Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 06/01/2020 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 2363 fois - 2 commentaires


Véhicules électriques : les projections optimistes du Boston Consulting Group


Alors que, face à la baisse de certaines aides gouvernementales et au coût encore élevé des véhicules électriques, certains doutent du développement rapide de la mobilité électrique, le Boston Consulting Group vient de publier une étude dans laquelle il estime que les véhicules électrifiés occuperont un tiers du marché mondial de l’automobile d’ici à 2025 et 51 % en 2030. Des prévisions revues à la hausse par rapport à une précédente étude réalisée en 2017 par ce cabinet de conseils qui s’intéresse de très près au futur de l’automobile.
Si les véhicules hybrides et hybrides rechargeables seront dominants avec 33% du marché en 2030, les véhicules électriques à batteries progresseront également fortement pour atteindre 18% des ventes contre seulement 2% aujourd’hui. Une progression au niveau mondial qui devrait être tirée principalement par les marchés chinois et européen. Le marché américain reste lui plus incertain en raison du coût relativement bas de l’essence, de la plus grande taille des voitures américaines et des différences de politiques entre l’Etat fédéral et certains états comme la Californie.


L’influence de normes de plus en plus strictes

Dans son étude, le Boston Consulting Group revient sur les différentes raisons qui lui ont fait revoir à la hausse les prévisions de croissance de la mobilité électrique. Il met notamment en avant l’influence de normes d’émission de CO2 de plus en plus contraignantes sur un certain nombre de marchés, particulièrement en Europe. Des règles qui ont incité la plupart des constructeurs automobiles à investir massivement dans l’électrification de leurs gammes. Cela se traduit déjà par le lancement de nouveaux véhicules électriques. Un phénomène qui va encore s’amplifier dans les prochaines années puisque l’étude indique que 400 nouveaux modèles devraient voir le jour d’ici à 2025.
De plus en plus performants, notamment en termes d’autonomie, ces modèles sont susceptibles de séduire un nombre croissant de consommateurs. Des consommateurs qui se tournent également vers l’électrique pour pouvoir échapper aux restrictions de circulation mises en place dans de nombreuses métropoles pour les véhicules polluants. Cette dynamique se poursuivra d’autant plus facilement si les gouvernements continuent de soutenir l’électrification des véhicules. Le Boston Consulting Group estime que ces aides seront encore nécessaires jusqu’en 2023, date à laquelle les forces du marché prendront le relais en s’appuyant sur la baisse du prix des véhicules électriques.



Une baisse accélérée du coût des batteries

Pour le Boston Consulting Group, c’est en effet à cette date que TCO (coût total de possession sur 5 ans) basculera en faveur du véhicule électrique. Un basculement dû essentiellement à la baisse du coût des batteries. Là encore, les prévisions ont été revues à la hausse par rapport à l’étude de 2017. Le Boston Consulting Group s’attend aujourd’hui à ce que les coûts des batteries tombent en-dessous de 100$ par kWh d’ici 2030. Une grande partie de cette baisse se produira au cours des prochaines années, augmentant les avantages du TCO pour les consommateurs et accélérant les acquisitions de véhicules électriques.
Même si elle n’a pas encore été totalement perçue par les consommateurs car les constructeurs ont préféré jusqu’à présent privilégier l’amélioration de l’autonomie de leurs voitures, la baisse du coût des batteries est spectaculaire. Ainsi en 15 ans, entre 2014 et 2030, les prix des batteries auront baissé de plus de 80%, passant de 540$ à 100$ par kWh. Cette baisse de prix sera l’élément déterminant de l’accélération de la diffusion de la mobilité électrique. Une accélération qui est d’ores et déjà à l’œuvre puisque 2,8 millions de voitures 100% électriques ont été produites dans le monde en 2019, soit 800 000 de plus que ce que les experts prévoyaient il y a deux ans.





Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Boston Consulting Group | Batteries
Catégories : Etudes, rapports & analyses |

Commentaires

Posté le 09-01-2020 à 14:03:57 par vachinu

Bizarre !
Comment peut-on classer les voitures hybrides dans la catégories des voitures électriques ?
Ce sont des voitures 100 % thermiques
Elles ne consomment pas un gramme d’électricité
Meme si elles sont plus efficaces, C’est un habillage marketing pour distraire de la vraie solution de long terme : le VE

Posté le 09-01-2020 à 17:54:23 par Vérité

@vachinu
"la vraie solution de long terme : le VE", vous pouvez nous expliquer pourquoi et comment ?
La seule solution viable, c’est une réduction drastique de l’usage de la voiture et le partage de celles en circulation.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Dacia présente la Spring Electric, sa citadine électrique low-cost
En mars dernier, lors d’un évènement se substituant au Salon de Genève, Dacia avait dévoilé un showcar préfigurant la Spring Electric avec laquelle cette marque du...
Mégane eVision, l’avenir électrique selon Renault
Luca de Meo, le nouveau CEO du Groupe Renault, a profité du lancement de Renault eWays, un évènement dédié à la mobilité électrique d’aujourd’hui et de demain, pour...
KEBA, la société autrichienne qui met en musique les bornes de recharge
Nouvel adhérent à l’AVEM, KEBA est concepteur et fabricant de bornes de recharge intelligentes pour véhicules électriques. Afin de mieux comprendre l’offre de KEBA, nous...
PCE Services, un nouvel acteur ambitieux dans le domaine des bornes de recharge
Depuis le début de l’année 2020, PCE Services, une entreprise spécialisée principalement dans le tirage de câble en fibre optique, s’est diversifiée dans le domaine des...
Ford mise sur la recharge pour séduire avec sa Mustang Mach-E
Comme bon nombre de constructeurs, Ford s’apprête à entrer dans une nouvelle ère avec l’arrivée dans ses concessions, prévue au début de l’année prochaine, de la Ford...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact