Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 25/02/2020 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 3938 fois - 1 commentaire


130 millions de vélos électriques seraient vendus entre 2020 et 2023


C’est ce que prévoit le cabinet de conseil Deloitte dans une série de 10 prévisions mondiales publiées sur son site le 4 février dernier.

Evolutions technologiques

Le cabinet Deloitte justifie sa position au sujet du développement dans le monde des vélos électriques par les évolutions technologiques (connectivité sans fil, outils numériques d’urbanisme, conception d’applications et d’équipements, électrification, impression 3D pour réaliser certaines pièces, etc.) qui permettent de le trouver de plus en plus souvent, et toujours en davantage d’endroits, en location libre-service. Ce qui favorise la pratique de l’engin qui se veut plus rapide, plus sûr et plus facile à utiliser. Par rapport à 2019, « des dizaines de milliards de déplacements à vélo supplémentaires par an auront lieu d’ici 2022 », assure l’organisme qui envisage : « Le nombre d’usagers urbains réguliers devrait doubler » sur cette période. En particulier dans un usage utilitaire pour se rendre au bureau ou sur les bancs des établissements scolaires.

Explosion de la pratique outre-Atlantique

C’est dans les grandes villes où le vélo est encore peu exploité pour les déplacements domicile-travail que le phénomène sera le plus marqué. Le cabinet Deloitte cite le Canada et les Etats-Unis, où ce moyen de locomotion ne concerne environ que 1% des personnes effectuant de tels trajets. A l’opposé, le vélo est au centre des voyages, quelles qu’en soient les raisons, à Copenhague au Danemark (41% de tous les déplacements), Amsterdam et Rotterdam-La Hague aux Pays-Bas (32 et 23%), Shanghai en Chine (16%), Tokyo au Japon (16%), Berlin en Allemagne (13%). Aucune ville de France ne figure dans les 22 territoires en tête de liste.

Conséquences positives sur l’environnement

Doubler en 3 ans, c’est à dire passer de 1 à 2% d’exploitation du vélo électrique pour tous les types de déplacements confondus, ne semble pas, a priori, être exceptionnel. Le cabinet Deloitte estime au contraire que l’impact sera important en termes de baisse de l’usage des voitures particulières et des émissions de CO2, de qualité de l’air et de congestion du trafic urbain, mais aussi de surcharge dans les transports en commun. De quoi créer un cercle vertueux de popularité autour de l’usage des vélos électriques, notamment pour les petits trajets. Un phénomène qui permettrait d’anticiper l’arrivée de 2,5 milliards de personnes supplémentaires dans les villes d’ici 2050. Deloitte estime qu’en 2023 il se vendrait dans le monde 40 millions de vélos électriques. A comparer avec les 12 millions de voitures et camions branchés attendus en 2025. Entre les 2, ce serait donc les bicyclettes à batterie qui permettraient de jouer le rôle le plus salvateur sur l’environnement et la santé publique.

Du plomb au lithium

Jusqu’en 2016, la part des vélos électriques équipés de batteries au plomb représentait au moins 80% des ventes de modèles neufs. La baisse des prix des packs lithium-ion commence à avoir un effet. Sur la période 2020-2023, les nouveaux vélos électriques ainsi dotés devraient peser 40% du marché : 25% en 2020, mais plus de 60% en 2023. La technologie lithium-ion, grâce à sa légèreté par rapport à celle à base de plomb, va s’imposer dans des usage de plus en plus vastes : besoin d’accélérations rapides avec faible vitesse de pédalage en ville, modèles cargo pour le transport de charges, VTT pour l’équilibre dans les zones les plus accidentés, etc.

Records de ventes

Partout les ventes de vélos électriques enregistrent des records : 1 million d’unités vendues en Allemagne en 2018 (+40% par rapport à 2017), un chiffre déjà atteint les 6 premiers mois de 2019 ; plus de la moitié des vélos pour adultes achetés aux Pays-Bas sont électriques ; aux Etats-Unis, les ventes de ces engins sont en progression de 73% dans les magasins spécialisés en cycles ; +55% en Espagne en 2018 également. En 2023, 300 millions de vélos électriques (vélopartage et en propriété individuelle) devraient être en circulation dans le monde, contre 200 millions en 2019.

Avantages au quotidien

Le premier avantage à utiliser un vélo électrique par rapport à un modèle classique est d’avoir moins d’efforts physiques à fournir. Ce qui est particulièrement appréciable avec du vent de face, pour le transport de charges plus ou moins lourdes, mais aussi dans la circulation urbaine lorsqu’il faut s’arrêter et redémarrer souvent. Ce qui se traduit par une plus grande vitesse d’évolution. Selon le cabinet Deloitte, elle peut être en moyenne de 22 km/h pour un cycliste qui ne dépasserait pas les 15 km/h avec un modèle classique. Soit une augmentation d’environ 50% sur le papier. Ainsi un vélo électrique se montrerait plus rapide en ville qu’une voiture particulière, un bus, et même le métro. Et ceci en transpirant deux tiers en moins qu’avec un modèle uniquement mécanique. En pratique, il n’est pas nécessaire de prendre une douche à l’arrivée ni de se changer pour de courtes distances réalisées tranquillement. Ce qui élimine une objection courante à la pratique de vélo pour se rendre au travail depuis son domicile.

Autres bénéfices

Deloitte envisage et recense d’autres raisons à s’attacher à la pratique du vélo électrique : permettre une activité physique à des personnes moins énergiques qu’auparavant ; proposer aux personnes handicapées des modèles dont les éléments principaux sont adaptables à un fauteuil roulant ; localiser et retrouver un exemplaire volé ; bénéficier d’un éclairage plus performant avec des leds ; par rapport à une voiture ne pas être bloqué par la recharge de la batterie qui devient possible depuis n’importe qu’elle prise électrique de la maison ; doubler l’autonomie en embarquant un deuxième pack dans un sac à dos ; prévenir un tiers en cas d’accident ; déclencher les clignotants avec la voix, etc.


Mots clés : vélo | électrique | Deloitte
Catégories : Vélo électrique |

Commentaires

Posté le 25-02-2020 à 08:46:28 par GH

Ca en fait des vélos électriques...



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du /09/2021 au 09/2021 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa quatrième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer en septembre 2021. Cet événement permettra aux acteurs...
A lire également / sur le même thème Flexitanie, le premier projet V2G en Occitanie
La Région Occitanie, Ad’Occ, l’Ademe et le groupe EDF s’engagent pour la promotion du véhicule électrique au bénéfice des acteurs du territoire en partenariat avec...
Elexent, solution de Renault pour la recharge des flottes électriques
Des deux-roues aux engins spéciaux, en passant par les voitures particulières, les utilitaires légers, les camions, bus et autocars, tous les types de véhicules...
Nouvel utilitaire électrique léger Addax MT15n homologué N1
Adhérent à l’Avem, c’est le Garage Mistral de Vence (06) qui diffuse en France ce petit camion branché du constructeur belge Addax Motors. Il s’agit d’une nouvelle...
Mobilité électrique : ABB équipe les autoroutes suisses
Primeo Energie et Alpiq E-Mobility lancent les premiers sites de recharge suisses sur l’autoroute A2 avec des chargeurs de véhicules électriques, un stockage d’énergie...
Le réseau de recharge rapide inespéré de Kallista Energy
A part le tarif qui pourra apparaître élevé (0,30 euro du kWh, soit 15 euros pour une Renault Zoé 50 ou une Peugeot e-208) à quelques élecromobiliens, mais finalement...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact