← Revenir aux actualités

Projet SAVE – 100 voitures électriques en expérimentation dans les Yvelines Rédigé par le 14 Avr 2010 à 00:00 0 commentaires

A l’occasion de la présentation par Jean-Louis Borloo, Ministre de l’Ecologie, de son Plan de déploiement de l’infrastructure de recharge publique pour les véhicules décarbonés, l’ADEME (l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) a confirmé que le projet SAVE (Seine Aval Véhicules Electriques) bénéficiera du soutien de son fonds démonstrateur à hauteur de 6,5 millions d’euros.

Le projet SAVE avait été présenté pour la première fois par l’Alliance Renault-Nissan et EDF en juin 2009 dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt sur les véhicules décarbonés de l’ADEME. Il bénéficie également de l’appui de la Région Ile de France, du Conseil Général des Yvelines et de la collaboration de Schneider Electric, Better Place et d’autres partenaires.

Le projet sera coordonnée par l’EPAMSA (l’Etablissement Public d’Aménagement du Mantois Seine Aval).

Une expérimentation de 100 véhicules électriques Renault et Nissan

Renault et Nissan (berlines et véhicules utilitaires légers) seront expérimentés par des clients particuliers et professionnels, sur le territoire de l’Opération d’Intérêt National Seine Aval, dans les Yvelines. Ils disposeront d’une infrastructure de charge, aussi bien à domicile, qu’en entreprise, et dans les parkings, ou sur la voie publique.

L’Alliance Renault-Nissan fournira les véhicules électriques, pilotera l’expérimentation et étudiera les usages clients et les services associés, notamment ceux liés à la communication embarquée et débarquée. EDF participera au déploiement de l’infrastructure de charge, à l’analyse des comportements des utilisateurs vis-à-vis de la charge, ainsi qu’à l’expérimentation des modèles économiques. Schneider Electric contribuera à la réalisation des infrastructures de charge et aux dispositifs de gestion de l’énergie associés. Better Place implantera et gérera les stations d’échange de batterie et testera les offres commerciales associées.

Pour l’Etat, l’intérêt de cette expérimentation est notamment d’appréhender tous les enjeux d’un déploiement de bornes dans les sphères privées et publiques, de la planification à la commercialisation.

Les bornes devraient être opérationnelles d’ici fin 2010, les voitures livrées progressivement à partir de début 2011, pour une exploitation jusqu’en 2012.

Des informations plus complètes seront communiquées par les différents partenaires dans les mois à venir…

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos