Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 13/08/2011 à 08:00 par Michaël Torregrossa - Lu 6658 fois - 7 commentaires

L'Audi A6 hybride arrivera en 2012 - Photo 1
A quelques mois du lancement officiel de la version hybride de l'A6, prévu en 2012, le constructeur nous présente les caractéristiques officielles et définitives du véhicule.


Motorisation

Reprenant la motorisation du Q5 hybride, l'Audi A6 hybride associe un moteur deux litres TFSI d'une cylindrée de 1.984 cm3, capable de délivrer une puissance de 155 Kw (211 cv) et un couple maximal de 350 Nm, à un moteur électrique synchrone à aimant permanent d'une puissance de 40 Kw et d'un couple de 210 Nm.

Montées l'une derrière l'autre, les deux motorisations sont capables de délivrer une puissance de 180 kW (245 cv) et un couple de 480 Nm. La berline passe en 7,3 secondes de zéro à 100 km/h. Elle atteint une vitesse maximale de 238 km/h.


Pack batteries lithium-ion

Placé sous le coffre, le pack batteries de l'A6 Hybrid ne pèse que 36.7 kg.

Elle se compose de 72 cellules ; pour une tension de 266 volts, sa puissance nominale capacité est de 1,3 kWh et elle génère 40 kW.

En mode tout électrique, où elle est capable de rouler jusqu'à 100 km/h, elle offre environ 3 km d'autonomie à vitesse stabilisée de 60 km/h.


Trois programmes de conduite

Le conducteur peut choisir lui-même, en appuyant sur une touche sur la console centrale et par le biais d’un levier automatique, le mode de conduite hybride de son Audi A6.

Trois modes de conduite sont proposés :

Le mode EV qui donne la priorité à la propulsion électrique

Le mode D qui combine les deux moteurs tout en assurant une consommation la plus faible possible,

Le mode S conçu pour une conduite sportive


Au final, l'Audi A6 Hybrid peut circuler circuler uniquement avec le moteur à combustion, uniquement avec le moteur électrique et en mode hybride ; elle peut par ailleurs récupérer l’énergie et exercer une fonction boost.

A l’arrêt, les deux sources de propulsion sont désactivées. Dans cette situation de démarrage-arrêt, la climatisation automatique reste activée – son compresseur dispose de sa propre propulsion électrique. Lorsque le conducteur relâche le frein, l’A6 hybrid démarre.


Consommation

En cycle mixte européen, l’Audi A6 hybride consomme moins de 6,4 litres aux 100 km – soit une émission de CO2 de moins de 146 grammes par km.


Commercialisation en 2012

L'Audi A6 hybride devrait arriver en concessions début 2012.

Les tarifs ne sont pour l'heure pas officiellement dévoilés mais les rumeurs parlent d'un tarif d'entrée autour de 56.000 €...

L'Audi A6 hybride arrivera en 2012 - Photo 2



Mots clés : Audi | Audi A6 Hybrid
Catégories : Voiture hybride |

Commentaires

Posté le 13-08-2011 à 19:07:02 par roro VE fan

ah ben, 6,4 l/100! ca sert à quoi?? Il devraient peut-être "copier" GM

Posté le 13-08-2011 à 22:16:35 par generationsfutures

merci de corriger une petite erreur (très fréquente mais qu'un ne devrait pas trouver ici) : 1,3 kWh c'est la capacité de la batterie, pas sa puissance.
Bref, il faudra voir comment ca fonctionne concrètement. Depuis le temps que cette chaîne de traction a été présentée sur le Q5, je n'ai encore lu aucun essai dans la presse... ce n'est pas la première fois qu'un hybride est annoncé bien avant sa disponibilité réelle ( le 3008 ...)

Posté le 14-08-2011 à 09:57:41 par Dan617

Non, ne rêvez pas, Audi ne copiera pas GM tout du moins pas dans l'immédiat : car ce ne serait pas assez rentable. Ce qui se passe en matière d'hybrides dont l'ensemble des systèmes utilisés pour la motricité conjuguent à la fois un moteur thermique de plus forte puissance que le moteur électrique -respectivement dans le cas présent 155 kW pour 40 kW- et des accumulateurs de (trop) faible capacités -1,3 kW- c'est que cette formule restera toujours extrêmement limité en mode tout électrique : 3km à la vitesse de 60 km/h... on ne peut guère parler d'exploit!

Evidemment , ce n'est pas la bonne formule et on remarquera qu'elle s'applique pourtant à tout types d'hybrides similaires existants -mais aussi à venir- ceci quelque soit la marque ou le modèle. On dira -pour être gentil- que cette vision de l'hybride est au bas de l'échèle de ce qu'il est possible de proposer. Mais cela permet aux constructeurs de multiplier -dans un proche avenir- de nouveaux modèles toujours "un peu" plus performants, puis de progresser le plus lentement possible, pour finir et en arriver à ce qu'il aurait fallut faire depuis le début, c'est à dire inverser le sens de la motricité...

Dans l'exemple de cette Audi, il eut donc fallu proposer un moteur thermique de 40 kW associé à un électrique de 155 kW, les performances en tout électrique eut été tout autres : bien évidemment c'est un cas extrême. Pour faire simple, disons dans le principe que c'est ce qu'a fait GM avec la VOLT ou l'AMPERA, et on pourrait encore faire beaucoup mieux d'ici l'arrivé d'accumulateurs se rechargeant aussi vite qu'un plein d'essence...

Car, dès lors, plus besoin de moteur thermique du tout! On n'en est pas là... (bien que cela soit déjà possible en laboratoire...) . Ceci veut dire que les constructeurs quels qu'ils soient passeront par une multitudes d'hybrides plus ou moins bien réussis, bien que toujours plus rentables pour eux : car vendre 2 moteurs + batterie, plutôt qu'un seul thermique génère automatiquement plus de profits, ceci tant que les "clients" sont prêts à les acquérir...

Au total, ces hybrides ainsi conçus (la moins bonne formule) ne sont certainement pas les plus écologiques, je suis même certain du contraire, c'est une évidence mais on n'arrête pas le sens de l'histoire lorsqu'il s'agit d'exploiter l'incrédulité humaine.

Certains d'entre vous pourront être déçus par mon propos, cependant on voit bien clairement, que les constructeurs savent profiter des opportunités qui -en plus- leurs sont offertes sur un plateau : ceci signifie que l'ignorance générale en ce domaine d'une majorité de nos concitoyens est aussi problématique que celle -constatée en France- qui prévaux encore concernant les diesel et la pollution malsaine qu'ils génèrent.

Méfiance tout de même à propos des diesels, car en 2014 il y a fort à parier qu'ils ne passent plus les normes Européennes en matière de pollutions : ceci veut dire que le marché de l'occasion risque fort d'être inondé de véhicule dont on ne saura que faire...
alors que dans le même temps les constructeurs seront dans l'obligation de se tourner exclusivement vers les moteurs à essence ou hybrides essence, ou électriques tout court.

Posté le 17-08-2011 à 13:41:45 par bigbluejlr

merci pour cet article et merci à Dan pour son commentaire qui contient des informations intéressantes.
votre dernier paragraphe m interpelle au plus haut point !
je n ose pas imaginer que la norme Euro 6 puisse eradiquer le diesel !!
le diesel est un poison, tout le monde le sai maintenant, mais ca n empeche aucun constructeur de dormir puisqu ils en fabriquent tous et misent encore bcp trop sur cette techno !!!
si les normes etaient si restrictives au point d empecher les moteurs diesel de survivre, on verrait les lobbys s activer à Bruxelles pour faire sauter ou repousser indéfiniment ces normes !
j aimerai savoir ce qu il en est exactement sur le sujet et ce que vous en savez .
il semble que l on va imposer un nombre de particules et plus uniquement une masse , car la taille et le nombre importent plus que le poids pour la dangerosité !

d autres part , je pense que l industrie automobile n a pas fini de se restructurer et qu un groupe comme GM ou des plus petits comme tesla, voir encore les chinois, pourraient imposer leurs standards technologiques au reste du monde.
j ose esperer que l odace paiera et que les mammouths conservateurs à outrance comme PSA, qui n auront fait que prolonger la vie du diesel disparaitront . peut etre seront ils accusés de crime contre l humanité si un jour on voit une hecatombe de cancer du poumon à cause des particules ultra fines.
Je me demande si Rudolf Diesel aurait permis l exploitation de son invention connaissant les mefaits de l usage du turbo et de pressions toujours plus importantes, qui rendent ces particules nanométriques avec les mefaits sur la santé que l on connait !

en attendant roulez un max en vélo, un max en deux roues electriques qui sont maintenant abordables ( et rentables sur le long terme) et evitons au max l usage des ces voitures au mazout !


