Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 20/02/2020 à 08:50 par EMMANUEL MAUMON - Lu 2978 fois - 2 commentaires


Un concours d’innovation sur le thème des transports et de la mobilité durable


L’appel à projets du concours d’innovation i-Nov vient d’être lancé. Dispositif de soutien financé par le Programme d’Investissements d’Avenir, ce concours porte sur 9 thématiques. 4 d’entre elles sont opérées par l’ADEME, dont l’une concerne les transports et la mobilité durable. L’objet d’i-Nov est de soutenir des projets innovants portés par des startups et PME, conduisant à favoriser l’émergence accélérée d’entreprises leaders dans leur domaine pouvant prétendre à une envergure mondiale.
La thématique des transports a été retenue car ces derniers sont le premier émetteur de CO2 et qu’ils ont un impact direct sur la qualité de l’air. La mobilité consomme de grandes quantités de ressources et génère de nombreux impacts sur l’environnement tout au long de son cycle de vie et pour ses différents sous-systèmes : flottes de véhicules, infrastructures, réseaux, etc. Réussir la transition écologique des mobilités est donc un enjeu majeur et constitue d’ailleurs un des 5 chantiers prioritaires de la Loi d’Orientation des Mobilités.


Des projets portants sur un champ d’action très vaste

Dans ce contexte, la thématique « Transport et mobilité durable » du concours i-Nov vise les projets permettant de développer des produits, matériaux, procédés ou services pour les transports et une mobilité plus propres et/ou connectés. Un champ d’action très vaste devant notamment favoriser l’émergence de nouvelles générations de véhicules de faibles émissions : motorisations et nouvelles architectures de véhicules, vecteurs énergétiques (électricité, Hydrogène, GNL) ; innovation visant une réduction des impacts et déchets issus des véhicules ou des infrastructures.
Le concours i-Nov cherche aussi à voir émerger de nouvelles générations de systèmes routiers, ferroviaires, fluviaux ou maritimes automatisés concernant tous types de transports de personnes ou de marchandises. Cela passe par la réalisation de logiciels de décision et de reconnaissance de l’environnement, d’interfaces hommes-systèmes ou avec la production automatisée (robotique) pour les marchandises. Sont également les bienvenus, les projets favorisant l’allongement des durées de vie des véhicules et des infrastructures, ainsi que ceux visant à créer des outils numériques sobres et promouvant un changement de comportement de la mobilité des personnes et des biens.



De nouveaux procédés au service d’une mobilité plus propre

Autres domaines dans lesquels le concours cherche à susciter des vocations : les services ou systèmes intelligents pour la logistique et les nouveaux équipements d’infrastructures pour une mobilité durable. Pour le premier, sont particulièrement visés l’usage de la robotisation pour la manutention, les véhicules et les wagons connectés ainsi que les plateformes numériques logistiques visant l’optimisation et le développement de l’intermodalité et du report modal pour le transport des marchandises, ou encore l’optimisation de la logistique urbaine ainsi que des services s’appuyant sur des véhicules et systèmes automatisés.

Concernant les nouveaux équipements d’infrastructures, l’attention porte notamment sur les bornes électriques et les stations hydrogène, les dispositifs d’avitaillement en GNL marin ou hydrogène, ainsi que les dispositifs de connexion électrique à quai ou de navire à navire. Sont également recherchées, les infrastructures adaptées aux territoires ruraux, ainsi que les infrastructures connectées ou support de production énergétique. Enfin, certains projets pourront concerner des dispositifs de contrôle, d’évaluation ou d’optimisation des contrôles de pollutions des véhicules terrestres, navires et bateaux, notamment à distance.



Les critères de sélection des projets

La sélection des projets s’appuiera sur plusieurs critères. Seront d’abord pris en compte le caractère innovant et la valeur ajoutée du projet. Outre sa pertinence par rapport à l’objet du concours, seront examinés son degré de rupture en termes d’innovation technologique ainsi que son caractère innovant par rapport à l’état de l’art international. La durée du projet devra par ailleurs être cohérente avec l’ambition des travaux à mener et, dans le cas général, se situer entre 12 et 36 mois.
L’impact économique du projet sera également pris en compte en examinant notamment la qualité et la robustesse du modèle économique et du plan d’affaires proposés, démontrant un retour sur investissements pour le porteur. Seront aussi pris en considération le marché potentiel de la solution développée ainsi que les retombées économiques, en particulier en termes d’emplois, générées par le projet sur les territoires. Enfin, chaque projet devra expliciter sa contribution à la transition écologique, en présentant des objectifs quantifiés concernant notamment la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’amélioration de la qualité de l’air ou encore l’impact sur la biodiversité.



Un financement de 35 à 45% des projets

Les sommes attribuées via ce concours permettent de cofinancer des projets de recherche, développement et innovation dont les coûts totaux se situent entre 600 k€ et 5 M€ et contribuent à accélérer le développement et la mise sur le marché de solutions et technologies innovantes. Les projets sélectionnés bénéficieront d’un financement partiel des dépenses avec une intensité fixée à 45% pour les Petites Entreprises et à 35% pour les Moyennes Entreprises. Une aide qui sera généralement constituée pour les deux tiers de subventions et pour un tiers d’avances récupérables.
Les porteurs de projets ont jusqu’au 12 mai pour déposer leur dossier. Après une première analyse en termes d’éligibilité, une présélection sera effectuée et les porteurs de projet seront auditionnés par un jury. Ce dernier donnera un avis à partir duquel sera déterminé le choix des projets entrant en phase d’instruction. Une phase d’instruction « standard » pour les projets dont le coût total est inférieur à 1 M€ ou « approfondie », avec l’intervention d’experts, pour les projets dont le coût est compris entre 1 M€ et 5 M€. C’est sur la base des conclusions et recommandations de ces instructions, conduites par l’ADEME ou sous sa responsabilité, que seront déterminés les montants du financement attribués aux différents projets.






Pour plus d'information

ADEME

STM DVTD
500 route des Lucioles
06500 VALBONNE

Site : http://www.ademe.fr

ADEME est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de ADEME


Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | i-Nov | Concours | Innovation | Transition énergétique | ADEME
Catégories : Aides financières |

Commentaires

Posté le 20-02-2020 à 15:36:56 par Equipe de l’AVEM

A noter aussi la thématique "Energies, Réseaux et Stockage" qui peut accueillir les projets liés au développement de technologie de stockage pour l’électro-mobilité ainsi que les projets liés à l’interaction entre le système électrique et le véhicule.

Posté le 04-03-2020 à 16:09:43 par Equipe de l’AVEM

Dans le cadre de l’appel à projets du concours d’innovation i-Nov, l’ADEME organise un webinaire de présentation le 24 mars 2020. Ses experts de la Direction interviendront et pourront répondre à des questions. Les inscriptions sont ouvertes auprès de France innovation, partenaire technique. Pour s’inscrire au webinaire : https://www.ademe.fr/actualites/manifestations/webinaire-concours-innovation-mars-2020



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Un livre blanc pour favoriser le déploiement des bus à hydrogène
L’AFHYPAC, association qui regroupe l’ensemble des acteurs de la filière française de l’hydrogène, vient de rendre public un livre blanc sur la façon de déployer les bus...
Venturi s’attaque à un nouveau record de vitesse, mais à moto avec la Voxan Wattman
Après avoir établi plusieurs records du monde de vitesse dont le dernier en date, 549 km/h atteints par la « fusée sur roues » VBB 3, Venturi s’attaque à un nouveau défi...
Une version 100% électrique pour la nouvelle Citroën C4
Citroën vient de présenter sa nouvelle C4 qui, outre les modèles essence ou diesel, aura également une déclinaison 100% électrique. Avec la ë-C4, la marque aux chevrons...
La Citroën Ami - 100 % ëlectric fait son entrée chez Darty
Pour répondre aux nouvelles attentes de la mobilité urbaine, Citroën a lancé l’Ami – 100% ëlectric, un quadricycle léger de 2,41 m de long, ce qui facilite son...
Avec Enel, un mois de recharge illimitée dans toute l’Europe pour 30 euros
Si vous envisagez de partir en itinérance en Europe avec votre véhicule électrique durant le mois de juillet, l’offre promotionnelle d’Enel est susceptible de vous...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact