← Revenir aux actualités

EDF et Toyota lancent le programme d’expérimentation de Prius hybrides rechargeables à Strasbourg Rédigé par le 28 Avr 2010 à 00:00 0 commentaires

Associés depuis 2007, EDF et Toyota viennent de lancer officiellement le projet pilote d’expérimentation de véhicules hybrides rechargeables associés à des technologies de recharge communicantes à Strasbourg.

Soutenu par l’ADEME, le projet s’inscrit dans le programme de « démonstrateurs de recherche » dont le but est d’expérimenter les technologies du futur pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ce programme est l’un des 11 projets sélectionnés dans l’appel à manifestation d’intérêt du Fonds démonstrateur de recherche lancé par l’ADEME en 2008 sur les véhicules décarbonés (voir news précédente).

Une centaine de Toyota Prius hybrides rechargeables en expérimentation

Pour Toyota, le programme fait partie d’un projet mondial visant à déployer 600 Prius hybrides rechargeables dans différents pays dans le monde (Japon, USA, Canada…).

A Strasbourg, s’est une centaine de véhicules hybrides rechargeable qui seront expérimentés. La Prius Hybride Rechargeable reprend l’architecture hybride intégrale de la Prius de troisième génération, à cet avantage près qu’elle possède une batterie plus grosse qui peut se brancher et se recharger sur une prise de courant extérieure. Cette batterie est de technologie li-ion, une première pour Toyota, et permet au véhicule de rouler sur une distance de 20 km grâce à son seul moteur électrique, et ce jusqu’à 100 km/h. Une fois la batterie épuisée, le système rebascule automatiquement en mode 100 % hybride, en attendant d’être rechargé sur une prise de courant en 1h30.

Parmi les partenaires de la démonstration, la Ville et la Communauté Urbaine de Strasbourg prendront 5 VHR en location. Un soutien financier sera également apporté à la société d’autopartage strasbourgeoise Auto’trement qui utilisera 3 VHR. Les autres véhicules seront proposés en location longue durée à divers partenaires, institutionnels et entreprises privées.

Par ailleurs, l’énergéticien allemand EnBW (Energie Baden-Württemberg AG, groupe EDF), prendra en charge l’extension de la démonstration dans le Bade-Wurtenberg le long de la vallée du Rhin, entre Strasbourg, Offenburg et Karlsruhe, en expérimentant 10 VHR avec leur infrastructure de charge dédiée.

La durée de la location prévue est de trois ans. Le loyer mensuel n’a pas été précisé.

Des caractéristiques supplémentaires spécifiques au VHR

Outre l’extension de la capacité batterie et la possibilité de se recharger sur une prise de courant, Toyota a apporté un certains nombres de modification sur son modèle hybride rechargeable par rapport à la Prius classique :

– Une aide à l’éco conduite à l’intention de ceux qui
souhaitent adopter une conduite encore plus écoresponsable,
– Un dispositif de pré-conditionnement de l’air à distance, capable de réchauffer ou de rafraîchir l’habitacle lorsque la voiture est branchée et d’accueillir ainsi les occupants dans un intérieur tempéré, dès leur montée à bord. Il améliore également l’efficacité générale du groupe HSD, en minimisant la consommation énergétique de la climatisation au démarrage – ce qui abaisse encore la consommation de carburant…

Une consommation et des rejets de CO2 réduits

Grâce à son autonomie électrique allongée, la voiture affiche une consommation remarquablement basse de 2,6 litres/100 km, et un taux de CO2 de 59 g/km seulement en cycle mixte européen – soit 30 % de moins que sur l’actuelle Prius !

« La technologie hybride rechargeable est un élément essentiel de notre route vers la mobilité durable », a déclaré Takeshi Uchiyamada, Vice-président Exécutif de Toyota Motor Corporation (TMC), lors d’une conférence de presse à Strasbourg. « Etabli sur la motorisation 100% hybride de Toyota, le VHR représente aujourd’hui la solution la plus pratique pour accroître l’utilisation de l’énergie électrique dans les transports de personnes. Nous devons à présent étudier la perception du marché par rapport à cette nouvelle technologie… »

Rappelons que Toyota projette de lancer la Toyota Prius Hybride Rechargeable sur le marché en 2012.

Un programme de tests de bornes recharge communicantes dirigé par EDF

Second volet du projet Strasbourgeois, l’expérimentation de bornes de recharge communicantes n’en est pas moins importante.

EDF, avec l’appui opérationnel de sa filiale Électricité de Strasbourg, assure l’installation de plus de 150 points de charge aussi bien au domicile des utilisateurs et dans les parkings privatifs des entreprises partenaires que dans les parkings publics concédés et sur la voie publique.

EDF s’appuit également sur différents fournisseurs de bornes de recharge :

DBT qui va fournir 57 bornes et prises et qui seront mises en place dans les parkings publics de la ville
– Schneider Electric avec 135 bornes de
recharge, installées sur les parkings des entreprises partenaires et au domicile des particuliers engagés dans
l’expérimentation
– Technolia avec une centaine de bornes en parking et cinq en voirie…

Une interface de communication entre la borne et le véhicule

Dans chaque borne et chaque véhicule, EDF a intégré son propre système de communication. Celui-ci permet de créer un « échange » entre la borne et le véhicule. Si les conditions de sécurité et de crédit d’énergie sont validées, le transfert d’électricité vers le véhicule débute.

Une gestion centralisée

Toutes les bornes sont également connectées à un système de gestion centralisé.

Exploité par Sodetrel, filiale d’EDF, ce système permettra de connaitre en temps réel l’état des points de charge et de gérer leur entretien. Les données de charge des véhicules seront également recueillies par ce système durant toute l’expérimentation.

Une application iPhone pour localiser les bornes

Enfin, les utilisateurs pourront localiser les bornes grâce à une application iPhone. Cet outil permet de localiser et vérifier la disponibilité des bornes de rechargement des VHR.

La durée de la chargé est d’une heure trente et l’électricité consommée sera à la charge de l’entreprise, lorsque la recharge se fera sur le lieu de travail, et à celle du salarié, lorsqu’elle se fera à son domicile. Dans les parkings publics et sur la voirie, le coût de la charge n’est pas facturé à l’utilisateur.

Pour EDF, il s’agit d’évaluer différentes solutions opérationnelles d’infrastructure de charge. La démonstration permettra d’obtenir un retour d’expérience éclairant sur le degré d’acceptation des conducteurs de ce nouveau concept automobile pour préparer sa commercialisation prochaine sur une grande échelle.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Vidéo de présentation de Zeplug
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Pierre un ingénieur de chez SAP Labs France Mougins
Toutes les vidéos