Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 06/06/2020 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 1252 fois - 2 commentaires


L’Allemagne accentue son soutien aux véhicules électriques


L’Allemagne a dévoilé mercredi un plan de relance de l’activité destiné à soutenir une économie fortement secouée par la crise du Covid-19, car très dépendante des exportations. Ce plan de soutien vient s’ajouter à un premier plan de plus de 1 000 milliards d’euros déjà mis en place en mars, au plus fort de la pandémie, pour venir en aide aux entreprises. Ce nouveau plan massif comporte une série de mesures destinées à soutenir l’offre via de nouvelles aides aux entreprises en difficulté, mais aussi à stimuler la demande à travers une réduction temporaire de la TVA et des subventions aux familles.
Pour Angela Merkel, ces investissements doivent s’effectuer maintenant : « car nous voulons rendre l’avenir possible particulièrement pour prochaines générations ». Ce plan de relance, dont l’ambition est de permettre de sortir de la crise avec élan, a également une dimension écologique comme en témoignent les différentes mesures prises pour favoriser l’acquisition de véhicules électriques, mais aussi l’absence de toute aide en direction des voitures diesel ou à essence qui sont pourtant encore au cœur de l’activité des constructeurs allemands.



Bonus doublé pour l’achat d’un véhicule électrique

L’une des mesures phares destinées à stimuler la demande des consommateurs concerne le doublement de la prime à l’achat d’un véhicule électrique, qui passe de 3 000 à 6 000 euros. Une prime à laquelle il convient d’ajouter une subvention de 3 000 euros offerte par les constructeurs, permettant ainsi d’afficher un rabais de 9 000 euros sur le tarif net d’un véhicule électrique. Jusqu’au 31 décembre, les consommateurs allemands pourront même bénéficier aussi de la baisse temporaire du taux de TVA, ramené de 19 à 16%.
A noter toutefois que pour profiter pleinement de ce bonus, le prix d’achat du véhicule ne devra pas dépasser 40 000 euros, contre 45 000 euros en France où le bonus est réduit à 3 000 euros pour les modèles vendus entre 45 000 et 60 000 euros. Si la Volkswagen ID.3, futur fleuron de la mobilité électrique en Allemagne dont le prix de départ se situe aux alentours des 30 000 euros, ne sera pas touchée par cette mesure, il n’en n’est pas de même pour les modèles haut de gamme lancés sur le marché par Mercedes, Audi ou Porsche.



Perte d’influence des constructeurs allemands

Avec ce plan de soutien, les constructeurs allemands ont enregistré une autre déconvenue. A l’instar de ce qui s’est fait en France avec la prime à la conversion, ils militaient pour une mesure favorisant l’acquisition de voitures à moteur thermique mais à faibles émissions. Angela Merkel était semble-t-il plutôt favorable à une mesure de ce type, mais les discussions ont été rudes au sein de son gouvernement de coalition et les sociaux-démocrates du SPD, qui s’opposaient à toute subvention pour des voitures diesel ou à essence, ont finalement eu gain de cause. Ceci alors même que les véhicules électriques ne représentaient outre-Rhin en 2019 que 1,8% d’un marché dont dépendent 800 000 emplois.
Cet arbitrage démontre que les constructeurs allemands ont perdu beaucoup de leur influence depuis le « Dieselgate ». Le plan de soutien les encourage tout de même à poursuivre les efforts qu’ils ont déjà engagés pour électrifier leurs gammes de véhicules. Alors qu’aujourd’hui un véhicule allemand émet en moyenne 150,9 grammes de CO2 par kilomètre, Il leur reste d’ailleurs beaucoup de chemin à faire pour atteindre les objectifs fixés par la Commission européenne qui, à partir de janvier 2021, taxera graduellement les véhicules émettant plus de 95 g de CO2/km. Le gouvernement les accompagnera dans l’électrification de leurs modèles en consacrant 6,7 milliards d’euros à la promotion de la voiture électrique ainsi qu’au développement des infrastructures de recharge.




Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Allemagne | Plan de soutien | Automobile | Volkswagen | ID.3 | Mercedes | Audi
Catégories : Aides financières |

Commentaires

Posté le 06-06-2020 à 11:39:37 par nouh

Les mines de charbon ne vont pas fermer tout de suite car pour toutes ces VE souvent très loin d’une citadine en Allemagne, il va falloir beaucoup d’électricité et pas sur que les énergies vertes suffisent....
Mais c’est dans la logique programmée pour une fin du thermique vers 2030, pas avant car c’est le client qui décide et les VE ont pour l’instant pas beaucoup d’avantage pour les automobilistes classiques, seul les flottes de grandes entreprises peuvent se permettre d’acheter les VE même en Allemagne où tout le monde ne roule pas en Premium, surtout si l’on va vers l’Est......

Posté le 06-06-2020 à 22:45:51 par Daniel

Ce serait bien que toutes les stations service françaises soient également équipées d’au moins une borne de recharge, rapide de préférence.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Une version 100% électrique pour la nouvelle Citroën C4
Citroën vient de présenter sa nouvelle C4 qui, outre les modèles essence ou diesel, aura également une déclinaison 100% électrique. Avec la ë-C4, la marque aux chevrons...
La Citroën Ami - 100 % ëlectric fait son entrée chez Darty
Pour répondre aux nouvelles attentes de la mobilité urbaine, Citroën a lancé l’Ami – 100% ëlectric, un quadricycle léger de 2,41 m de long, ce qui facilite son...
Avec Enel, un mois de recharge illimitée dans toute l’Europe pour 30 euros
Si vous envisagez de partir en itinérance en Europe avec votre véhicule électrique durant le mois de juillet, l’offre promotionnelle d’Enel est susceptible de vous...
Opel dévoile son SUV 100% électrique
Opel vient de dévoiler la seconde génération du Mokka qui sera le premier véhicule de l’histoire de la marque à être disponible en version 100% électrique dès son entrée...
Peugeot ouvre une boutique éphémère pour promouvoir la mobilité électrique
Chopard Groupe Automobile, qui depuis un an et demi commercialise les marques du Groupe PSA sur la Côte d’Azur, vient d’ouvrir une boutique éphémère au sein du centre...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact