← Revenir aux actualités

Antibes – Des voitures électriques pour mesurer la pollution sonore et atmosphérique Rédigé par le 24 Août 2011 à 00:00

A Antibes, la société VU Log va utiliser ses voitures électriques en libre-service en tant que support « mobiles » pour mesurer les nuisances sonores et la pollution de l’air.

Parcourant la ville à longueur de journée, elles vont pouvoir recueillir, à chaque instant, les décibels et le degré de pollution avec pour finalité d’établir une cartographie détaillée à partir des données récoltées.

Pour l’heure, le projet vient de débuter et seule une voiture est équipée. A terme, les 6 voitures électriques constituant le parc de VU Log seront opérationnelles.

L’analyse des données est confiée à Atmo Paca, organisme assurant la surveillance de la qualité de l’air sur 90 % de la région. Les informations récoltées par les véhicules électriques seront croisées avec celles des capteurs fixes installés sur la commune.

Les citoyens seront également mis à contribution avec la « Montre verte », une montre équipée de capteurs et d’un GPS qui permettra aux piétons volontaires de réaliser des mesures pour les transmettre à intervalles réguliers à une plate-forme d’analyses.

A terme, l’ensemble des résultats sera publié sur un site Internet interactif à destination du grand public et des décideurs locaux.

Un projet Européen

Cette iniative, qui durera trois ans, fait partie d’un programme financé par la Commission Européenne baptisé Elliot* auquel participent également l’Angleterre, l’Allemagne et l’Italie. Il est doté d’un budget de 2.32 millions d’euros répartis entre les 14 partenaires.

Pour VU Log, cela représente un financement d’environ 100.000 €…

* Experiential Living Lab for the Internet of Things

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Vidéo de présentation de K-Motors
Mobilité électrique et Smart Grid – Retour d’expérience SAP
Toutes les vidéos