← Revenir aux actualités

Plug&Charge : La recharge avec authentification automatique progresse Rédigé par Philippe Schwoerer le 12 Fév 2019 à 00:00

Des stations dans lesquelles il suffirait juste de brancher son véhicule électrique pour que la recharge démarre automatiquement et soit ensuite facturée sans action de l’automobiliste électromobilien : Le rêve !? Pas besoin de présenter un badge, ni d’utiliser son smartphone ! Coentreprise allemande spécialisée dans l’interopérabilité et la recharge des véhicules électriques et hybrides rechargeables, Hubject a signé des accords avec Electrify America et Greenlots, respectivement filiales de Volkswagen et Shell New Energies, afin de développer sa technologie Plug&Charge en Amérique du Nord.

Communication directe

Le scénario est alléchant, mais la déception risque d’être grande dans un premier temps, puisqu’il faut que les infrastructures de recharge, mais aussi et surtout les voitures électriques soient prêtent à échanger des informations directement. Selon Hubject, plusieurs constructeurs commencent à implémenter le soft dans leurs modèles branchés. En avril dernier, Smart se réjouissait d’annoncer être le premier à proposer, dans ses modèles Fortwo et Forfour, cette fonctionnalité qui s’appuie sur la norme mondiale ISO 15118. Pour précision, cette dernière définit un cadre pour la communication entre véhicules électriques et points de recharge. Derrière ce premier engagement, Daimler, groupe de constructeurs en automobiles auquel appartient Smart, et qui fait partie des associés réunis au conseil d’administration d’Hubject. Siègent également à cette direction BMW et Volkswagen que l’on attend forcément dans la boucle.

Electrify America

Justement, au sujet de Volkswagen, Hubject a signé mi janvier dernier un premier accord avec Electrify America, filiale nord-américaine du constructeur allemand. Le service développé par le spécialiste de l’interopérabilité en mobilité électrique s’apprête à être disponible sur un réseau qui comptera dans quelques mois 484 stations équipées de chargeurs rapides et ultrarapides. Une simple mise à jour suffira pour leur implémenter le soft. Pour exploiter cette fonctionnalité, un automobiliste utilisant un véhicule électrique compatible Plug&Charge n’aura plus qu’une seule contrainte préalable à dépasser : s’inscrire auprès de la plateforme Electrify America. Ensuite, il lui suffira de brancher simplement sa voiture survoltée sur un chargeur du réseau pour que la recharge se déroule automatiquement, en incluant la facturation de l’opération.

Greenlots

Pour que le scénario Plug&Charge fonctionne avec le réseau Electrify America, encore faut-il que la plateforme d’exploitation du réseau l’accepte. Voilà pourquoi Greenlots, chargé par la filiale de Volkswagen du développement de ce centre de commandes virtuel, a également signé un accord avec Hubject. Le partenariat s’appliquera à la solution Sky Network de Greenlots, que l’entreprise placée récemment sous le giron de Shell New Energies fournira à d’autres opérateurs de réseau de recharge.

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Vidéo de présentation de Zeplug
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Témoignage de Stéphane SEMERIA, Président de Ffauve
Toutes les vidéos