← Revenir aux actualités

Accès gratuit aux superchargeurs Tesla : Pour les Model S et Model X commandées avant 2017 Rédigé par Philippe Schwoerer le 17 Nov 2016 à 00:00

Les abonnés à la lettre d’informations Tesla ont reçu mardi dernier l’édition de novembre 2016. Parmi les 4 entrées qu’elle contient, la première rappelle que pour bénéficier de la recharge gratuite à vie sur les superchargeurs du constructeur, il faut avoir commandé sa Model S ou son Model X avant le 31 décembre 2016.

Une classique petite erreur de dates

« Toutes les Tesla commandées avant le 31 décembre 2016… » / « Pour les véhicules Tesla commandés après le 1er Janvier 2017… » : Quid des commandes effectuées le 31 décembre 2016 et le 1er janvier 2017, si cette opération est possible en ligne à ces dates ? Ce petit préambule pour rectifier le tir : le site du constructeur ne laisse, lui, aucun doute. Quoique !

Jusqu’à la fin de l’année

Les Tesla Model S et Model X commandées avant le 1er janvier 2017 et livrées avant le 1er avril de la même année continueront à bénéficier de la gratuité d’accès et de ravitaillement, à vie, aux superchargeurs du constructeur. A noter qu’il s’agit de la vie de la voiture. En conséquence, les ventes successives des exemplaires concernés ne devraient pas interrompre cet avantage, chaque nouveau propriétaire en bénéficiant. Il en résulte une probable surévaluation du prix pour ces engins lors des transactions à venir. Sur la Toile, on n’hésite d’ailleurs pas à employer déjà le terme de « collector » pour les définir.

400 kWh de crédit

Pour les Model S et Model X commandées après le 1er janvier 2017, un crédit de recharge de 400 kWh sera attribué annuellement. De quoi parcourir environ 1.600 kilomètres, selon Tesla. On peut considérer ce cadeau comme bienvenu pour les vacances estivales, à condition de ne pas faire exploser le compteur totalisateur. Au-delà, l’accès aux point de ravitaillement maison sera payant, dans des conditions qui seront communiquées avant la fin de la présente année. Il était prévisible que le constructeur américain ne pourrait supporter à l’infini de faire le plein d’énergie de toutes les voitures qu’il produit auprès des 4.600 chargeurs rapides qu’il a installés dans le monde à ce jour. Ce sont déjà 160.000 automobilistes qui composent le fichier de sa clientèle active. Si chacun d’eux consommait à l’année ne serait-ce que pour 250 euros d’électricité puisée dans ce maillage, la facture serait de 40 millions d’euros ! Une paille ! En outre, la Model 3 devrait gonfler plus rapidement encore le nombre des heureux propriétaires de Tesla, nécessitant un maillage en superchargeurs encore plus étoffé.

Légère contribution

A ce jour, le constructeur parle de « légère contribution », indiquant qu’elle « sera facturée au fur et à mesure et coûtera toujours moins cher qu’un plein d’un véhicule thermique équivalent ». Entre une légère contribution et l’équivalent d’un plein de véhicule thermique, la fourchette est donc des plus larges, entre 1 et plusieurs dizaines d’euros par opération. Il est question d’une facturation qui pourrait être différenciée selon les régions et fluctuante en fonction du prix de l’électricité. Par ailleurs, Tesla promet que son réseau de superchargeurs « ne sera jamais un centre de profit » pour lui et compte bien continuer à l’étendre.

Un réseau à réserver aux longs trajets ?

« Nous avons conçu ce réseau pour permettre à tous nos clients d’accéder à une expérience de recharge facile et pratique lorsqu’ils effectuent de longs trajets. C’est la vocation première du réseau Superchargeur et c’est pour cela que nous annonçons aujourd’hui un changement dans le fonctionnement… », justifie le service de communication de Tesla. Que faut-il comprendre ? Sans doute déjà que l’exploitation du maillage du constructeur par les propriétaires de ses voitures dépasse les prévisions. Il convient très certainement d’y voir aussi un petit rappel de la vocation première des superchargeurs qui n’ont pas été dressés pour le ravitaillement régulier des Model S et Model X dont le lieu de rattachement est proche de ces installations. Traverser les Etats-Unis, rallier l’Espagne depuis le cercle polaire Arctique, faire le tour du monde : voilà qui correspond mieux à l’esprit aventurier Tesla !

Conséquences ?

Difficile d’évaluer les conséquences de l’annonce du constructeur de Palo Alto sur les habitudes des propriétaires actuels et futurs des Model S et Model X. Un coup de frein sur les commandes de ces modèles ? Peut-être, mais alors de manière très anecdotique. Quand on a la passion de ces belles survoltées, assumer le coup de la recharge ne doit pas être perçu comme un problème. Une plus grande attention au nombre de kilomètres parcourus dans l’année ? Pas plus si le tarif de la recharge sur les superchargeurs reste raisonnable, car l’important est avant tout de disposer d’un réseau efficace pour avaler la route. Un report sur d’autres réseaux gratuits ou moins coûteux ? C’est sans doute ce que Tesla espère lorsqu’il s’agit de ravitailler régulièrement les voitures des propriétaires locaux. Le risque est alors une mobilisation de bornes déjà plus ou moins sollicitées, occasionnant une moins bonne disponibilité de certaines stations. Une plus grande exploitation du maillage dit de « recharge à destination » présent principalement dans des hôtels, restaurants et centres commerciaux ? Ce ne sont pas les commerçants qui s’en plaindront, ni les autres électromobiliens, puisque les connecteurs sont prioritairement accessibles, et parfois même totalement réservés aux véhicules produits par Tesla. Le ravitaillement étant effectué moins rapidement, ce report est surtout valable en passant une nuitée dans l’établissement équipé. Davantage de recharges à la maison ou sur le lieu de travail ? Tout dépend encore une fois de la somme à acquitter pour faire le plein des batteries depuis un superchargeur, à comparer avec le chèque à effectuer pour investir dans du matériel satisfaisant.

La parole aux propriétaires de Tesla

Sur la question de l’utilisation des chargeurs rapides Tesla à proximité de chez soi lorsqu’ils deviendront payants à l’usage, le mieux est encore que les propriétaires de ces voitures souvent admirées s’expriment eux-mêmes. Pour cela, l’espace ci-dessous, réservé aux commentaires, leur est ouvert. Sans exclusivité, bien sûr !

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Témoignage de Stéphane SEMERIA, Président de Ffauve
Vidéo de présentation de Zeplug
Toutes les vidéos