Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 07/03/2020 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 2663 fois - 9 commentaires


Dacia lève timidement le voile sur sa future citadine électrique


La présentation de la citadine électrique low-cost de Dacia devait être l’un des événements du Salon de l’Auto de Genève. Malgré l’annulation de ce dernier, le constructeur a tout même levé le voile sur sa première voiture 100% électrique, mais il l’a fait en étant pour le moins avare de détails. En réalité, sous le nom de Dacia Spring, la marque du Groupe Renault n’a révélé qu’une étude de style, un « showcar » qui préfigure la citadine avec laquelle elle entend lancer la révolution de l’électrique abordable. Un modèle qui sera disponible en 2021.
Avec son look de SUV et ses dimensions réduites, Dacia Spring est bien la déclinaison européenne de la Renault City K-ZE conçue pour le marché chinois. Une voiture low-cost qui colle à l’image et à la philosophie de la marque Dacia qui souhaite proposer des voitures simples, modernes, fiables et robustes au juste prix. Un concept qui lui a permis de séduire 6,5 millions de clients avec Logan, Sandero et Duster. Une clientèle que Dacia compte encore élargir avec sa citadine spacieuse qui devrait être la voiture électrique la moins chère du marché sur ce segment.


Une présentation minimaliste

Dacia Spring est une citadine 4 places, longue de 3m73 et offrant un beau volume de coffre (300 l). Sa présentation s’est surtout résumée à la mise en lumière des quelques modifications extérieures apportées à la Renault City K-ZE. Celles-ci portent notamment sur un bouclier avant légèrement redessiné, des accastillages striés dans la masse (arches de roues, protection de portes,…), quelques touches orange fluo et une nouvelle signature lumineuse annonciatrice de la future identité lumineuse des modèles de la marque.
Pour le reste Dacia n’a rien dévoilé de l’habitacle et des futurs équipements de sa citadine électrique. Rien non plus sur les caractéristiques techniques de ce véhicule. Emmanuel Bouvier (Directeur commercial de Business Unit électrique) a néanmoins confirmé à nos confrères de L’argus que la citadine de série ne présenterait aucune différence technique avec la K-ZE. Elle serait donc équipée d’un moteur électrique d’une puissance de 33kW (45 ch) alimenté par une batterie d’une capacité de 26 kWh. De quoi autoriser une autonomie d’environ 200 km en cycle WLTP et donc sensiblement plus pour un usage essentiellement urbain.



Un juste prix encore à confirmer

Déception également concernant le prix à partir duquel la Dacia électrique sera disponible. Celui-ci n’a pas été dévoilé même si le Groupe Renault laisse toujours entendre qu’il sera le plus bas du marché. Si ce prix est bien conforme à la philosophie de la marque, il devrait avoisiner les 10 000 €, bonus écologique déduit. Si c’est réellement le cas, la citadine électrique de Dacia sera susceptible de séduire une clientèle urbaine qui a envie de passer à l’électrique mais qui en est dissuadé par un prix trop élevé. Par ailleurs, un prix bas parait indispensable pour que la Dacia électrique trouve sa place au sein de la gamme du Groupe Renault, surtout avec l’arrivée prochaine de la Twingo Z.E.
Outre le public des particuliers, le Groupe Renault estime que la citadine électrique de Dacia représente en effet la solution idéale pour les nouveaux services de mobilité comme les flottes de véhicules en autopartage. Un marché sur lequel il est largement engagé avec la plus grande flotte de véhicules électriques en autopartage en Europe (7 800 Zoé, Kangoo Z.E. et Twizy). La version de série de Dacia Spring viendra donc renforcer cette flotte, notamment à Paris où Renault vient de lancer le nouveau service Zity. L’autopartage est appelé à se développer fortement ces prochaines années, non seulement par ce qu’il répond à un vrai besoin, mais aussi parce qu’il va permettre aux constructeurs d’écouler un grand nombre de véhicules électriques. Une manière pour eux de respecter pas les objectifs de réduction des émissions de CO2 imposés par l’Union européenne et d’éviter ainsi de lourdes pénalités financières.





Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Dacia | Dacia Spring | Renault | Zity
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 07-03-2020 à 07:50:27 par Daniel

C’est bien fait de la part de Renault. Ce sera un bon second véhicule pour les familles bi motorisées, ou un véhicule principal pour les citadins ou péri-urbains. Mais pour une famille, cela ne pourra pas être le véhicule principal, vu sa puissance et son autonomie. Il restera toujours la possibilité de louer un véhicule "classique" ou de prendre les TC quand il y en a.

Posté le 07-03-2020 à 08:15:27 par Vérité

"sensiblement plus pour un usage essentiellement urbain", sauf que la ville n’est pas adaptée à la voiture d’autant plus en usage individuel.
Ville qu’il va falloir adapter dans le cadre du réchauffement climatique en utilisant la seule place disponible, celle dévolue à la voiture pour mettre en place des espaces verts avec de la vraie végétalisation pas de la pseudo sous forme de parking végétalisés.

Posté le 07-03-2020 à 09:19:35 par Daniel

@ Vérité
Vous faites partie de ces écolos punitifs qui tirent contre leur camp. Vous devriez vous exiler sur une ile lointaine sans voiture, sans électricité et donc sans internet, car avec votre présence sur ce forum vous contribuez au réchauffement climatique. En vérité je vous le dis.

Posté le 07-03-2020 à 09:57:32 par 0live

@Daniel En ville, je ne vois pas en quoi redonner l’espace dévolue a la voiture aux pietons et aux transport en commun soit contre productif.
La voiture qu’elle soit électrique ou pas, a très peu sa place en ville (exception faite des urgences, taxi ...).
L’auto-partage peut être une forme de transition vers moins de voiture particulière.
Et ce n’est pas être écolo punitif de le dire, mais uniquement un peu de bon sens pour défaire les erreurs du passé.


Cela dit, la voiture électrique a toute sa place en péri-urbain.

Posté le 07-03-2020 à 11:28:19 par Vérité

@0live
Merci.

@Daniel
Quel est l’impact en ACV et en pollution d’un post sur ce site ?
Même chose avec 10 km en voiture électrique en ville ?
Même chose avec un VAE à la place de la voiture ?

Posté le 07-03-2020 à 16:26:04 par Phenix83

@Vérité et Olive,vous avez probablement raison ,mais le but principal de ce Forum est de débattre de l’évolution technologique des véhicules thermiques vers l’électrique ,pas d’ériger ce forum en tribune pour ou contre l’usage de la voiture individuelle en ville.Que ce soit en auto partage ,location ou pleine propriété ,l’usage d’un véhicule individuel en ville répond à un besoin et globalement il faut reconnaitre que le VE va contribuer à améliorer la qualité de l’air et à réduire le bruit en ville.Dans cette mème recherche d’amélioration de l’environnement,la technologie des transports en commun de surface évolue aussi puisque beaucoup de villes et métropoles convertissent actuellement leur flotte de Bus diesel en Bus électrique à batterie.Il y a débat entre la solution Bus ou Tramway pour les liaisons à haut niveau de service,mais la motorisation utilise toujours l’énergie électrique.

Posté le 07-03-2020 à 17:10:07 par Vérité

@Phenix83
"il faut reconnaitre que le VE va contribuer à améliorer la qualité de l’air et à réduire le bruit en ville", toujours les mêmes mensonges de la part des activistes de la VE.
La VE émettant plus de particules c’est mal barré pour améliorer la qualité de l’air.
Pour le bruit, c’est vrai sous 30 km/h et ce n’est plus vrai au-delà de 50 km/h, autant dire que cela n’amène rien pour les riverains des rocades, boulevards, etc. Quel intérêt d’utiliser un tas de ferraille de 1,5 t pour rouler à la vitesse d’un VAE ? Aucun.
Puisqu’il faut sortir du tout voiture et plus particulièrement en ville, quel est l’intérêt de la VE ? Aucun.
Ce site est le meilleur endroit pour l’exprimer.

Posté le 08-03-2020 à 09:52:09 par nouh

@Vérité
"La VE émettant plus de particules", sur qu’elle base vous pouvez affirmer un tel propos????
En ville, en respectant les vitesses imposées,la simple décélération permet de limiter les freinages, à condition bien sur de conduire raisonnablement en bannissant l’accélération/freinage de quelques individus irraisonnables. Et avec l’électrique et l’hybride, le freinage de récupération diminue encore plus l’usage des freins.
Par contre, ce qui est certains, c’est que remplacer toutes les voitures thermiques par des VE en ville, fera certes, diminuer significativement la pollution directe, mais ne résoudra pas les embouteillages, ni le stationnement mais, par contre, rajoutera la problématique de la recharge.
C’est bien une refonte complète des méthodes de déplacements en ville qu’il faut revoir....
Par contre, pour les longs déplacements l’hybride simple reste encore aujourd’hui le meilleur compromis à mes yeux, mais les différentes techniques de remplacements vont s’affiner et progressivement prendre le dessus, si et seulement si, l’acquisition et l’utilisation sont à la porter de TOUS les français et pas seulement réservées aux plus aisés des villes!!!La province existe et est bien plus dépendante de la voiture....
PS: vous parler d’un "tas de ferraille", c’est surement une des solutions que de diminuer la part des aciers dans la fabrications des voitures qui est une solution, mais cela remet en cause la conception/fabrication des voitures....Pas sur que nos grands industriels et leurs actionnaires soient prêts à changer leurs habitudes et profits!!!!

Posté le 08-03-2020 à 10:20:14 par Vérité

@nouh
Mettez en équation le mouvement et vous verrez qu’il y a plus de particules de pneus et de route et plus de remise en suspension. Différence qui s’accroît dans une circulation en accordéon et même si moins de particules de freins.
Il n’y a donc aucune baisse significative de la pollution aux particules.
La seule solution est une baisse drastique de la circulation automobile. C’est bien ce que l’on retrouve dans les programmes des différents candidats aux municipales, les ZFE et la VE sont absents.
Les arguments des activistes de la VE sont des fables pour ne rien changer et pour ne pas remettre en question leur mode de vie basé sur la voiture dont ils sont addicts.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Série limitée de rentrée : Renault Twingo Electric Vibes
En septembre prochain, Renault ouvrira les commandes pour sa Twingo électrique en mettant en avant sa première série limitée dénommée « Vibes ». Parmi d’autres couleurs,...
Volkswagen ouvre les commandes de son ID.3
Six semaines après avoir ouvert les réservations aux personnes ayant précommandé l’un des 30 000 exemplaires de sa série spéciale de lancement ID.3 First, Volkswagen...
PSA annonce une nouvelle plateforme dédiée aux véhicules électriques
Lors de la présentation des comptes semestriels du groupe PSA, son Président Carlos Tavares a annoncé l’arrivée d’une nouvelle plateforme destinée principalement aux...
Cityscoot déploie ses scooters électriques à Barcelone
Après Paris et Nice en France, Milan et Rome en Italie, Cityscoot est aujourd’hui présente en Espagne où elle commence à déployer ses scooters électriques en...
DBT se positionne sur le marché des véhicules lourds électriques
Le groupe français DBT qui développe, fabrique et distribue des solutions de recharge pour véhicules électriques vient d’annoncer un accroissement de sa capacité de...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact