← Revenir aux actualités

Audi teste sur son SUV électrique e-tron la technologie C-V2X Rédigé par Philippe Schwoerer le 28 Oct 2020 à 00:00 0 commentaires

La technologie cellular vehicule-to-everything (C-V2X) permet, par l’intermédiaire d’une connectivité à haut débit, de remonter au conducteur d’un véhicule des informations en provenance d’un autre engin ou d’une infrastructure routière. En partenariat avec l’entreprise Applied Information qui développe des solutions de Smart City (ville intelligente) et la société de services américaine Temple, le constructeur allemand va intégrer à son e-tron et tester des applications sécuritaires permettant d’envoyer des messages d’alerte à l’approche d’une zone fréquentée par des élèves. Développés par le laboratoire en technologie d’infrastructures automobiles d’Alpharetta (Géorgie), les 2 dispositifs devraient être opérationnels avant la fin du premier semestre 2021. Ils seront implantés dans plusieurs Audi e-tron préparés pour les recevoir.

Balises routières

La première application est développée pour avertir les conducteurs à l’approche d’une zone de sécurité scolaire quand ils dépassent la limite de vitesse et que des enfants sont présents. Ce sont les balises routières, équipées de feux clignotants, d’un panneau de limitation de vitesse, et d’un radar de détection de l’allure des véhicules qui enverront sur bande 5,9 GHz des signaux au SUV électrique à l’attention du conducteur. Ces infrastructures, habituellement placées aux abords des écoles, et déployées par Temple, adapteront leurs émissions en fonction des heures de fréquentation des lieux par les élèves, y compris lors des sorties anticipées pour causes météorologiques. A noter que dans la ville d’Alpharetta, quasiment tous les feux de signalisation sont connectés, et 55 sont déjà compatibles avec la technologie C-V2X.

Bus scolaires

La seconde application signalera la proximité avec un bus arrêté pour la montée ou la descente d’élèves. Ici, le protocole se déroule d’un véhicule à un autre. Le premier, émetteur des signaux, est un bus scolaire en service qui embarquera un boîtier OBU (On-Board Unit) mis au point par Applied Information. Le deuxième, récepteur des messages, sera dans ce cas l’e-tron équipé pour la technologie C-V2X. Il sera rappelé à son conducteur que dans cette situation il n’est pas autorisé à dépasser l’autobus scolaire. Selon l’autorité de contrôle de la sécurité automobile américaine – le NHTSA -, ce sont 25.000 enfants qui sont blessés et 100 autres qui trouvent la mort chaque année en se rendant ou revenant de l’école.

Le C-V2X bientôt dans les Audi ?

Audi travaille sur un projet similaire avec le département des transports de l’Etat de Virginie. Sauf qu’il s’agit sur ce territoire de protéger les agents intervenants sur le bord des routes au sein de chantiers de construction. Le constructeur espère intégrer dans un futur proche ces nouveaux dispositifs de sécurité dans ses voitures neuves. « Grâce à la technologie cellulaire de nouvelle génération, nous avons la possibilité d’aider à sauver la vie de certains des usagers de la route les plus vulnérables – les écoliers », a commenté Pom Malhotra, directeur des services connectés pour Audi of America.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos