Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 04/08/2017 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 3346 fois - 17 commentaires


Jean-Claude Le Maire raconte ses actions pour la mobilité électrique


Adhérent à l’Avem à titre particulier, Jean-Claude Le Maire tient depuis le Gers le blog Le VE Je le veux depuis qu’il a reçu sa première Nissan Leaf en 2013. D’abord pour partager son expérience de la découverte des voitures électriques, il a ensuite enchaîné les articles autour de sujets qu’il n’est pas le seul à estimer liés au VE. Ainsi le développement des bornes de recharge et celui des énergies renouvelables. Toutes les actions de notre interviewé ne sont cependant pas forcément reprises sur son site. Parmi les dernières : rejoindre le salon de Val d’Isère pour le rassemblement des associations qui militent en faveur des véhicules électriques.

Première expérience de la mobilité électrique

Si Jean-Claude Le Maire avoue d’emblée que la Nissan Leaf qu’il a achetée en 2013 est sa première voiture électrique, il se souvient néanmoins avoir conduit dans les années 1950 une réplique électrique de Ferrari. Entre ces 2 événements, pas de lien direct : c’est finalement un hasard qui l’a amené à acquérir un exemplaire de la citadine branchée la plus vendue dans le monde. « Après avoir usé plusieurs Nissan, j’avais pris rendez-vous chez mon concessionnaire pour changer celle que j’utilisais à l’époque. Il m’a proposé d’essayer sur une demi-journée la Leaf qu’il venait de recevoir. J’ai accepté, et l’essai a été concluant : j’ai pu vérifier que cette voiture électrique satisfaisait mes besoins en milieu rural, - et même au-delà -, et que mon installation électrique supportait sa mise en recharge. J’ai signé rapidement pour en recevoir une », raconte-t-il. « Première destination, le Tourmalet, avec, pour le retour, la panne électrique à 200 mètres de la maison », donne-t-il en anecdote.



Préoccupations environnementales

Le récit de Jean-Claude Le Maire ne laisse pas transparaître qu’à travers son achat d’une Nissan Leaf, ce sont bien des préoccupations environnementales qui l’ont guidé. « Je suis très sensible à la pollution. Lorsque je devais me déplacer à Paris ou à Toulouse pour le travail, j’en revenais avec des maux de tête et les narines encrassées », témoigne-t-il. « Très vite, j’ai positionné la mobilité électrique comme un écosystème à 3 branches : les véhicules électriques, les territoires, et les acteurs qui participent au développement des VE », souligne-t-il. Se positionnant ouvertement contre l’hybridation automobile en général, il cite en illustration ce cercle vicieux : « A quoi ça sert d’avoir une voiture électrique s’il n’y a pas de bornes de recharge ? A quoi cela sert-il d’installer des bornes de recharge s’il n’y a pas de voitures électriques en circulation ? ». Ce sont les textes législatifs pour le déploiement des IRVE qui vont pousser Jean-Claude Le Maire à devenir un acteur de la communication au service des véhicules électriques.

Un maillage plein de trous

« Le maillage dédié aux véhicules électriques dans la région qui compte désormais, après fusion en Occitanie, 13 départements, est très mauvais. Toulouse, par exemple, est très mal équipée. C’est une ville à la traîne. Des essais de bornes de recharge ont été effectués, sans volonté d’y donner une suite », témoigne notre interviewé. « C’est pourquoi j’ai interpellé en 2015 sur ce problème les candidats aux élections régionales, recevant des réponses encourageantes de la part des Républicains et des Socialistes », rapporte-t-il. « Heureusement que Nissan, en partenariat avec Ikea et Auchan, a équipé notre région de quelques bornes de recharge rapides. Il y a aussi celles du réseau Corri-Door, qui obligent à aller sur l’autoroute », recense-t-il. « Face à cette situation, j’ai sollicité une première fois les 13 syndicats de l’énergie », relie-t-il.



Quand un citoyen mâche le travail des acteurs pros

« Après la victoire des Socialistes aux régionales, j’ai recontacté la présidente du conseil de l’Occitanie, Carole Delga, en m’appuyant sur sa précédente réponse positive. J’ai été reçu par un conseiller technique de son cabinet qui m’a demandé de lui communiquer un état des lieux des bornes de recharge accessibles au public. J’ai essayé d’obtenir cette information auprès des syndicats de l’énergie, mais rien n’avait été fait sur le sujet chez eux. J’ai donc procédé moi-même au travail de recensement, puis j’ai marqué sur une carte géographique de la région les emplacements de la cinquantaine de bornes de recharge rapide que j’ai retrouvées, mettant ainsi en évidence les trous du maillage », détaille notre interviewé. « Ce travail et mes suggestions d’implantations ont été transmis aux différents présidents des commissions concernées », complète-t-il, énumérant celles respectivement consacrées au territoire, aux transports, à la transition énergétique, et au tourisme. « Ceci, afin de faire bouger les élus », précise-t-il.

50-150 kW

Le travail de notre adhérent a mis au jour que la zone la mieux couverte correspond aux territoires des 9 syndicats de l’énergie les plus à l’Est, engagés dans le réseau Révéo, celui-là même sur lequel s’appuiera en partie le nouveau périple imaginé par Robert Morandeira et baptisé Pyrénées Révéo Electric Tour. « Ca devrait bouger en 2018 », espère Jean-Claude Le Maire qui fait état de « maladresses dans la manière de demander les subventions pour équiper les départements en bornes de recharge pour véhicules électriques ». Le Gersois a participé à un conseil d’administration de l’Afirev, l’association française pour l’itinérance de la recharge électrique des véhicules, « afin de réagir éventuellement à certaines propositions ». En avril ou mai de cette année, il a eu un échange avec le préfet Francis Vuibert qui lui rappelait que les nouvelles bornes de recharge rapide disposeront une puissance de 150 kW, sous-entendant qu’il serait sans doute souhaitable d’attendre leur arrivée sur le marché. Jean-Claude Le Maire ne le voit pas de cet œil, estimant « qu’il est plus urgent de boucher les trous pour un maillage en bornes de recharge rapide à 50 km d’écart maximal entre elles, plutôt que de faire augmenter la puissance ». Il s’appuie d’ailleurs sur la difficulté qu’ont les acteurs concernés à déjà financer les IRVE à 50 kW.



Energies renouvelables

Derrière Jean-Claude Le Maire et son blog Le VE Je le veux, il y a d’autres combats, dont celui qui veut associer les énergies renouvelables aux véhicules électriques pour leur développement respectif. « Je souhaiterais que le véhicule électrique aide la filière photovoltaïque », commente-t-il, imaginant la multiplication de coopératives dédiées. Il cite ainsi « les fermes de Figeac, à la base une coopérative agricole qui a proposé à ses adhérents, il y a 4 ou 5 ans, de louer leurs toits bien exposés au Sud afin de les équiper en panneaux solaires ». Il se réjouit « des progrès réglementaires et législatifs qui vont dans le bon sens, notamment en autorisant d’injecter le surplus dans le réseau national ». Il songe : « Si on appliquait à toutes les toitures des citoyens une offre similaire à celle des fermes de Figeac, on disposerait d’un nouveau potentiel énergétique qui irait bien au-delà des besoins nouvellement créés par la progression des ventes en véhicules électriques ». Il pense aussi aux champs d’éoliennes et aux projets autour de la méthanisation.

Tourisme électrique

Le tourisme en véhicules électriques est aussi au cœur des actions de Jean-Claude Le Maire. Il a démarché l’office du touriste de son département pour les encourager à proposer des circuits « à la découverte des richesses du Gers en VE ». Il a été entendu, puisqu’on trouve désormais sur le site Web de l’organisme une cinquantaine de circuits. « Dans le Gers, un conducteur de voiture électrique ne se trouve jamais à plus de 20 kilomètres d’une borne de recharge », souligne notre adhérent. Pour les journées du patrimoine, il y a 2 ans, il avait lancé un appel sur son blog afin de proposer de prendre en charge des visiteurs pour les lieux ouverts dans ce cadre, avec Auch comme passage obligé pour changer de passagers. « J’avais ainsi réussi à rassembler 15 voitures électriques de particuliers ou prêtées par des concessionnaires », a-t-il apprécié. Enfin, pour aider les syndicats de l’énergie à faire connaître leurs réseaux, il les a incités à se rapprocher des associations de promotion de la mobilité électrique.



Pour aller plus loin

Jean-Claude Le Maire a sélectionné lui-même pour nos lecteurs quelques articles de son blog qui permettent d’approfondir quelques sujets abordés au cours de notre échange.

- Maillage à 50 km pour l’Occitanie,
- Découverte du patrimoine en VE,
- Tourisme en voiture électrique,
- La mobilité électrique en milieu rural.


Mots clés : véhicule électrique | voiture électrique | Gers | borne de recharge | Nissan | Leaf | mobilité électrique | Le VE Je le veux | Jean-Claude Le Maire | syndicats de l’énergie
Catégories : Voiture électrique | Borne de recharge | Pollution & qualité de l'air |

Commentaires

Posté le 04-08-2017 à 09:25:57 par Phenix83

Maillage insuffisant sans doute mais les deux points noirs du véhicule électrique standard (Zoe,Leaf...)sont l’autonomie insuffisante et le temps de charge trop long .Nous l’avons déjà dit dans ces lignes le progrès technique est lent.Les batteries au Lithium stockent plus d’énergie que les batteries au plomb mise au point par Volta il y a bientot 150 ans ,mais peu .La techno hydrogène est peut ètre la solution .Recharger tous les 150 ou 200 km n’est pas une solution satisfaisante.Je viens d’effectuer le trajet un trajet de 500 km en 5 h avec pause café.Je n’ai pas utilisé ma ZOE .Dans 10 ans peut ètre !

Posté le 04-08-2017 à 10:29:20 par PMC

Bravo à ce monsieur pour tout ce qu’il fait pour la mobilité électrique...

Posté le 04-08-2017 à 10:16:17 par Philippe BECOULET

Bravo Jean-Claude pour votre engagement à faire découvrir ce mode de transport durable. Quand on sait que le trajet journalier moyen d’un automobiliste est de 30kms et qu’un véhicule reste en stationnement plus de 90% du temps moi je me bat pour mettre en place un service de partage de véhicules électriques sans permis. Là aussi les ’politiques’ n’ont pas compris les enjeux d’un tel projet... Merci aussi à vous et à tous les personnes qui contribuent à la diffusion des nouvelles en la matière dans le groupe facebook ’Mobilité Zéro Émission’

Posté le 04-08-2017 à 10:37:01 par JACOZOE

Bonjour,
Merci de votre engagement et de vos actions. Sur mes nombreuses réflexions, j’en partage 2 avec vous : 1/Acheteur d’une ZOE life en 09/2015 grâce au bonus écologique (01/4/15, 10000 €), j’en déplore toujours la faible autonomie (encore réduite par la clim pendant la canicule) et donc l’insuffisance des bornes de recharge rapide (celle d’IKEA proche de Carrefour GV La Valette-83160 est toujours "HS"). Pour monter une batterie de 400 km, il faut 3000 € : trop pour mon budget. Ce coût comme celui des VE en général est/sont vraiment trop élevés. 2/ Pour les batteries plus performantes (ex. hydrogène), j’aimerais vous envoyer un diaporama historique relatif à la (presque) toute puissance du pétrole... Voulez-vous m’écrire à epijac@gmail.com ? Merci. A bientôt. Très Cordialement JACOZOE

Posté le 04-08-2017 à 10:58:32 par Girard Anne Marie

Merci grand frère, on est fiers de toi et de tes engagements. Tu nous a initiés au véhicule électrique, on a acheté une ION Peugeot, avec en prime un vélo électrique. C’est super, je ne sais plus m’en passer!!! Bien sûr elle a peu d’autonomie, mais pour faire le courses, aller à l’école chercher les petits enfants, c’est suffisant. On la recharge la nuit, au garage, à une prise électrique normale, elle est très facile à conduire et silencieuse. Tu nous as conquis, la prochaine sera plus grande, avec plus d’autonomie, mais nous resterons à la voiture électrique. Merci à toi, à très bientôt, bisous. ANNIE.

Posté le 05-08-2017 à 11:29:36 par EV1975

Heureusement qu’il y a des personnes comme ce monsieur pour faire avancer les choses. Trop d’entreprises privées et publiques n’ont pas compris que la mobilité électrique n’est pas animée de la même façon que la plupart des courants. Le monde bouge, la mobilité aussi.

Posté le 05-08-2017 à 12:44:23 par rv45

Un grand bravo pour toutes vos actions. Il nous faudrait des Jean-Claude dans toutes les régions de France. Continuer ainsi nous sommes là pour vous soutenir.

Posté le 05-08-2017 à 22:27:44 par JCL-Auch

Content de découvrir Mr Le Maire davantage que dans ses écrits sur son blog et ce qu’il fait de visible dans la région. Bonne continuation.

Posté le 06-08-2017 à 17:20:31 par Michel82

Si les pouvoirs publics ne bougent pas assez, c’est important que des citoyens prennent la relève pour faire avancer les choses.

Posté le 06-08-2017 à 20:19:48 par Kartman

Si ça n’avance pas plus vite, c’est peut-être parce qu’il y a une raison, non ?Combien de voitures électriques dans la région par rapport au nombre de bornes ? C’est peut-être déjà suffisant.

Posté le 07-08-2017 à 07:59:57 par SDExx

Les syndicats d’énergie ont un certain nombre d’impératifs. Le déploiement des bornes de charge pour véhicules électriques fait partie de leurs priorités. Toutefois, ils doivent aussi accompagner les filières hydrogène et méthanisation. Les bornes rapides coûtent cher, aussi bien au niveau du génie civil que du matériel. Les bornes accélérées permettent un maillage plus dense pour un coût équivalent, voire moindre. Elles satisfont en outre tous les véhicules électriques en circulation.

Posté le 07-08-2017 à 11:19:03 par JCL-Auch

N’est-ce pas d’une certaine manière se défausser ou de justifier l’injustifiable...

Posté le 08-08-2017 à 10:36:50 par JACOZOE

8/8 Bonjour
Le 4 j’ai écrit : " j’aimerais vous envoyer un diaporama historique relatif à la (presque) toute puissance du pétrole... Voulez-vous m’écrire à epijac@gmail.com ?"
Si ça intéresse certains lecteurs "fans de VE", je peux aussi leur envoyer, ainsi qu’une offre d’info sur un fournisseur d’énergie, bénévolement bien sûr.
Merci encore à Jean-Claude et tous ses supporters qu’il faudrait plus nombreux !
Cordialement. Jacozoé

Posté le 08-08-2017 à 21:16:50 par SoulB

Les bornes rapides sont indispensables pour les longues distances. Les départements qui font l’impasse dessus nous bloquent. Il ne faut pas qu’ils oublient qu’en voiture électrique, on est plus tenté de faire u tourisme et de découvrir les curiosités des départements traversés. C’est tout bénéf pour eux.

Posté le 09-08-2017 à 08:22:58 par Carton rouge pour la Savoie...

Lu sur le site du Leaf France Café : "Contacté en juin pour lui signaler que depuis plus d’un an, par l’intermédiaire de Patrick Chabrolle, nous réclamons l’installation de bornes publiques, notamment rapides car les 22kw AC ne permettent pas à tous les véhicules une recharge accélérée, le directeur du SDES en la personne de Luc FAIVRE botte en touche en arguant du fait que, "on peut considérer que près de 90% des bornes publiques installées sont des bornes accélérées, et qu’au vu des premiers retours, leur taux d’utilisation global est tout à fait correct"".

Posté le 09-08-2017 à 16:38:39 par Robert 06

"C’est à ce moment la que le contrariant prend son risque"
Bonjour: Je suis fan de la première heure et heureux possesseur d’une ZOE en location avec bonus 10000. Ce sponsoring d’état m’a permis ce petit plaisir. j’applaudis des deux mains pour une utilisation respectueuse des piétons et cyclistes en ville et sur les très courts trajets et démarrages fréquents) Pour autant, ne croyez vous pas que multiplier des infrastructures couteuses pour un avenir inconnu et fluctuant. (technologie des batteries et autres voire même de la notion de transport individuel)c’est du même acabit que les portiques de l’écotaxe.
Nous électromobiliciens convaincus ne demandons pas la lune en bornes ulta rapides et autres infrastructures au risque de voir instaurer la TIPE et la perte de notre liberté toute nouvelle.
Bonne route électrique à vous
Mr Voiture électrique (Surnom qui m’avait été affublé quand je prêchais la cause dans le désert)

Posté le 18-08-2017 à 04:50:28 par Jean-Claude LE MAIRE

Un grand merci à tous vos lecteurs pour leurs encouragements et soutiens.
Je leur soumets cinq propositions d’actions qui sont en cours:
Soutien au marché du VE d’occasion https://levejeveux.blogspot.fr/2016/11/appliquer-la-prime-de-conversion.html
Création d’un groupe d’achat pour la Leaf 2018 :
https://levejeveux.blogspot.fr/2017/07/une-commande-groupee-de-la-nouvelle.html
Pour une harmonisation des coûts de la recharge des VE :
https://levejeveux.blogspot.fr/2017/07/pour-une-harmonisation-du-cout-de-la.html
Pour un démonstrateur de la mobilité électrique le long de la RN 21.
https://drive.google.com/open?id=1vIiuUwe4OLoUCgFxJ7Wpx6FXARw usp=sharing



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Vendée Energie Tour
Vendée Energie Tour
Du 02/06/2018 au 10/06/2018 - Plusieurs sites en Vendée dont l'Ile d'Yeu

Pour la 5ème édition du Vendée Energie Tour, le SyDEV, syndicat d'électricité de Vendée et ses partenaires proposeront un programme encore plus long, avec des animations...
A lire également / sur le même thème PSA présente son prototype de quadricycle hybride
Le groupe PSA vient de présenter un prototype de quadricycle hybride conçu par le consortium EU-LIVE (Efficient Urban LIght Vehicle) rassemblant 12 partenaires dont le...
Allemagne : Les acquéreurs de Model S ne recevront pas de subvention
Accusée de concurrence déloyale, Tesla a vu l’office fédéral des affaires économiques et des contrôles à l’exportation allemand (BAFA) annoncer le retrait du Model S de...
Tesla Model 3 - Jusqu’à 499 km d’autonomie selon l’EPA
La dernière née du constructeur californien est passée sur les bancs d’essais de l’agence américaine de protection de l’environnement. Selon la norme du cycle EPA, la...
Formule E : Venturi laisse filer la victoire à Hongkong
La quatrième saison du championnat de Formule E a débuté ce week-end à Hongkong avec deux courses au programme. Deux courses dont les résultats laissent entrevoir une...
La Chine, champ de manœuvres sur les véhicules électriques
Même s’il occupe encore une place marginale dans ce pays qui constitue le premier marché automobile mondial avec 28 millions de voitures assemblées en 2016, le marché...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact