé en mars 2018 de tester l’utilisation en seconde vie, pour la recharge de bus électriques, des packs devenus insuffisants pour un usage en mobilité. Pour Stefan Sahlmann, responsable de Man Transport Solutions, « la seconde utilisation des batteries est un sujet extrêmement important compte tenu de l’électrification toujours croissante de la mobilité dans son ensemble ». Il complète : « Le projet avec VHH et Volkswagen fait partie de notre stratégie pour rendre le transport du futur durable ».

Soutien au niveau national

Soutenu par le ministère fédéral allemand des transports et des infrastructures numériques, le projet répond également aux attentes « du public à examiner tous les aspects de la mobilité électrique, dans la perspective d’une durabilité responsable », confie Toralf Müller, directeur général de VHH. « Nos clients s’attendent à ce que nous, en tant qu’entreprises, mettions en œuvre des technologies modernes et durables, telles que les bus électriques, et que nous les testions en profondeur », complète-t-il. L’entreprise de transports en commun compte à ce jour une flotte de 560 bus qui devrait être progressivement convertie à la propulsion électrique dans les années à venir. Mi-décembre dernier, VHH a commencé à recevoir les premiers exemplaires de Man Lion’s City E.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter