← Revenir aux actualités

5 millions de véhicules électriques en Californie pour 2030 Rédigé par Philippe Schwoerer le 09 Fév 2018 à 00:00 0 commentaires

De la Californie viennent régulièrement des exemples utiles à suivre pour une mobilité plus vertueuse. Son actuel gouverneur, Jerry Brown, a signé fin janvier dernier un décret pour un objectif de 5 millions de voitures électriques en circulation en 2030.

Qualité de l’air

La Californie a vu se succéder différents gouverneurs qui ont fait de la qualité de l’air une priorité absolue. En désaccord total avec la politique de Donald Trump, Jerry Brown multiplie les actions visibles pour relever activement les grands défis environnementaux que le président américain « s’évertue » à ignorer. Le décret que l’élu de Californie a signé le 26 janvier 2018 est accompagné d’une enveloppe de 2,5 milliards de dollars, – soit 2,023 milliards d’euros selon le taux de change du 7 février 2018 -, à utiliser sur 8 ans pour promouvoir une mobilité plus vertueuse essentiellement basée sur les véhicules électriques, aussi bien à batterie de traction qu’à pile à hydrogène. La feuille de route comprend ainsi le déploiement de 250.000 stations de recharge pour la première technologie, et de 200 infrastructures pour délivrer le gaz consommé par les PAC. Tous ces points de ravitaillement en énergie devront être mis en service pour 2025. Derrière cet investissement important, l’Etat de Californie cherche à respecter ses normes et objectifs sur la qualité de l’air. Le décret annonce la couleur : agir de façon draconienne sur les émissions de carbone provenant des transports, responsable dans l’Etat de 50% des émissions de gaz à effet de serre et de 80% des particules.

La Californie et les véhicules électriques

L’histoire de la Californie avec les véhicules électriques n’est pas nouvelle. On peut même dire que l’idée d’une mobilité à zéro émission fait partie de l’identité de l’Etat. Sans remonter trop loin dans les décennies, rappelons-nous que si GM a produit sa célèbre EV1 entre 1996 et 1999, c’était pour se conformer aux lois californiennes sur les véhicules à zéro émission promulguer au début des années 1990. Plus tard, en 2013, Fiat a dû aussi de plier aux exigences propres au territoire en commercialisant à contrecœur des 500 électriques qui ont connu un véritable succès. En dépit des propos peu encourageants de Sergio Marchionne, alors à la tête du groupe Fiat Chrysler Automobiles, qui espérait que les automobilistes californiens n’achètent pas la citadine branchée produite à perte, selon lui. Les incendies apocalyptiques subis par l’Etat en fin d’année dernière a fait dire à Jerry Brown, pourfendeur des théories climatosceptiques et « des positions absurdes » de Trump, qu’ils semblent constituer une « nouvelle norme » dans l’Ouest américain. Actuellement, sur place, les modèles électriques représentent environ 5% des ventes de voitures neuves, avec une présence exponentielle sur les routes. Un élan qui devra perdurer pour atteindre l’objectif visé en 2030 !

partager cette actualité sur :

Commentaires

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Olivier ingénieur informatique chez SAP Labs France Mougins
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Matthieu, ingénieur, utilise quotidiennement les scooters d’Eccity Motocycles.
Toutes les vidéos