Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 11/04/2020 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 2581 fois - 1 commentaire


Dans un marché en chute libre, le véhicule électrique résiste encore


L’AVERE-France vient de publier son baromètre mensuel de la mobilité électrique dans lequel apparaît le bilan détaillé des immatriculations des véhicules électriques au cours du mois de mars. Pour l’instant, malgré la crise du Covid-19 et un marché automobile en chute libre avec une baisse des immatriculations de 72%, le segment des véhicules électriques résiste avec une progression de 10% par rapport au mois de mars 2019. La résistance est encore plus forte pour les véhicules électriques particuliers qui progressent de 19%, compensant largement la baisse de 42% des véhicules électriques utilitaires.
Cette bonne résistance des véhicules électriques particuliers est due principalement à 3 modèles : la Renault Zoé, la Tesla Model 3 et la Peugeot e-208, qui totalisent plus de 70% des immatriculations de ce segment en mars. Néanmoins, ces bons résultats des véhicules électriques par rapport à 2019 sont très en retrait de ceux enregistrés depuis le début de l’année, ce qui est logique compte tenu de la fermeture des concessions automobiles depuis le 17 mars. Hélas, le pire est sans doute à venir et les chiffres des prochains mois ne seront pas bons et risquent fort de briser la belle dynamique de la mobilité électrique.


Renault Zoé, Tesla Model 3, Peugeot e-208 : le tiercé gagnant

Comme lors des mois précédents, la Zoé est en tête du classement avec 1 744 immatriculations. Une progression de 14% par rapport au mois de mars 2019, mais un net recul par rapport aux deux derniers mois (3 076 exemplaires en février et 5 331 en janvier). Si en février, la Peugeot s’était rapprochée de la Zoé avec 2 495 immatriculations, elle est nettement distancée en mars avec 756 unités. Elle est même devancée par la Tesla Model 3 dont les livraisons, après le trou d’air du mois de janvier (124 immatriculations), ont bien repris à un bon rythme (1 385 exemplaires) qui confirme le redressement déjà opéré en février (1 025). Les autres modèles sont nettement décrochés puisque la quatrième place du classement est occupée par le DS3 Crossback E-Tense (210) devant la Mini Electric (179) et la Nissan Leaf (154).
Du côté des véhicules utilitaires légers électriques, Renault occupe les deux premières places avec le Kangoo ZE (227) et la Zoé (70) dont les immatriculations enregistrent cependant un très net recul par rapport à l’an passé (-37% et – 36%). La situation est par contre bien meilleure pour les véhicules hybrides rechargeables dont les immatriculations ont globalement progressé de 19% par rapport à mars 2019. Comme le mois dernier, le groupe PSA occupe les 3 marches du podium avec le DS 7 Crossback hybride rechargeable (329 unités) suivi des Peugeot 508 et 3008 PHEV avec 174 et 137 exemplaires.



La dynamique de la mobilité électrique brisée ?

Même si les immatriculations des véhicules électriques ont été très en deçà de ce qu’elles auraient été sans la crise sanitaire que nous traversons, la belle dynamique de la mobilité électrique n’a pas été totalement enrayée au mois de mars. Ainsi, sur l’ensemble du premier trimestre 2020, 27 715 immatriculations de véhicules électriques ont été enregistrées, soit une progression de 121% par rapport aux trois premiers mois de 2019. Pour autant, comme le signale l’AVERE-France, il faut garder en tête que ces chiffres positifs pour l’électrique bénéficient partiellement de l’accélération des commandes fin 2019 en prévision des modifications du bonus. Ceci notamment pour les acquisitions professionnelles qui ont représenté 60% des immatriculations en mars.
Au vu de la crise actuelle qui est loin d’être terminée, les résultats des prochains mois seront forcément très mauvais en raison de la fermeture des concessions automobiles qui réduit au compte-gouttes les livraisons et limite fortement les commandes de nouveaux véhicules. Nul doute que le bel élan de la mobilité électrique sera brutalement stoppé. A moyen terme cependant, la dynamique enregistrée ces derniers mois a de bonnes chances de reprendre car la nécessité d’aller vers une mobilité plus respectueuse de l’environnement n’aura pas disparue. Reste à espérer que cette crise ne sera pas trop longue et qu’elle n’aura pas trop entamé les forces des constructeurs automobiles dont beaucoup ont engagé de lourds investissements pour aller vers cette mobilité plus durable.






Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Immatriculations | AVERE | Renault Zoé | Tesla Model 3 | Peugeot e-208*Hybride rechargeable
Catégories : Marché & statistiques |

Commentaires

Posté le 14-04-2020 à 11:51:34 par JeromNM

C’est juste le décalage entre l’achat et l’enregistrement en préfecture, comme l’indique le journaliste dans son article. Parfois plus de 6 mois pour certains modèles.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Volkswagen présente son premier SUV 100% électrique
Première mondiale digitale cette semaine pour Volkswagen et son ID.4. Un véhicule 100% électrique qui ne génère aucune émission locale et qui est produit avec un bilan...
Les nouveaux défis d’e-Mobility, le logiciel de supervision de bornes de SAP
Filiale spécialisée dans la R&D du leader mondial du logiciel d’entreprise, SAP Labs France a été l’un des précurseurs dans l’électrification de sa flotte de véhicules....
Un service d’autopartage inter-entreprises inauguré à Saint-Quentin-en-Yvelines
SQY Share, le premier service d’autopartage inter-entreprises des Yvelines, a été inauguré le 17 septembre. L’aboutissement d’un projet mené depuis plusieurs mois sous...
BMW présente son livre blanc sur les Français et la Mobilité
BMW a présenté jeudi un livre blanc intitulé « Français & Mobilités, quelles solutions crédibles pour demain ? ». Le fruit d’une grande consultation ayant associé des...
Les véhicules utilitaires accélèrent leur mutation vers l’électrique
Si, poussés par la nouvelle réglementation européenne, la plupart des constructeurs automobiles ont fortement élargi leur offre de véhicules électriques pour les...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact