← Revenir aux actualités

Hyundai se lance dans la recharge solaire avec sa Sonota hybride Rédigé par Philippe Schwoerer le 23 Août 2019 à 00:00 0 commentaires

Selon le service de communication du constructeur, le toit solaire composé de panneaux en silicium serait capable, à raison d’au moins 6 heures d’exposition au Soleil, de recharger chaque jour entre 30 et 60% de la batterie. De quoi parcourir environ 1.300 kilomètres chaque année (soit 3,6 km par jour) avec cette seule source d’énergie. Pour Hyundai, il s’agit d’un premier pas : « Si le système de toit solaire ne joue aujourd’hui qu’un rôle de soutien, il ouvre de nouvelles perspectives et pourrait à terme permettre aux véhicules de s’affranchir totalement des combustibles fossiles ».

Hyundai Sonota

Connaissez-vous la Hyundai Sonota ? Non ! Ce ne serait pas vraiment étonnant puisque cette berline familiale apparue en 1985 a longtemps été réservée à la Corée du Sud. Le nouveau modèle en version hybride sera lancé en 2020 et circulera aussi en Amérique du Nord. Il n’est pas prévu à ce jour qu’elle soit proposée en Europe. En plus du toit solaire, la Sonota hybride, rechargeable ou non, proposera, également en nouveautés, une fonction clé numérique via une application smartphone dédiée, et une transmission à commande active (ASC). Raison d’être de cette dernière : des changements de rapports à la fois plus rapides et plus doux permis par un système qui contrôle à chaque instant la vitesse de rotation du bloc thermique et de la transmission.

GMP

Hyundai n’a pas encore communiqué toutes les caractéristiques techniques de sa future Sonota hybride. On sait cependant déjà que le groupe motopropulseur sera composé d’un bloc essence 4 cylindres à injection directe de 2 litres de cylindrée, couplé avec un moteur électrique 38 kW. Rien cependant sur la capacité énergétique de la batterie qui sera donc en partie alimentée par le toit solaire. Le modèle actuel embarque un chiche pack 1,76 kWh, et sa déclinaison rechargeable un ensemble 9,8 kWh la dotant d’une autonomie d’un peu plus de 40 kilomètres en mode électrique avec un moteur dont la puissance a été portée à 50 kW. Cette version PHEV recevra très certainement aussi le toit solaire (information non précisée à ce jour par Hyundai).

Mobilité durable

« La technologie du toit solaire illustre parfaitement la volonté de Hyundai d’œuvrer en faveur d’une mobilité propre. Elle permet à nos clients de contribuer activement à la réduction des émissions polluantes. A terme, nous envisageons d’étendre l’application de cette technologie, actuellement réservée aux véhicules électrifiés, aux véhicules à moteur à combustion interne », assure Heui Won Yang, vice-président chez Hyundai Motor Group. Une affirmation qui demande à être développée. S’il s’agit simplement pour les modèles essence et diesel non hybridés de maintenir le niveau de charge de la batterie accessoire 12 V, faudrait-il s’attendre à la disparition ou à un downsizing de l’alternateur ?

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Vidéo de présentation de Zeplug
Jurassic Electric Tour 2020
Toutes les vidéos