Posté le 17-08-2011 à 23:37:32 par Dan617

bigbluejlr : il ne faut pas se fier aux apparences :

1/ concernant les gaz toxiques rejetés par les diesel, ils sont grosso modo au minimum 20 fois supérieurs à ceux des moteurs à essence : de plus, les problèmes rencontrés à cause des particules et micro-particules sont une chose, le dioxyde d'azote rejeté également en très grande quantité en est une autre, aux conséquences insoupçonnées.

2/ concernant les consommations, les cycles d'homologations actuels ne traduisent pas la réalité sur le terrain, il faut en effet rajouter entre 20 à 30% de plus...

3/ les diesel Français actuels sont incapables de passer les normes actuelles aux USA...

4/ bien que théoriquement il soit tout à fait possible de faire en sorte qu'un diesel passe les nouvelles normes Européennes en 2014, dans la pratique ce ne sera pas le cas, à cause du surcoût prohibitif inexploitable commercialement que cela engendrerait, ceci par rapport à la dépollution d'un moteur à essence.

En d'autres termes, le jeu n'en vaut pas la chandelle, et d'ailleurs depuis déjà pas mal de temps les gens travaillent dans les bureaux d'études, et les constructeurs concernés sont passés à autre chose, ceci en raison du fait que de toute évidence, les normes de pollutions futures seront désormais de plus en plus sévères.

Bien évidemment, les constructeurs ne vont pas crier sur les toits qu'ils sont en train de changer leur fusil d'épaule : cela se fait en douceur... Vous aurez sans doute remarqué que certains d'entre-eux sont déjà passés à la vitesse supérieure en proposant notamment des mécaniques à essence aussi performantes -voir plus- que celles des diesel comparables : ce qui finalement n'est pas si difficile...

En attendant, PSA prépare pour un proche avenir des hybrides essence en complément des hybrides diesel dont la commercialisation était programmée depuis déjà pas mal de temps. Ceci pour dire que ce constructeur a plus d'un tour dans son sac et qu'il faudra donc encore compter sur lui à l'avenir.

Concernant R. DIESEL, en réalité, vous avez raison, ce n'est pas tant le principe du moteur diesel qu'il a inventé qui serait à remettre en cause, mais plutôt l'usage auquel il est destiné.

En effet, on sait depuis longtemps qu'il est impossible d'obtenir une combustion optimale complète du gasoil lorsqu'il est utilisé sur de "petits moteurs" (donc sur des voitures de tourisme) lesquels en raison de leurs facultés à "prendre des tours" tournent de fait beaucoup trop vite en regard de leurs faibles cylindrées : c'est l'une des raisons principales du rejet en grande quantité de gaz toxiques, laquelle est directement liée également aux caractéristiques intrinsèques du gasoil.

Autrement dit, l'exploitation ainsi que l'utilisation incongrue de ce type de moteur -avec ou sans turbo- sur des voitures de tourisme -bien que n'étant pas nouveau- fut en réalité insensée, irresponsable et tout à fait condamnable au plan sanitaire. La question est de savoir pendant combien de temps encore nos instances gouvernementales couvriront sciemment le futur scandale à venir!

Vivement demain pour un avenir plus sain de la population sur le territoire.








Posté le 19-08-2011 à 17:13:12 par roro VE fan

Voir le reportage suivant pour savoir pourquoi nous en sommes là. J'adore la tête des dirigeant des grand groupes pétrolier quand on leur demande pourquoi c'est si chère!
http://www.mystere-tv.com/petrole-le-prix-de-la-dependance-v1685.html

Posté le 22-08-2011 à 12:34:31 par Dan617

Merci à roro VE fan de ce documentaire informatif à visionner bien évidemment.

Toutefois, quelques réserves sont à émettre à propos d’éléments dont il est question qui permettraient (c’est pas faux) de faire diminuer les consommations de carburants sur les moteurs thermiques.

