← Revenir aux actualités

Allemagne – Premier bilan des tests du Mercedes Vito E-Cell Rédigé par Jonathan MIGINIAC le 30 Jan 2012 à 00:00 0 commentaires

Les deux flottes de 50 Mercedes-Benz Vito E-Cell électriques, utilisées dans les villes de Berlin depuis janvier 2010 et Stuttgart depuis septembre 2011, ont déjà parcourus quelques 650.000 km.

Les deux régions ont été choisies pour leurs spécificités topographiques et les véhicules sont testés par les entreprises dans divers environnements d’utilisation, allant du transport de courrier au service client.

Les énergéticiens Vattenfall (Berlin) et EnBW (Stuttgart) ont développé l’infrastructure de charge au sein des entreprises utilisatrices.

On notera que ces tests, qui se tiendront sur une période de 4 ans, sont soutenus par les pouvoirs publics Allemands dans le cadre de la deuxième vague de stimulation de l’activité économique du pays.

A l’heure actuelle 230 Vito E-Cell sont testés à travers le monde.

Un système de recharge intelligente

Le système de communication spécifique utilisé par le Vito E-CELL (Smart Charge Communication Unit) permet, outre l’optimisation de l’empreinte carbone par l’utilisation d’énergie verte et/ou éolienne, de programmer le moment de la recharge suivant le tarif énergétique.

Dans les lieux ou les opérateurs utilisent plusieurs véhicules électriques, le réseau de charge est managé localement pour éviter une surexploitation.

Une autonomie « satisfaisante »

« Les préoccupations concernant l’éventualité d’une trop faible autonomie n’ont pas été démontrées dans la pratique », s’exprime Daimler qui se félicite que la topographie spécifique de Stuttgart n’ait pas limitée les capacités routières du Vito E-Cell.

Le véhicule a été capable de parcourir, au minimum, 80 km avec une recharge complète et ce même en hiver.

Lors d’un sondage réalisé à Stuttgart, les utilisateurs ont jugés l’autonomie suffisante voire satisfaisante.

Les analyses démontrent aussi qu’après utilisation du véhicule le niveau de charge de la batterie se situe entre 95 et 25 %. Ainsi, le constructeur relève un temps de chargement moyen des véhicules compris entre une et trois heures dans les deux régions.

Vitesse maximale trop faible ?

La vitesse du Vito E-Cell est limitée électroniquement à 89 km/h au profit de l’autonomie du véhicule.

Dans les conditions de l’étude, l’analyse des donnés montre que dans seulement 30 % des cas les véhicules atteignent la vitesse maximale de façon quotidienne. Dans la majorité des utilisations, les 55 km/h ne sont pas dépassés.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Olivier ingénieur informatique chez SAP Labs France Mougins
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Témoignage de Stéphane SEMERIA, Président de Ffauve
Toutes les vidéos