Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 04/06/2020 à 18:18 par Philippe Schwoerer - Lu 1118 fois - Poster un commentaire


ColisActiv’, un programme pour favoriser la livraison à vélo


Ce deux-roues, électrique ou non, n’est pas le seul moyen de transport imaginé pour la livraison du dernier kilomètre des colis. Lauréat de l’appel à programme CEE du ministère de la Transition écologique et solidaire, ColisActiv’ appelle également à pratiquer la marche.

Déplacements actifs

« Le programme ColisActiv’ a pour objectif de favoriser la livraison des colis par des modes de déplacements actifs, marche et vélo. Ces modes ont à la fois l’avantage d’être plus durables, de réduire la circulation automobile en centre-ville et d’être créateurs d’emplois non délocalisables. La raison économique étant le principal frein au développement de ces modes de livraison, l’incitation repose sur une aide financière ciblée et dégressive », explique la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB), engagée dans ce projet, au côté de Sonergia et de différents acteurs de la livraison par mobilité douce.

Amorcer un cercle vertueux

En incitant les entreprises de messagerie et autres acteurs de la livraison à passer à la mobilité active, les porteurs du programme ColisActiv’ espèrent, grâce à l’augmentation du nombre de colis ainsi acheminés à leurs destinataires dans le dernier kilomètre, réduire le coût de cette pratique pour la rendre économiquement très concurrentielle face à l’usage de véhicules thermiques. La feuille de route prévoit la prise en charge de 500.000 colis pour septembre 2020, puis 1,5 million à l’exercice suivant, et 3 millions entre septembre 2021 et le même mois de 2022.

Aide financière dégressive

L’aide financière compensera en partie le surcoût lié à la livraison à pied ou à vélo. Et ce, avec une double dégressivité dans le temps (la prime diminue progressivement entre la première et la troisième année), et sur le territoire (en fonction de l’augmentation de la densité des livraisons, le périmètre subventionné sera de plus en plus réduit). Le programme ColisActiv’ prendra en charge 65% du montant de ces subventions, le solde étant le plus souvent épongé par des solutions de financement imaginées par les territoires concernés. Une expérimentation sera d’abord menée sur 4 d’entre eux, parmi la vingtaine déjà identifiée. En plus de zones en région parisienne, on y trouve, entre autres, Marseille (13), Toulouse (31), Montpellier (34), Strasbourg (67), Métropole de Grenoble (38), Reims (51), Saint-Etienne (42), Toulon (83), Angers (49), Aix-en-Provence (13), et Sophia Antipolis (06).

Inscription sur Internet

Pour rejoindre les entreprises participantes, les acteurs de la livraison des territoires concernés doivent s’inscrire au préalable sur le site colisactiv.city. Il suffira ensuite de prendre en charge les colis dans les dépôts ou « au cul des camions », et de les acheminer à pieds ou à vélo, électrique et cargo ou non, à leurs destinataires. Une application associée à un système de géolocalisation permettra de valider la livraison pour le versement de la prime.


Mots clés : ColisActiv | livraison | vélo | électrique | colis
Catégories : Vélo électrique |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Le réseau de recharge rapide inespéré de Kallista Energy
A part le tarif qui pourra apparaître élevé (0,30 euro du kWh, soit 15 euros pour une Renault Zoé 50 ou une Peugeot e-208) à quelques élecromobiliens, mais finalement...
K2020 : Une Pontiac 1988 électrique puis hydrogène
L’ambition est de développer un véhicule électrique de compétition alimenté par des batteries ou par une pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène vert et de...
Monaco : Les bornes de recharge exploitées par la SMEG, filiale d’Engie Solutions
En voirie, ce sont 24 bornes construites par des fabricants différents, d’une puissance de 3 à 50 kW, capables de recharger simultanément 2 véhicules électriques, qui...
Batteries Made in France : Vidéo de présentation d’easyLi
Installé à Chasseneuil-du-Poitou (86), ce spécialiste français de la batterie lithium-ion et des solutions de stockage d’énergie explique en à peine plus de 2 minutes...
Clem’ proposera bientôt 54 utilitaires électriques partagés à Paris
Opérateur français de services d’écomobilité pour plus de 200 communes (villes et villages) et territoires dans l’Hexagone, Clem’ déposera un Renault Kangoo Z.E. ou un...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact