← Revenir aux actualités

Entre énergie renouvelable et voiture électrique : Keba et Loxone Rédigé par Philippe Schwoerer le 27 Août 2015 à 00:00 0 commentaires

Pour nombre d’électromobiliens, la question est centrale : comment rendre encore plus vertueuse l’utilisation quotidienne des voitures branchées ? La collaboration entre Keba et Loxone fournit une réponse intéressante qui place la maison au cœur d’un système piloté par un serveur en charge de gérer la distribution de l’énergie photovoltaïque à tous les consommateurs, dont une borne de recharge.

Quand Keba et Loxone associent leurs technologies

D’un côté notre adhérent Keba, une société autrichienne fondée en 1968 qui développe et produit des solutions innovantes en process d’automatisation exploitables dans des secteurs très divers, dont celui de la gestion de l’énergie. Depuis environ 4 ans, Keba s’implique aussi dans celui de l’électromobilité. A son actif, plus de 12.000 stations de recharge vendues à travers le monde. Et déjà un best-seller : le modèle KeContact P20. De l’autre, Loxone, start-up de même nationalité, créée en 2009 pour proposer toute une palette de facilités domotiques. Son miniserveur est la pièce maîtresse d’une chaîne de distribution énergétique qui associe autour d’une maison intelligente la force du Soleil et la mobilité électrique.

Une gestion sous arbitrage

Le miniserveur, développé au départ par Loxone pour de stricts besoins domotiques, communique en permanence avec la borne de recharge KeContact P20 conçu par Keba. Il exploite les données très précises et constamment réactualisées, fournies par le système photovoltaïque de production d’énergie, pour adapter la distribution d’électricité selon les priorités paramétrées et la disponibilité du flux. Ainsi, il peut désactiver quelques consommateurs répartis aux 4 coins de la maison pour privilégier la recharge des batteries de la voiture électrique du foyer. Lorsque l’opération est terminée, les équipements temporairement écartés sont à nouveau alimentés.

Bien plus que la recharge intelligente

A tout moment, il est possible de consulter les informations concernant la consommation d’énergie utilisée pour faire le plein des batteries et l’état de la phase de recharge. Lorsqu’il est nécessaire d’exploiter le réseau public, le démarrage de l’opération peut être programmé dès le passage à un tarif plus avantageux, celui de nuit, par exemple. Loxone fournit aux occupants des maisons équipées de son système une application qui permet d’intervenir sur les priorités de distribution. C’est ainsi que l’on peut privilégier l’alimentation de la borne KeContact P20.

KeContact P20

Munie d’un obturateur pour répondre aux normes nationales françaises, la borne de recharge KeContact P20 type 2 peut fournir une puissance de sortie comprise entre 3,7 et 22 kW, s’accommodant du mono et du triphasée, avec un maximum de 32 A par phase. Keba la décrit comme un matériel « facile à monter, à configurer et à mettre en service ». Conçue pour une manipulation intuitive, elle accepte de fonctionner à l’extérieur sous des conditions sévères, même à -25° C.

Avec toutes les installations photovoltaïques courantes

L’intégration de la borne KeContact P20 de Keba à l’architecture des maisons intelligentes imaginées par Loxone offre une solution convaincante et attendue pour le couplage des installations photovoltaïques domestiques courantes à la mobilité électrique, verte et durable, des occupants qui composent le foyer. En plus d’aider à promouvoir les engins branchés, le système porté par les 2 entreprises autrichiennes, perçues comme leaders dans leurs domaines respectifs en matière d’innovation, vise aussi les économies d’énergie.

partager cette actualité sur :

INFOS


KEBA AG

Gewerbepark Urfahr

4041 LINZ - AUTRICHE


Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – une conductrice de Tesla Model 3 instructive
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Témoignage de Stéphane SEMERIA, Président de Ffauve
Toutes les vidéos