← Revenir aux actualités

Allemagne – De nouvelles mesures pour soutenir la voiture électrique Rédigé par le 19 Août 2014 à 00:00 0 commentaires

En Allemagne, une nouvelle série de mesures viennent d’être annoncées pour donner un coup de pouce aux ventes de voitures électriques. Une façon pour le gouvernement allemande de maintenir l’objectif fixé en 2009 d’obtenir d’un million de voitures électriques sur les routes en 2020.

Si les constructeurs nationaux sont désormais bien présents sur le marché, les ventes de VE demeurent encore faibles. Au cours du premier semestre 2014, 4188 voitures électriques et 1575 véhicules hybrides rechargeables ont été immatriculés en Allemagne, soit un total de 5763 véhicules électriques. En taux de pénétration, l’Allemagne reste en retard par rapport aux autres pays européens puisque les VE n’ont représentés que 0.37 % des immatriculations de voitures particulières au premier semestre.

Des avantages à l’usage plutôt que des aides à l’achat

Hormis l’exonération de la vignette annuelle, le gouvernement reste opposé à toute aide financière. A la place, le gouvernement souhaite développer les avantages à l’usage et veut s’appuyer sur les collectivités en leur permettant d’ouvrir les voies de bus aux conducteurs de voitures électriques, de leur réserver des places de parking près des bornes de rechargement, ou de profiter d’un stationnement gratuit.

Des propositions accueillies de façon mitigées par les collectivités. «De nombreuses villes sont sceptiques» sur le droit au stationnement gratuit et l’utilisation des voies de bus, explique à l’AFP Stephan Articus, président de l’Association des villes allemandes.

Lancée en 2010 par le gouvernement, la Plateforme Nationale pour l’Electro-mobilité semble également sceptique quant aux propositions annoncés et préconise, entre autre, la mise en place d’exonérations fiscales pour les entreprises ajoutant une voiture électrique à leur flotte.

Pour la députée Valerie Wilms, interrogée par l’AFP, l’absence d’aides financières proviendrait du retard des constructeurs allemands dans l’électrique. Selon elle, le gouvernement « ne veut pas favoriser les Renault et les Tesla au détriment des grosses Mercedes »

Source : AFP

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos