← Revenir aux actualités

Immatriculations des voitures électriques : Nouveaux records en mars 2016 Rédigé par Philippe Schwoerer le 05 Avr 2016 à 00:00

On a frisé les 3.000 nouvelles mises en circulation de voitures particulières électriques en mars dernier. Il s’agit d’un record historique pour l’actuelle génération des véhicules branchés. Globalement, ce dynamisme a profité à presque tous les modèles qui figurent régulièrement dans le tableau des immatriculations mensuelles, sauf à la Smart Fortwo ED. Attendue, la E-Méhari débarque dans la zone des engins enregistrés plus de 50 fois sur le mois.

2.848 VPE

Mars 2016 confirme le dynamisme des ventes sur le marché de la voiture particulière électrique, en établissant un nouveau record pour ce XXIe siècle. Ce sont ainsi 2.848 exemplaires qui ont été enregistrés en préfecture le mois dernier. C’est 44% de plus qu’en février 2016 (1.989), et 19% de plus que le précédent pic enregistré en juin 2015 (2.394) ! Et c’est largement plus du double qu’en mars de la même année, qui avait nouvellement mis sur nos routes 1.237 VPE. Cette année-là, avril avait été encore bien meilleur. On ne peut qu’espérer que le scénario se reproduise en 2016 ! Les beaux jours arrivent, de nouvelles bornes de recharge aussi : l’été sera très certainement le plus branché de l’histoire de l’électromobilité depuis l’entrée de l’humanité dans les années 2000.

Intouchable Zoé

Pourquoi changer le titre de la partie consacrée à la Renault Zoé ? Intouchable elle s’est déjà montrée, intouchable elle reste en France, comme une valeur sûre, boostée par le fait d’être commercialisée sous une marque française qui propose un véhicule électrique stable et très polyvalent. La citadine branchée du Losange se voit partout, et notamment pendue aux bornes de recharge installées sur les parkings des supermarchés et autres enseignes drainant un important public. Elle est donc emportée dans une spirale vertueuse qui la place en numéro un lorsqu’il s’agit, pour un automobiliste qui décide d’abandonner l’huile de dinosaure, de choisir son nouveau véhicule parmi les modèles disponibles sur le marché branché. Dans les villes de moyenne importance, où voit-on le plus sûrement des voitures électriques en vente ? Chez Renault ! Pour essayer les autres modèles, il faut parfois parcourir plusieurs dizaines de kilomètres. Un situation qui facilite souvent l’entretien, et donc la prise de décision en faveur de la Zoé qui n’est pourtant pas toujours la plus adaptée aux principaux besoins du foyer.

Nissan Leaf : une progression étourdissante

Avec 717 exemplaires immatriculés en France, mars 2016 enregistre un véritable record, également, pour la Nissan Leaf. Et c’est tant mieux pour cette voiture vraiment très séduisante à conduire et très bien équipée. Le précédent pic la concernant date justement de mars 2015, mais avec seulement 330 nouvelles unités lancées sur les routes. Toutefois, il convient d’être prudent sur l’interprétation du phénomène qui emballe la belle compacte branchée. Le constructeur doit faire face à des retards importants de distribution. Une simple Leaf 24 kWh blanche, finition Acenta, commandée il y a une quinzaine de jours, sans équipement spécifique, n’était promise à la livraison que pour le courant du mois de septembre. Mais la courbe de la « Feuille » est plus qu’encourageante : 286, 173 et 92 nouvelles immatriculations, respectivement pour février et janvier 2016, et décembre 2015. Va-t-on enfin assister à un sérieux duel dans l’Hexagone entre la Leaf et la Zoé ?

BMW i3 ex aequo avec la Tesla Model S

En incluant les modèles avec prolongateur d’autonomie, la BMW i3 confirme sa belle remontée, en partie dopée par la version monocolore « Black Edition » lancée en tout début d’année 2016. Avec 143 exemplaires enregistrés en préfecture, contre 126, 74 et 73 les 3 mois précédents, la citadine survoltée allemande arrive à la 3e marche du podium des immatriculations de mars 2016 en voitures particulières électriques. Une place méritée qu’elle pourrait occuper durablement si plus d’acteurs en lien avec la mobilité en général et la mobilité électrique en particulier, y compris les médias généralistes et spécialisés, se penchaient enfin sérieusement sur ses atouts. Cette troisième position sur le podium, BMW la partage avec Tesla qui s’octroie une belle performance en France pour ce troisième mois de 2016. Plus que pour la plupart des constructeurs concernés par la mobilité électrique, la courbe de l’évolution des livraisons des productions de Palo Alto doit s’apprécier sur le semestre, ou au moins au trimestre. En janvier et février dernier, les chiffres étaient beaucoup plus modestes, respectivement 37 et 27 unités.

Autres valeurs sûres

Les belles performances de la BMW i3 et de la Tesla Model S font redescendre quelque peu la Peugeot iOn dans le tableau des immatriculations de mars 2016 en voitures particulières électriques. La citadine du Lion ne manque pourtant pas de stabilité : 103 nouvelles mises en circulation, contre 109 en février dernier. Grâce à cela, elle conserve la troisième place sur le podium annuel remis à zéro au début janvier. Soit 373 exemplaires enregistrés depuis la nouvelle année, avec, au-dessus, la Renault Zoé (3.285) et la Nissan Leaf (1.176), et, derrière, la BMW i3 (343) et la Bolloré Bluecar (252) qui revient en force en mars avec 96 voitures de plus sur nos routes. A leur suite, la Kia Soul EV progresse, avec un beau 83 qui complète une courbe ascendante : 56 et 39, pour février et janvier derniers.

Une entrée : la E-Méhari

Aux 8 et 9e places du tableau des immatriculations de mars 2016 en voitures particulières électriques, 2 Citroën, ou plutôt 2 voitures électriques rebadgées des chevrons : la E-Méhari et la C-Zéro qui sont respectivement à la base une Bolloré Bluesummer et une Mitsubishi i-MiEV. L’engin de plein air assemblé près de Rennes, dans l’usine construite autrefois pour produire les Ami 6, a été enregistré 55 fois en préfecture pour mars 2016. Une belle campagne de communication avec l’été qui se profile à l’horizon pourrait faire grimper encore bien plus haut la E-Méhari dans notre document mensuel. La C-Zéro, elle, semble délaissée par le réseau. Seulement 47 nouvelles immatriculations, contre 87 et 62 en février et janvier 2016. Derrière, le Nissan e-NV200 Evalia fait mieux qu’à son habitude : 22 exemplaires, contre 8 et 13 les 2 mois précédents.

Les modèles boudés

A part la Smart Fortwo ED qui ferme curieusement la marche avec un seul exemplaire recensé en mars 2016, tous les autres modèles électriques plutôt boudés depuis des mois, voire même leurs lancements, non pas du fait de leurs qualités, mais d’un manque d’entrain de leurs propres réseaux à les promouvoir, enregistrent, certes des performances modestes, mais tout de même un tantinet améliorées. Constatez plutôt : Mercedes Classe B (20 unités enregistrées en mars 2016 contre 8 en février dernier), Volkswagen e-Golf (19/8), Volkswagen e-Up! (16/12), et Mitsubishi i-MiEV (13/7) ! Si on comptait avec cette dernière ses jumelles Peugeot iOn et Citroën C-Zéro, ce sont 163 citadines du constructeur japonais qui ont été admises sur les routes de France en mars 2016, lui conservant une 3e place virtuelle sur le podium des immatriculations VPE mensuelles !

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Christophe PDG d’Eccity Motocycles, écologiste affirmé & expert en VE et 2 roues
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Témoignage de Stéphane SEMERIA, Président de Ffauve
Toutes les vidéos