Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 11/10/2017 à 19:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 1687 fois - Poster un commentaire


Focus sur l’utilisation professionnelle des véhicules électriques


Après les allocutions de la Députée des Alpes-Maritimes Laurence Trastour et du Sénateur-Maire de Cagnes-sur-Mer Louis Nègre, puis la signature d’une convention de partenariat entre l’AVEM et l’AVERE France, suivie de l’intervention du Président de cette dernière Joseph Beretta portant notamment sur les aides et les obligations à venir en matière d’électromobilité, la première table ronde du colloque, organisé le 29 septembre dans le cadre des Journées AVEM de l’électromobilité, avait pour thème l’utilisation professionnelle des véhicules électriques. Trois cas d’usages furent particulièrement mis en lumière : ceux d’Enedis qui, dans le cadre de son projet Ecoflot, a mis en place un outil de gestion de son importante flotte de véhicules électriques ; de SAP Labs France qui a pris une série de mesures pour inciter ses salariés à opter pour une voiture de fonction électrique ; et de la Métropole Nice Côte d’Azur qui, non content d’encourager ses habitants à se convertir à l’électrique, donne l’exemple en renouvelant progressivement son parc avec des véhicules électriques.


Ecoflot, le projet d’entreprise d’Enedis


Gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, Enedis travaille avec les industriels et les pouvoirs publics au développement de la mobilité électrique tout en regardant attentivement son impact sur les réseaux et en cherchant des solutions pour limiter ce dernier. Par ailleurs, dans le cadre de son projet Ecoflot, Enedis a engagé la conversion à l’électrique d’une part de sa flotte, avec un objectif de 2 000 véhicules électriques. Aujourd’hui, elle en est à 1 650 véhicules électriques qui ont à leur disposition 1 800 points de charge. Pour mieux gérer cette flotte de véhicules, Enedis a mis en place un outil baptisé SI Ecoflot. Pilote du SI Ecoflot en Méditerranée, Alain Gaggero a présenté cet outil qui permet notamment de planifier la recharge des véhicule afin qu’elle s’effectue à des horaires où la demande en électricité est la moins forte. Une application sera aussi bientôt disponible afin que les agents puissent connaître sur leur portable la disponibilité des bornes de recharge. Une façon de les rassurer et de vaincre les dernières réticences à l’utilisation d’un véhicule électrique.





SAP Labs France, le bon élève de l’électromobilité


En matière de conversion à l’électrique de sa flotte de véhicules, SAP Labs France est l’exemple même du bon élève. Sous l’impulsion de son Président, la filiale française spécialisée dans la R&D du leader mondial du logiciel pour les entreprises a lancé un programme d’e-mobility visant à inciter ses salariés, qui ont pratiquement tous droit à une voiture de fonction, à opter pour un véhicule électrique. Christoph Gussenstaetter, COO de SAP Labs France, a dressé un premier bilan de ce programme qui fonctionne bien puisque 30 salariés ont déjà franchi le pas et qu’ils devraient être prochainement une soixantaine. Il faut dire que, outre les incitations financières et de multiples avantages qui facilitent l’utilisation d’un véhicule électrique, SAP Labs France a également installé au sein de l’entreprise 24 points de charge, accessibles gratuitement. Quelques voitures, dont des Tesla, sont également disponibles en pool, notamment pour que les salariés puissent tester une voiture électrique durant un certain laps de temps. Une mesure efficace car en matière d’électromobilité le dicton : « L’essayer, c’est l’adopter » se vérifie souvent. Aujourd’hui, 20% des voitures de fonction de SAP Labs France sont électriques et l’objectif est d’atteindre les 80% en 2020.





La Métropole Nice Côte d’Azur s’équipe pour donner l’exemple


La Métropole Nice Côte d’Azur est souvent pionnière pour inciter ses habitants à la mobilité électrique, en subventionnant notamment l’achat d’une voiture ou d’un deux-roues électriques, mais aussi en mettant en œuvre le service d’autopartage Auto Bleue et en commençant à expérimenter les bus électriques sur certaines lignes. Elle donne aussi l’exemple en amorçant la conversion à l’électrique de son propre parc de véhicules dans lequel on retrouve désormais des Zoé, des Kangoo ZE et des véhicules industriels de type Goupil. Directeur de la modernisation, des moyens et de la stratégie immobilière au sein de la Métropole Nice Côte d’Azur, Michel Turco a dressé un premier bilan de cette action qui a débuté en 2011. Aujourd’hui, la Métropole, la ville de Nice et son CCAS possèdent 185 véhicules électriques et 40% du renouvellement se fait désormais à l’électrique, soit le double de l’obligation fixée par la loi. Profitant du savoir-faire de la start-up niçoise Vulog, la Métropole a également mis à disposition de ses agents un certain nombre de véhicules électriques en autopartage, ce qui permet à un plus grand nombre d’utilisateurs d’en bénéficier.





L’ADEME en soutien des entreprises


Comme elle l’a fait pour le programme d’e-mobility de SAP Labs France, l’ADEME est souvent disponible pour accompagner les entreprises qui souhaitent s’engager dans la conversion de leur flotte de véhicules à l’électrique. Quelques instants avant le début de cette table ronde sur les usages professionnels des véhicules électriques, Jérôme Cicille (Responsable Transports, Mobilité, Qualité de l’air au sein de l’ADEME PACA) avait d’ailleurs rappelé les différentes actions de l’ADEME en matière de mobilité électrique. Elle joue notamment un rôle majeur dans le déploiement des infrastructures de recharge sur l’ensemble du territoire qu’elle subventionne en grande partie via le Programme des Investissements d’Avenir. L’ADEME soutient également le développement de nouveaux services d’écomobilité, notamment en matière d’autopartage ou de covoiturage. Des services susceptibles de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air dans les grandes métropoles. Une amélioration indispensable, ne saurait-ce que pour des raisons de santé publique, à laquelle la conversion des flottes d’entreprises peut aussi apporter sa pierre.






Mots clés : Mobilité électrique | AVEM | Journées AVEM de l’électromobilité | Enedis | SAP Labs France | Métropole Nice Côte d’Azur | ADEME
Catégories :

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Journées AVEM

Découvrez notre dossier spécial
AVEM
Retrouvez toutes les actualités et interviews réalisées aux Journées AVEM des 28 et 29 septembre 2017

Accéder au dossier
Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème PSA présente son prototype de quadricycle hybride
Le groupe PSA vient de présenter un prototype de quadricycle hybride conçu par le consortium EU-LIVE (Efficient Urban LIght Vehicle) rassemblant 12 partenaires dont le...
Formule E : Venturi laisse filer la victoire à Hongkong
La quatrième saison du championnat de Formule E a débuté ce week-end à Hongkong avec deux courses au programme. Deux courses dont les résultats laissent entrevoir une...
La Chine, champ de manœuvres sur les véhicules électriques
Même s’il occupe encore une place marginale dans ce pays qui constitue le premier marché automobile mondial avec 28 millions de voitures assemblées en 2016, le marché...
Europe : la charge ultra-rapide étend ses réseaux
La difficulté d’effectuer de longs trajets en véhicules électriques reste un frein à leur acquisition. Pourtant des progrès notables sont déjà enregistrés dans ce...
Actualisation du scénario énergie-climat de l’Ademe pour 2035-2050
L’Ademe justifie la mise à jour de son scénario énergie-climat pour la période 2035-2050 par les objectifs ambitieux du Plan Climat lancé par Nicolas Hulot, ministre de...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact