← Revenir aux actualités

Immatriculations des voitures électriques : retrait en juillet 2016 Rédigé par Philippe Schwoerer le 23 Août 2016 à 00:00

Avec la trêve estivale, nous publions un peu tardivement le résultat des immatriculations des voitures particulières électriques pour juillet 2016. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les chiffres sont décevants, en retrait de 16% environ par rapport au même mois en 2015. Dans ce contexte, la Citroën E-Méhari se hisse en 4e position !

1.130 VPE

Depuis plusieurs dizaines de mois, les immatriculations en voitures particulières électriques sont en hausse d’une année à l’autre. Sauf en juillet 2016. Avec seulement 1.130 VPE nouvellement enregistrées en préfecture le mois dernier, contre 1.347 en juillet 2015, la baisse est légèrement supérieure à 16%, à comparer et à relativiser avec la chute de presque 10% des VP, toutes énergies d’alimentation confondues. En juin dernier, déjà, nous assistions à une toute timide augmentation de 2% des VPE par rapport à juin 2015, tout de même supérieure au chiffre de 0,8% du marché plus global des VP. Mais là, en juillet 2016, les VPE se distinguent par une évolution encore plus négative que celle des VP. Futurs modèles annoncés avec plus d’autonomie qui éloigne l’achat, retards de livraison, problèmes de disponibilité de certaines pièces… Espérons qu’on puisse davantage expliquer le retrait estival par les causes répertoriées dans cette liste, que par un moindre attrait des véhicules électriques, alors même que les commerciaux se font plus compétents pour les placer et que les manifestations qui leur sont dédiées rassemblent toujours plus de concurrents et de public. Rien de particulier à attendre en août : les yeux sont tournés vers septembre désormais !

Renault Zoé et Nissan Leaf en tête

A part la E-Méhari et quelques modèles de bas de tableau, toutes les voitures particulières électriques enregistrent une baisse de leurs immatriculations par rapport à juin. Rien d’exceptionnel : les mois de juillet et août sont classiquement en retrait après celui de juin qui forme souvent un pic avant les vacances. Mais si on compare à l’année, les immatriculations de la Renault Zoé et de la Nissan Leaf sont en recul, respectivement de 30% et 35% par rapport à juillet 2015. Les deux engins conservent cependant leurs places en tête des tableaux mensuel et annuel des nouvelles mises en circulation des VPE.

Le surf de la E-Méhari

Respectivement aux 5 et 6e rangs des voitures particulières électriques immatriculées en juillet 2016 en France, les Peugeot iOn et Bolloré Bluecar affichent des chiffres proches de ceux de l’année dernière : 77 et 76. Entre elles et les Zoé et Leaf, se sont glissées la BMW i3, et, surtout, la Citroën E-Méhari que l’on n’attend pas forcément en 4e position. L’allemande poursuit son opération de séduction en France qui en fait désormais une valeur sûre chez nous. La française, copie conforme de la Bolloré Bluesummer, peu appréciée des spécialistes en VE et de la presse spécialisée auto, s’offre une belle vitrine cet été. Une pure vitrine peut-être, si le niveau des immatriculations est d’abord le résultat de la réception dans les concessions d’exemplaires d’essai. Ou un succès de saison : la E-Méhari étant susceptible de plaire le long des côtes ensoleillées. Derrière le Top 6, la Kia Soul EV semble attendre septembre pour affirmer sa présence dans l’Hexagone, même si l’on peu saluer une progression annuelle supérieure à 80%, avec 59 unités enregistrées en juillet 2016. Moins attendue le mois prochain, la Citroën C-Zéro n’est cependant pas en reste avec ses 38 cartes grises délivrées pour elle en préfecture le mois dernier, en hausse de plus de 30%.

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Mobilité électrique et Smart Grid – Retour d’expérience SAP
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – une conductrice de Tesla Model 3 instructive
Toutes les vidéos