← Revenir aux actualités

500 kilomètres d’autonomie avec le Nissan e-NV200 5-7 places à PAC hydrogène de Symbio Rédigé par Philippe Schwoerer le 08 Mar 2017 à 00:00

Combien de fois a-t-on lu sur la Toile, en commentaires d’articles et au sein de blogs, que le Nissan e-NV200 Evalia serait parfait s’il avait une autonomie supérieure. Symbio, déjà à l’origine d’un Renault Kangoo équipé d’un prolongateur d’autonomie constitué d’une pile à combustible à hydrogène, vient de communiquer sur son projet d’un ludospace imaginé plus particulièrement pour les taxis et autres flottes de transport de personnes. L’entreprise se prête déjà au jeu des précommandes, pour une production qui démarrerait en septembre 2018.

Un véhicule déclinable à souhait

Nissan s’est déjà pas mal amusé à décliner son e-NV200. Ainsi en taxi, navette VIP, voiture de police, fourgon d’intervention des pompiers, bureau mobile, vitrine ambulante écrin du trophée de la Ligue des Champions, frigorifique, etc. Symbio compte bien ajouter un modèle hybride électrique-hydrogène, sur la base de l’Evalia, en 5 ou 7 places, qui disposera d’une autonomie totale de 500 kilomètres. C’est en tout cas ce qu’a annoncé ce leader français de l’hydrogène qui propose des solutions innovantes de mobilité durable pour allonger l’autonomie des véhicules électriques. Il a choisi de communiquer sur le sujet à Tokyo (Japon), dans le cadre de FCExpo, conférence et exposition internationale de technologie H2 et des piles à combustible.

Pour le coût d’un taxi hybride

Selon Symbio, « la solution hydrogène adaptée au e-NV200 offre aux chauffeurs de taxi un coût total de possession équivalent à celui d’un taxi hybride, en gardant l’autonomie d’un moteur à combustion interne. Ce véhicule pourrait donc être utilisé pour des activités de taxi intensives en milieu urbain ou pour des services de réseau de transport de personnes. Le véhicule peut être rechargé sur une prise électrique standard, et le plein d’hydrogène ne prend pas plus de trois minutes (3,8 kg d’hydrogène) ».

Faire durer la PAC et la batterie

En dehors des avantages liés à l’autonomie et à la souplesse d’utilisation, monter une pile à combustible comme prolongateur d’autonomie a une incidence directe sur la longévité de la batterie et de la pile à combustible. Anecdotique !? Pas tant que ça, si l’on en croit un article produit pour son webzine par le CNRS sur le sujet des VE à PAC, à la suite du Colloque européen sur les véhicules à piles à combustible qui s’est tenu à Orléans (45), aux mêmes dates que FCExpo, du 1er au 3 mars 2017. On y apprend que la pile à combustible de la Toyota Mirai, par exemple, ne permettrait pour l’instant de parcourir que 100.000 kilomètres !

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Matthieu, ingénieur, utilise quotidiennement les scooters d’Eccity Motocycles.
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – une conductrice de Tesla Model 3 instructive
Toutes les vidéos