Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 12/08/2019 à 11:13 par Philippe Schwoerer - Lu 1394 fois - 3 commentaires


CO2, Le Parisien rappelle que la voiture électrique est moins émissive


Dans un article daté du 11 août 2019 et intitulé « Vraiment écolo la voiture électrique ? », le quotidien exploite les chiffres de l’Ademe pour rappeler que sur leur durée de vie moyenne comprenant également la phase de recyclage, une voiture thermique émet environ 2,44 fois le volume d’équivalent CO2 d’une électrique.

Croisement des courbes

Après avoir ressorti le credo de Carlos Tavares, patron de PSA, sur le risque « d’un désastre écologique, mais aussi sociétal et économique », Le Parisien amorce son propre raisonnement en rappelant que si la voiture électrique émet plus d’équivalent CO2 à la fabrication, la phase d’utilisation finit par inverser l’avantage au bout de quelques dizaines de milliers de kilomètres. Ainsi, après 150.000 km parcourus, une voiture thermique aura libéré 22 tonnes d’équivalent CO2, contre 9 pour le modèle électrique.

Phase de fabrication

Lors de la fabrication, une voiture électrique cause le rejet de 6,57 tonnes d’équivalent CO2, contre 3,74 pour un modèle thermique. Globalement, la phase d’assemblage est moins vertueuse pour ce dernier 0,44 contre 0,36 T éq. CO2. C’est aussi le cas pour la fabrication des composants (hors batterie de traction) : 3,3 face à 3,06 T éq. CO2. Sans le pack d’accus, grâce à quelques composants en moins notamment au niveau du moteur, la voiture électrique est gagnante : 3,42 contre 3,74 T éq. CO2. C’est l’ajout de la batterie (3,15 T éq. CO2) qui fait pencher la balance est faveur du véhicule thermique lors de la fabrication.

L’art de bien doser la capacité de la batterie

L’évolution de cet élément majeur, complexe et incontournable d’une voiture électrique est en pleine évolution : pour une capacité énergétique supérieure, par exemple, le volume d’équivalent CO2 reste stable. Il n’en demeure pas moins vrai qu’une batterie moins importante permettra toujours de donner l’avantage au VE au bout d’un cumul kilométrique moins grand qu’avec un pack surdimensionné. D’où cette question qui doit rester dans toutes les têtes des acteurs de la filière : Que souhaite-t-on faire avec une voiture électrique ? Modérer l’impact des déplacements sur l’environnement ou reproduire les habitudes prises avec les modèles thermiques ? « Trop de ménages achètent des voitures électriques trop puissantes par rapport à leurs besoins réels », rapporte Maxime Pasquier, chef adjoint du service Transports et Mobilité de l’Ademe, et dont on retrouve le propos dans Le Parisien.

Phase de d’utilisation

Concernant la production d’énergie, avec le mix français, l’avantage est une nouvelle fois à la voiture électrique : 2,34 contre 2,42 T éq. CO2. Ce plus ne fera d’ailleurs que s’accentuer avec le développement des sources renouvelables employées pour obtenir de l’électricité. L’impact carboné du VE s’arrête là, alors que celui de la voiture thermique démarre vraiment ici, alourdissant son bilan. Et ce, directement en sortie du pot d’échappement. Sur 150.000 kilomètres, ce sont ainsi 15,84 T éq. CO2 qui vont être lâchés dans l’air. Au total, 18,26 T éq. CO2 sont émis par une voiture thermique sur ce kilométrage, soit 7,8 fois la valeur (2,34 T éq. CO2) attribuée au modèle électrique.



Pour plus d'information

ADEME

STM DVTD
500 route des Lucioles
06500 VALBONNE

Site : http://www.ademe.fr

ADEME est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de ADEME


Mots clés : Le Parisien | électrique | véhicule | voiture | CO2 | Ademe
Catégories : Voiture électrique | Pollution & qualité de l'air |

Commentaires

Posté le 12-08-2019 à 12:03:45 par Vérité

9 >> 0.
La neutralité carbone est encore loin.
C’est donc les usages qu’il faut changer pas seulement le type de voitures.

Posté le 12-08-2019 à 13:45:07 par Plouf

Et l’explication de pourquoi le mythe des énergie "renouvelable" mensonge ...

... https://www.manhattan-institute.org/green-energy-revolution-near-impossible

... ce qui fait s’effondrer tout le château de carte sur lequel est basée l’électrique ...

... Malheureusement en pratique la seule solution pour préserver la planète ... c’est de moins rouler ... moins consommer ... etc. etc.

Posté le 12-08-2019 à 15:30:46 par CS

Changer les usages quand c’est possible, le type de véhicule sinon, voire, le type de voiture par défaut.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 26/09/2019 au 27/09/2019 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa troisième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer les 26 & 27 septembre 2019. Cet événement permettra aux...
A lire également / sur le même thème DIY : Réparer une batterie plomb de vélo à assistance électrique
Les vacances sont propices à 2 choses concernant la quête d’un vélo à assistance électrique d’occasion. Tout d’abord dénicher sur son lieu de villégiature, au hasard des...
5.000 euros pour convertir à l’électrique une voiture thermique ?
A la fin d’un reportage de 2 minutes sur la conversion des véhicules thermiques en électriques, diffusé sur TF1 dimanche 11 août 2019 dans le cadre du journal de 13...
Baisse du prix du lithium : Mauvais signe pour la voiture électrique ?
Depuis 18 mois, le prix du lithium ne cesse de baisser. Imaginer que la cause en serait une panne du développement de la voiture électrique serait une erreur. Un...
Mercedes développe la recharge par pantographe pour le bus eCitaro
L’actualité des bus électriques, à batterie ou pile hydrogène, est particulièrement riche depuis quelques semaines. Parmi les infos qui se succèdent, le pas en avant...
EAVan : Un vélo cargo à assistance électrique carrossé en fourgon
C’est à la startup britannique EAV, installée à Bicester, à 18 kilomètres au Nord-Est d’Oxford, que l’on doit ce concept de fourgon qui repose sur une architecture de...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact