← Revenir aux actualités

Des Mitsubishi i-MiEV à 99 euros par mois ? Rédigé par Philippe Schwoerer le 23 Juin 2015 à 00:00 0 commentaires

Selon un article publié sur le site www.journalauto.com, Mitsubishi s’apprêterait à proposer sa citadine électrique contre 99 euros par mois. Sans doute un peu trop affirmatif, le média n’a cependant pas tout faux !

LLD, LOA, autre ?

S’il est vrai, qu’à la fin du mois de mai dernier, seulement 2 i-MiEV ont été immatriculées en France pour 2015, rien n’est décidé aujourd’hui chez Mitsubishi pour en relancer les ventes à 99 euros par mois, une somme plus en adéquation avec le prix actuel du marché. L’idée, comme beaucoup d’autres très différentes, est bien sûr dans les cartons, du côté de Saint-Ouen-L’Aumône (95). Quel constructeur de voitures électriques ne songe-t-il pas à faire venir à lui au moyen d’une proposition commerciale alléchante une clientèle encore un peu hésitante sur le sujet ? C’est vraisemblablement à la rentrée que la marque aux diamants pourrait lever le voile sur cette affaire, à condition d’obtenir un accord du japon, et de définir précisément une offre.

Une bonne affaire ?

A 99 euros par mois, inutile de tergiverser, l’i-MiEV sera à saisir, sauf conditions dissuasives imposées. Certes, l’engin commence à dater sur le marché des véhicules électriques, et d’autres modèles bien plus salivants sont arrivés depuis son lancement. Mais le gabarit de la japonaise, 3,395 x 1,475 x 1,6 mètres (L x l x h), la rend particulièrement adaptée à la circulation en ville et au stationnement dans les parkings souterrains. Dans nombre de situations, elle est la seule à pouvoir occuper la place quelque peu mangée par un SUV ou un monospace déjà garé à côté !

Mieux que les iOn et C-Zéro

Sur les routes françaises, ce sont surtout ses cousines C-Zéro et iOn, diffusées par le réseau PSA, que l’on rencontre occasionnellement. Elles aussi sont régulièrement présentées à des tarifs « défiant toute concurrence ». Pour exemple, la Citroën est proposée jusqu’à la fin de ce mois de juin en LLD à 89 euros, après un premier loyer de 2.800 euros, et à condition de se débarrasser d’un vieux diesel. Mais la citadine de Mitsubishi est actuellement mieux équipée. Son sélecteur de marche propose en plus les modes « B » et « C » (ou Eco), qui jouent sur l’intensité du freinage électro-récupératif, respectivement pour disposer d’un ralentissement plus important en levant le pied de l’accélérateur, et, à l’inverse, qui atténue cette action, en parallèle avec une puissance réduite. Les propriétaires et utilisateurs des PSA regrettent souvent l’absence de ces fonctionnalités qu’ils essaient parfois de récupérer par bricolage pour gagner un peu d’autonomie !

Rendez-vous à la rentrée

Actuellement proposée à partir de 22.600 euros TTC, bonus de 6.300 euros déjà déduit, la i-MiEV embarque aussi, de série, un équipement très utile en hiver pour préserver un peu d’autonomie : des sièges avant et rétroviseurs chauffants. Rendez-vous est donc donné en septembre, pour découvrir une éventuelle offre qui rendrait en France très concurrentielle la citadine branchée de Mitsubishi, dont l’habitude est prise de s’effacer devant ses cousines PSA.

partager cette actualité sur :

INFOS


M Motors Automobiles France

Parc d'Activités des Béthunes

95067 CERGY PONTOISE CEDEX


Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Vidéo de présentation de K-Motors
Mobilité électrique et Smart Grid – Retour d’expérience SAP
Toutes les vidéos