Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 23/12/2019 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 2379 fois - 2 commentaires


Mon Compte Mobilité, une plateforme innovante au service de l’intérêt général


Dans un monde numérique, les principaux décideurs en matière de transport et mobilité que sont les collectivités et l’Etat ne disposent pas de données de qualité suffisantes pour en extraire les connaissances nécessaires aux bonnes prises de décisions. Dans le même temps, les citoyens produisent de grandes quantités de données grâce à des plateformes étrangères, mais ils ne sont pas acteurs dans la gestion de ces données. En conséquence, plusieurs problèmes se renforcent chez toutes les parties prenantes rendant trop faibles et lents les changements de mobilité des citoyens au quotidien.
Du côté de l’Etat, les aides et les incitatifs deviennent illisibles, mal connus et difficiles à cibler tandis que pour le particulier, il est très difficile de connaître la ou les solutions alternatives à la voiture et de recevoir les meilleures offres ciblées correspondant à son besoin. Le Compte Mobilité peut résoudre toutes ses frictions et apporter une réelle valeur ajoutée à toutes les parties prenantes. Paradoxalement, ce n’est pas un service de mobilité ni une nouvelle offre. Il existe déjà des Comptes dans d’autres domaines. Le plus proche serait le Compte Personnel de Formation : individuel, géré par une structure neutre et qui vous suit tout au long de votre vie. Mais le Compte Mobilité va plus loin puisqu’il jouera un rôle plusieurs fois par jour.


Les ambitions du projet

L’ambition du Compte Mobilité est de proposer une alternative à Google et Uber pour renforcer la capacité d’action des autorités publiques dans l’élaboration et le déploiement de l’offre de mobilité. Il souhaite s’inscrire dans l’innovation collaborative pour construire un projet sociétal au service de l’intérêt général. Il vise à changer les comportements de manière durable et à redonner le pouvoir aux citoyens ainsi qu’aux acteurs publics. Il repose sur quelques principes directeurs : bien commun Open Source pour garantir l’intérêt sociétal et non commercial, briques technologiques pouvant être utilisées par d’autres acteurs, application stricte de la législation sur la protection des données.
L’enjeu central du programme est de redonner du savoir aux pouvoir publics leur permettant de proposer une offre de mobilité durable adaptée aux usages et efficiente. Pour cela, il doit faciliter l’accès aux données de mobilité des usagers, favoriser la compréhension des besoins et des problématiques des usagers, permettre la mise en œuvre de projets adaptés (infrastructures, informations, incitatifs,…) pour aboutir au déploiement d’une offre de mobilité efficace par l’Etat, les collectivités et les Autorités Organisatrices des Transports.



Une plateforme au service de toutes les parties prenantes de la mobilité

Le Compte Mobilité se matérialise par le déploiement d’une plateforme neutre au service des collectivités, employeurs et citoyens. Il s’agit d’un bien commun au service de l’intérêt général et pour accélérer la transition énergétique. Ce n’est pas un actif d’un opérateur servant ses intérêts économiques. C’est un compte personnel où l’utilisateur est propriétaire et maître de ses données. C’est également un outil de collecte et de restitution des données de mobilité individuelles, qui offre un accès facilité et centralisé à toutes les offres de mobilité.
Cette plateforme permet une collecte automatisée des données de mobilité de l’usager. Des données sécurisées aux usages maîtrisés. Elle utilise un traceur connecté pour enregistrer en temps réel l’ensemble des déplacements de l’usager. Celui-ci aura accès à des statistiques individuelles et comparatives sur la mobilité afin de prendre conscience de son empreinte carbone. Il pourra aussi envoyer des requêtes pour faire part de ses problématiques de mobilité aux collectivités et obtenir une réponse personnalisée. A l’inverse, il recevra des invitations à expérimenter des nouvelles formes de mobilités, ainsi qu’un bilan de ses actions citoyennes.



La Fabrique des Mobilités et Capgemini Invent à la manœuvre

Le projet de Compte de Mobilité est porté principalement par La Fabrique des Mobilités et Capgemini Invent, qui disposent d’expertises complémentaires. La Fabrique des Mobilité est une Association Loi 1901 qui vise à « favoriser l’émergence et l’adoption opérationnelle de communs pour construire des mobilités durables efficaces et inclusives pour tous les partenaires de l’écosystème. Elle dispose d’une expertise et une connaissance approfondies des enjeux et des problématiques du secteur de la Mobilité, ainsi que d’un réseau actif et développé d’acteurs de l’écosystème de la Mobilité : industries, start-ups, laboratoires de recherche, collectivités, agences et ministères.

Capgemini Invent est un cabinet de conseil leader en transformation digital mettant en œuvre des approches et outils standardisés et agiles. Son expertise est reconnue dans les domaines de la stratégie, des technologies, de la « data science », du « creative design », ainsi que dans le développement d’applications. Avec « Citizen Services », il possède aussi une entité dédiée à l’accompagnement des décideurs publics et privés intervenant dans la sphère des services aux citoyens. Enfin, il propose une offre dédiée aux acteurs de mobilité ciblant l’expérience client, la réalisation et l’opérationnalisation de plateformes de mobilité.



Les différentes étapes du projet

La mise en œuvre du Compte de Mobilité est un programme devant s’étaler sur 36 mois. Il doit commencer début 2020 par la définition du business model, de la stratégie et du design de la plateforme. Le développement applicatif de la plateforme doit ensuite être réalisé à la mi-2020. L’étape suivante, en 2021, sera consacrée à des tests et itérations sur deux territoires en collaboration avec au moins deux opérateurs de mobilité, puis, à partir de la fin 2021 jusqu’à la fin de l’année 2022, il s’agira de passer au déploiement à grande échelle sur le territoire français.
Si le projet est porté par La Fabrique des Mobilités et Capgemini Invent pour la partie neutre et centrale, il est réalisé en association avec Cityway, Kisio, la RATP et la SNCF pour l’aspect technique et en lien avec la Caisse des Dépôts pour la mise en œuvre nationale. Il bénéficie en outre du soutien de nombreux partenaires : des opérateurs de transport et mobilité (UTP, FNTV, CNPA), de la CNIL pour le respect de la RGPD et de premiers utilisateurs corporate comme Total, Capgemini ou Carfuel, la filiale pétrolière du groupe Carrefour. Le budget estimé pour sa mise en œuvre est compris entre 3,5 et 4 millions d’euros. Un financement, s’agissant exclusivement de prestations de services, valorisables à 100% en Certificats d’Economies d’Energie (CEE).





Mots clés : Mobilité électrique | Mon Compte Mobilité | La Fabrique des Mobilités | Capgemini Invent | MaaS



Commentaires

Posté le 24-12-2019 à 14:35:30 par PMC

3 ans à attendre, dommage, car j’aurais aimé commencer de suite à ouvrir un compte et suivre le résultat de mes efforts. L’idée est très bonne à mon avis, mais arrivera trop tard je pense pour tous ceux qui ont commencé à se soucier de l’impact de leurs déplacements.

Posté le 02-01-2020 à 16:47:41 par renebert

Dans l’attente pour réponze à de nombreuses questions



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Renaissance en vue pour les bornes Autolib’
Après plusieurs mois de consultation suite au lancement en juillet 2019 d’un appel à initiatives privées portant sur le valorisation et le réemploi des bornes de...
500 Renault Zoé disponibles en autopartage à Paris
A partir d’aujourd’hui, 500 Renault Zoé sont proposées en libre-service aux parisiens. Le Groupe Renault poursuit ainsi à Paris le déploiement opérationnel du service...
Premières commandes pour le SeaBubbles hydrogène
La version hydrogène des SeaBubbles, ces taxis électriques volants sur l’eau, vient d’enregistrer ses premières commandes avec 5 exemplaires vendus à Lyon, Cassis,...
Le Nissan e-NV200 prend du volume
Nissan vient de nouer un partenariat avec Voltia, une entreprise slovaque spécialisée dans la transformation de véhicules utilitaires, afin de distribuer dans toute...
Citroën dévoile les détails de son ë-Jumpy
Citroën vient de dévoiler les différentes caractéristiques de l’ë-Jumpy, son nouveau fourgon compact 100% électrique qui arrivera dans les concessions au second semestre...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact