← Revenir aux actualités

Film-débat A Contresens : La vérité sur les voitures électriques Rédigé par Philippe Schwoerer le 26 Oct 2020 à 00:00

En Suisse, Marc Muller et Jonas Schneiter sont bien connus pour leur émission intitulée « Aujourd’hui » et diffusée sur RTSun. Elle vulgarise, à la manière de « C’est pas sorcier », un peu tous les thèmes en rapport avec l’environnement et le développement durable. Les véhicules électriques : ils connaissaient déjà avant de parcourir le monde pour traiter le sujet, puisqu’ils utilisent pour leur série documentaire un Combi Volkswagen de 1969 rétrofité et équipé de panneaux solaires sur le toit. Régulièrement attaqué sur ce choix au titre qu’il n’aurait aucune valeur écologique, Marc Muller a décidé de répondre à la question sans complaisance en allant sur le terrain avec son équipe. Ils sont plusieurs à avoir engagé des fonds personnels dans l’aventure. Le résultat ? Un documentaire-débat intitulé « A Contresens » auquel les publics belge et français pourront participer sur le Net mercredi 4 novembre 2020 (20h00), contre 9 euros.

La légitimité d’une équipe sérieuse et soudée

L’équipe de 5 personnes qui s’est mobilisée autour du réalisateur Jérôme Piguet ne s’est pas ménagée pour constater sur place le véritable impact du développement des véhicules électriques. Les points les plus épineux mis régulièrement en avant sur les réseaux sociaux par les détracteurs des VE sont explorés consciencieusement. Ainsi l’extraction du cobalt, l’impact carbone, la production d’énergie, etc. Au début d’une démarche qui se veut scrupuleuse, Marc Muller s’est ainsi interrogé : « Soit ils mentent, soit ils se trompent, soit il faut les écouter parce que c’est des lanceurs d’alertes ». Sans se laisser décourager ou influencer par les politiciens, les constructeurs ou les ONG, il dézingue au final tour à tour toutes les fausses informations qui plombent le VE, tout d’abord surpris par l’ampleur du phénomène.

A défaut de marcher ou pédaler

L’écologiste Marc Muller n’est pas à proprement parler un supporter des voitures branchées. Il est avant tout un adepte d’une mobilité douce pour l’environnement où la marche et le vélo constituent pour lui les moyens les plus vertueux pour se déplacer. Ingénieur suisse, responsable du domaine solaire au sein de l’office de l’énergie pour le gouvernement fédéral, il a parcouru auparavant en 16 mois, à cheval sur les années 2010 et 2011, 18.000 kilomètres à travers le monde avec son Icarette électrique minimaliste. Et ce, en ne consommant que 1.200 kWh au total d’une électricité principalement fournie par le vent et le Soleil. Des performances qui ne sont pas accessibles aux automobilistes aujourd’hui lorsque l’usage d’une voiture individuelle apparaît incontournable.

La soirée

Marc Muller et son équipe promettent des temps forts tout au long de la soirée du 4 novembre prochain. Elle débutera à 20h00 avec une courte introduction animée par une partie de l’équipe d’enquêteurs, en ouverture à la diffusion du filmdocumentaire de 90 minutes. Via l’application Zoom, il sera ensuite possible de participer au débat où 2 grands noms de l’écologie française apporteront leurs points de vue. Déjà proposé au public suisse, ce sont 7.000 Belges et Français qui vont vivre en avant-première digitale cet événement. Pourquoi en avant-première ? Tous simplement parce que le film devrait ensuite être plus largement diffusé via des chaînes de télévision. Mais il faudra attendre plusieurs mois, et l’interactivité avec l’équipe et les intervenants extérieurs associés ne sera plus au programme. En Suisse, il est déjà possible de découvrir en VOD « A Contresens ».

Pour s’inscrire : acontresens-lefilm.fr

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Mobilité électrique et Smart Grid – Retour d’expérience SAP
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Témoignage de Stéphane SEMERIA, Président de Ffauve
Toutes les vidéos