← Revenir aux actualités

La Poste va expérimenter l’utilitaire électrique Renault EZ-Flex Rédigé par Philippe Schwoerer le 16 Mai 2019 à 00:00 0 commentaires

Révélé par son constructeur le mois dernier, l’utilitaire électrique EZ-Flex a été conçu spécialement pour la livraison du dernier kilomètre. C’est exactement l’un des rôles principaux de la Poste, assuré quotidiennement par une armée de facteurs. Elle est la première d’un panel de collectivités et d’entreprises européennes à recevoir en prêt l’un des 10 exemplaires de cet engin. Par cette opération qui s’étalera sur 2 ans, Renault cherche à « mieux comprendre les usages futurs de la livraison urbaine ».

En situation réelle

« Avec l’encombrement des villes et l’explosion du e-commerce, la livraison urbaine est en pleine mutation. En tant que leader des vans et du véhicule utilitaire électrique en Europe, le groupe Renault se doit de continuer à proposer des solutions qui bousculent les codes traditionnels. Nous avons souhaité nous associer avec le groupe La Poste, un acteur majeur de la livraison, afin d’innover avec Renault EZ-Flex […], un véhicule utilitaire expérimental qui inaugure une nouvelle approche collaborative innovante. Il a été pensé et conçu pour nous permettre de mieux appréhender les usages futurs de la livraison urbaine », commente Denis Le Vot, directeur de la division Véhicules utilitaires de l’alliance Renault-Nissan.

Excellent ratio encombrement/volume utile

Une longueur de 3,86 m et une largeur de 1,65m : les dimensions au sol de l’EZ-Flex le rendent moins encombrant qu’une Zoé (4,08 x 1,73 m). Mais avec une hauteur de 1,88 m (contre 1,56 m pour la citadine branchée) qui dote l’engin expérimental d’un volume d’embarquement de 3 m3. Pour comparaison, les Kangoo Z.E. exploités par la Poste dispose d’un espace utile de 3,5 m3 dans L x l x h = 4,28 x 1,83 x 1,81 m. Sur le papier, l’EZ-Flex semble bien être le mieux adapté pour l’activité de messagerie de l’entreprise. Doté d’une autonomie sans doute un peu chiche de 150 km, selon les témoignages des facteurs qui redoutent souvent l’arrivée de l’hiver, il offre un très bon rayon de braquage : 4,5 m, contre 5,35 m pour le Kangoo. Un atout non négligeable en ville !

Connecté

« Connecté et équipé de nombreux capteurs, [le Renault EZ-Flex] permettra la collecte et l’analyse des données d’usage et de parcours, de kilométrage, d’autonomie, de vitesse ou encore du nombre d’arrêts afin de mieux appréhender la réalité de la livraison au quotidien », explique le constructeur. « Ces données seront analysées à la lumière du retour d’expérience du facteur, son vécu au quotidien, ses contraintes, la réaction de son environnement. L’ensemble de ces informations seront exploitées pour adapter le véhicule utilitaire aux enjeux de la livraison urbaine de demain », conclut-il.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – une conductrice de Tesla Model 3 instructive
Vidéo de présentation de K-Motors
Toutes les vidéos