Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 23/05/2018 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 1863 fois - Poster un commentaire


Jaguar : le mariage royal comme tremplin dans son offensive dans l’électrique


Même s’il ne compte pas renoncer à l’image de confort et de raffinement de ses voitures, Jaguar se tourne depuis quelques temps de plus en plus vers l’électrique. Dans le cadre de cette stratégie, le constructeur britannique vient de bénéficier d’un formidable coup de projecteur à l’occasion du mariage royal entre le Prince Harry et Meghan Markle. En effet, après leur tour en calèche après la cérémonie religieuse, les deux époux ont emprunté une superbe Jaguar Type E Zero pour quitter le château de Windsor et se rendre à Frogmore House où se tenait la soirée donnée en l’honneur de leur union. Les images du couple princier à bord de cette splendide voiture décapotable entièrement électrique ont fait le tour du monde et ont mis en évidence l’implication croissante de Jaguar dans la mobilité électrique.


Un modèle de légende converti à l’électrique

Cette Jaguar Type E zéro émission est un modèle unique qui incarne la réunion d’une des voitures mythiques du constructeur, très souvent primé pour son design, et d’une technologie d’avenir symbolisant de plus l’engagement écologique d’Harry et de Meghan : l’électrique. Produit en 1968, le roadster d’origine était équipé d’un moteur six cylindres 4,2 litres en ligne. Un moteur qui a donc été remplacé par un moteur électrique de 220 kW alimenté par une batterie d’une capacité énergétique de 40 kWh.
En rénovant entièrement ce modèle et en l’électrifiant, Jaguar souhaitait offrir de nouvelles perspectives sur la manière de posséder des voitures de collection avec la volonté de voir ces dernières résister à l’épreuve du temps. Une première version avait été présentée en septembre dernier et, suivant les réactions des acquéreurs potentiels, Jaguar n’exclue pas d’en produire quelques exemplaires même si le prix, estimé à près de 400 000 euros, reste assez dissuasif.



Des performances surprenantes

Son apparition très médiatisée lors de ce mariage royal pourrait bien tout de même attirer certains fortunés, d’autant plus que les performances de la Jaguar Type E Zero sont assez stupéfiantes. Selon Tim Hanning (Directeur de Jaguar Land Rover Classic) : « La Type-E Zero associe le dynamisme de la Type-E à des performances accrues grâce à son électrification. Cette combinaison unique offre des sensations de conduite époustouflantes ».
D’une puissance de près de 300 ch, soit un peu plus que celui de la version thermique, le moteur permet en effet de passer de 0 à 100 km/h en seulement 5,5 secondes, soit une seconde de moins que la Type E d’origine. Le pack de batteries lithium-ion qui l’alimente a les mêmes dimensions et un poids similaire au moteur 6 cylindres XK que l’on retrouve sur la plupart des modèles iconiques de la marque et notamment les Type E. Ceci a permis de conserver la structure de la voiture, y compris la suspension et les freins, ce qui a facilité la conversion. Ces batteries offrent par ailleurs à la Jaguar Type E Zero une autonomie de 270 km en « situation réelle ».



Le Jaguar I-Pace comme fer de lance

Même si le constructeur britannique n’a pas encore décidé si la Jaguar Type E Zero entrerait en production avec des objectifs qui seront de toute façon très limités, il n’en est pas de même pour la Jaguar I-Pace pour laquelle la marque affiche de réelles ambitions. C’est avec ce SUV 100% électrique que Jaguar entend se faire une place de choix sur le marché de l’électromobilité, tout en restant sur le créneau du haut de gamme. La voiture, qui a fait sa première sortie officielle au dernier salon de Genève, se pose en rivale des Tesla Model S et Model X, avec les performances d’une sportive et les dernières technologies d’intelligence artificielle.
Dotée d’une batterie Lithium-ion de 90 kWh, elle est annoncée avec une autonomie de 480 km selon le nouveau cycle européen WLTP. Une batterie qui alimente deux moteurs électriques qui développent à eux deux une puissance de 400 ch avec un couple de 696 Nm. A l’intérieur, les passagers disposent d’un espace optimisé et de matériaux sophistiqués avec le souci du détail qui caractérise le constructeur britannique. Les commandes sont déjà ouvertes, à des tarifs débutant à 78 300 €. Le premier accueil de la voiture est plutôt positif, ce qui conforte les ambitions de Jaguar.



Un penchant pour la compétition automobile


Pour promouvoir ce SUV électrique et démontrer son caractère éminemment sportif puisqu’il est capable de passer de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes, la marque lancera la saison prochaine une nouvelle compétition automobile : le Jaguar I-Pace eTrophy qui verra 20 pilotes au volant de modèles de série de ce SUV s’affronter sur 10 circuits implantés au cœur de villes prestigieuses. Un eTrophy qui reprend ainsi le chemin tracé avec succès par le championnat de Formule E.

Un championnat auquel Jaguar participe depuis deux saisons en affichant cette année de gros progrès. Le constructeur occupe actuellement la cinquième place au classement du championnat 2017/2018 et ses deux pilotes ont récolté quelques places d’honneur avec notamment un podium pour Mitch Evans au second ePrix disputé à Hongkong, trois quatrièmes places pour Nelson Piquet Jr au premier ePrix de Hongkong, à Marrakech et à Mexico, ainsi qu’une autre quatrième place pour Mitch Evans à Punta Del Este. Des résultats encourageants surtout après les débuts très difficiles de Jaguar dans ce championnat. Le team Panasonic Jaguar Racing avait en effet terminé dernier au classement des constructeurs pour sa première saison.






Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Jaguar | Jaguar Type E Zero | Jaguar I-Pace | Formule E
Catégories : Voiture électrique |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 20/09/2018 au 22/09/2017 - Cagnes-sur-Mer

Du 20 au 22 septembre 2017 auront lieu la seconde édition des Journées AVEM de l'électro-mobilité. Lors des deux premières journées, les 20 et 21 septembre, des...
A lire également / sur le même thème Les trottinettes passent à l’électrique
Si le dernier Salon du Véhicule Electrique de Val d’Isère, qui s’est déroulée du 12 au 15 juillet, a naturellement fait la part belle aux constructeurs de voitures...
SAP Labs France : le cap des 100 voitures électriques est atteint
SAP Labs France, sans doute l’une des entreprises françaises les plus en pointe dans l’électrification de sa flotte de véhicules, vient de franchir un nouveau cap il y a...
Eccity : une levée de fonds d’un million d’euros pour développer son Model 3
Concepteur et fabricant de scooters 100% électrique, Eccity vient de lancer une levée de fonds d’un million d’euros afin de poursuivre sa croissance et de financer le...
Formule E : le bilan d’une saison de transition
Le championnat 2017/2018 de Formule E s’est achevé ce week-end à New York par deux ePrix disputés sur un circuit tracé dans les rues de Brooklyn, avec les gratte-ciels...
Val d’Isère : le salon du véhicule électrique en pleine ascension
La 4ème édition du Salon du Véhicule Electrique et Hybride de Val d’Isère s’est déroulée du 12 au 15 juillet. Portée par la vague du développement de la mobilité...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact