← Revenir aux actualités

Renault et Bolloré étudient une alliance dans l’autopartage et la voiture électrique Rédigé par le 13 Sep 2013 à 00:00

Le groupe Bolloré et le constructeur automobile Renault ont annoncé hier avoir signé une lettre d’intention visant à étudier le développement commun de solutions d’autopartage et la mise en place de coopérations industrielles et commerciales dans le domaine des véhicules électriques.

Les deux partenaires envisagent ainsi de fonder une société d’autopartage commune, de relocaliser la fabrication de la Bluecar en France et de développer un véhicule trois places.

Autopartage électrique – Vers une société commune

Avec le succès d’Autolib’ en Ile-de-France et le déploiement à venir à Lyon et à Bordeaux, Bolloré et Renault vont étudier la création d’une joint-venture. Celle-ci permettra aux deux partenaires de s’accaparer de nouveaux projets et de mieux répondre à la demande tant en France qu’à l’international.
D’ores et déjà, Renault pourrait rejoindre Bolloré dans le capital de Bluely (Lyon) et Bluecub (Bordeaux), deux services d’autopartage électrique calqués sur le modèle Autolib qui seront lancés d’ici la fin de l’année.

Bluecar – Fabrication en France et modèle décapotable

Jusqu’ici assemblée à proximité de Turin, en Italie, la Bluecar pourrait très prochainement être transférée en France et les deux partenaires vont étudier « le transfert de certaines fabrications » au sein de l’usine Renault de Dieppe, en Haute-Normandie.

Une façon de pouvoir augmenter la cadence de production du véhicule qui sera proposé dans une version décapotable dès le mois de juin.

Un modèle trois places à l’étude

Vincent Bolloré avait annoncé fin 2012 que le groupe travaillait sur le développement d’un plus petit véhicule électrique de trois places qui répondrait mieux à l’usage d’Autolib’ puisque « trois quarts des locations sont effectuées avec un maximum de trois passagers à bord ».

Bolloré va ainsi étudier le soutien que pourrait apporter Renault pour la conception, le développement et l’industrialisation d’un modèle de voiture électrique trois places (3,1 m de long) alimenté par une batterie Lithium-Metal Polymère de 20 kWh offrant plus de 200 km d’autonomie.

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Mobilité électrique et Smart Grid – Retour d’expérience SAP
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Christophe PDG d’Eccity Motocycles, écologiste affirmé & expert en VE et 2 roues
Toutes les vidéos