En fait, gardons à l’esprit que ces « améliorations » ne sont plus vraiment d’actualité : je veux dire par là qu’il serait sage d’éviter de polariser l’opinion publique –très sensible sur le sujet- si l’on souhaite réellement faire bouger les choses de manière fondamentale, progressiste et responsable.

Explications : le principal inconvénient du moteur thermique –quel qu’il soit- est d’ordre conceptuel. Il s’agit en effet de son très faible rendement par rapport à celui du moteur électrique. Or, l’essentiel aujourd’hui c’est de savoir si l’on continue à poursuivre inlassablement les éventuelles améliorations du thermique –qui ne seraient que provisoires) ou si l’on se donne les moyens de progresser en remplaçant au plus tôt ces archaïques chaînes de tractions thermiques, particulièrement dévastatrices au plan énergétique !

Car, malgré de tels aménagements toujours possibles bien évidemment sur un moteur thermique (nouveaux systèmes d’alimentations, nouveaux carburants etc.), il resterait malgré tout impossible techniquement d’atteindre le rendement incomparable du moteur électrique, et c’est bien là tout le problème : c’est ce qu’il faut garder à l’esprit si l’on ne veut pas encore retarder d’autant la venue du tout électrique sur le plan mondial.

J’espère que l’argumentation qui suit, certes basique sera compréhensible à tout à chacun.

Supposons :
1/rendement moyen d’un moteur thermique = 30%,
2/rendement moyen d’un moteur électrique = 93% !
3/puissance perdue (frottements mécaniques) avant qu'elle n'arrive aux roues = 30%...

Le gain est déjà de 63% en faveur de l’électrique ! Sachant qu'on peut encore améliorer la situation en éliminant toute une série d’organes indispensables au fonctionnement des thermiques (transmissions, boîtes de vitesses, ponts, échappements, etc.), de sorte qu’une voiture électrique bien conçue, donc n’ayant pas besoin de tout cet attirail peut en réalité « consommer » non pas 3 fois, mais environ 7 fois moins d’énergies qu’un thermique...

C’est tout à fait considérable ! Et impossible à obtenir quelles que soient les sempiternelles modifications qui pourraient être apportées aux thermiques…

Maintenant, entrons dans le vif du sujet et dites-moi quels constructeurs, pétroliers, gouvernants et autres instances de pouvoirs seraient assez fous pour faire cadeau de telles ressources aux peuples, alors que ces mêmes décideurs peuvent encore tirer sur la corde si tant est qu’ils soient toujours persuadés que le peuple –manipulé- en redemande !!!

C’est en ce sens que je pense vraiment qu’il faudrait éviter de tomber dans le panneau et faire « le jeu » de nos chers « prédateurs »…



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Audi Audi A6 hybride

Retrouvez toutes les informations sur Audi Audi A6 hybride à travers notre dossier spécial : caractéristiques techniques, actualités, vidéos, revendeurs...

Tout savoir sur Audi Audi A6 hybride
Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème L’électrique sera encore au premier plan à Genève
Comme toutes les grandes messes de l’automobile aujourd’hui, le salon de l’Auto de Genève souffrira de l’absence de certains constructeurs qui rebutent à engager des...
Démarrage en deux temps pour la saison de Formule E
La saison 2019-2020 de Formule E a débuté ce week-end par deux courses disputées en Arabie Saoudite sur le circuit en ville d’Ad Diriyah situé à proximité de la capitale...
Des nouveautés électriques attendues au salon de Los Angeles
Premier salon automobile de la saison en Amérique du Nord, le Los Angeles Auto Show a pris de plus en plus d’ampleur au cours des dernières années au point de voler...
Audi en ordre de bataille pour aller vers le tout électrique
Audi vient de préciser sa stratégie pour aller progressivement vers le tout électrique. Pour la firme d’Ingolstadt l’avenir est clairement électrique et elle s’apprête à...
Audi : Une trottinette électrique à 4 roues à recharger dans le coffre
BMW, Peugeot, Seat, Volkswagen, et maintenant Audi : La liste s’allonge des constructeurs qui développent et parfois proposent de petits engins de mobilité douce à...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact