Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 19/09/2019 à 10:08 par Philippe Schwoerer - Lu 2303 fois - 17 commentaires


Izivia communique sur la fiabilisation du réseau de recharge Corri-Door


En août dernier, le taux de recharges réussies s’élevait à 86% pour le réseau Corri-Door. Une performance retardée mais qui devrait encore s’améliorer. Directrice générale d’Izivia - la filiale d’EDF qui pilote ce maillage dédié au ravitaillement en énergie des véhicules électriques -, Juliette Antoine-Simon explique les problèmes de recharge rencontrés, commente le développement de Corri-Door et lève le voile sur une intéressante nouveauté.

Déploiement 2015

Le déploiement du réseau Corri-Door, qui compte quelque 200 bornes rapides, a débuté en 2015, avec le matériel disponible sur le marché au moment de l’appel d’offres. Rappelons-nous que nous étions alors un peu à la préhistoire de l’actuelle vague de la mobilité électrique. D’année en année, le maillage, constitué de stations principalement implantées sur des aires d’autoroute, a vu son utilisation s’intensifier fortement. « Depuis 2016, le nombre de recharges a doublé d’une année sur l’autre. En 2018 nous avons enregistré 40.000 opérations. Pour 2019, nous en sommes déjà à plus de 43.000, dont 8.000 rien que pour le mois d’août », chiffre Juliette Antoine-Simon qui envisage un volume de 60.000 recharges fin décembre prochain et note à nouveau une augmentation de 100% des connexions cet été par rapport à la même période de 2018.

L’apparition de nouveaux problèmes

Izivia, ex-Sodetrel, a dû faire face à diverses difficultés qui sont apparues avec le temps, depuis, par exemple, des problèmes de chauffe sur le matériel jusqu’à de nécessaires mises à jour de logiciels pour identifier les nouveaux modèles de voitures électriques apparus sur le marché. « Ces véhicules se connectent parfois difficilement aux bornes conçues en 2013 ou 2014, nécessitant d’adapter le matériel. En outre, les appels de charge sont plus importants avec eux. Ce qui s’ajoute à une exploitation plus intensive des bornes dont certaines sont parfois sollicitées jusqu’à 20 fois par jour, comme dans les zones urbaines denses ou les axes très fréquentés. Dans le Sud de la France, par exemple, des bornes non protégées du Soleil ont connu des problèmes d’échauffement », commente Juliette Antoine-Simon qui rappelle que certains échecs de recharge peuvent aussi être causés par les véhicules.

Plan d’action 2019

« Depuis le début de l’année 2019, nous suivons un plan d’action pour améliorer la situation », assure la directrice générale d’Izivia. « Nous avons ainsi changé d’opérateur de maintenance pour des interventions plus rapides sur les bornes », souligne-t-elle. « Nous avons effectué aussi un gros travail de remplacement. Nous avons ainsi cherché à résoudre le problème récurrent de la surchauffe du matériel. Cette opération a été menée au printemps. Notre ambition était de remettre notre parc au carré pour l’été », révèle notre interlocutrice.

80 bornes en panne à cause d’un logiciel

« Le fabricant des bornes a voulu répondre à la demande d’un constructeur de voitures électriques en modifiant un logiciel de pilotage. Résultat, le fonctionnement de 80 bornes a été impacté négativement. Nous avons dû mettre en place une cellule de crise avec le fabricant de ce matériel qui a développé un patch logiciel afin de résoudre le problème. Cet épisode est en grande partie derrière nous, même s’il reste encore quelques bornes qui ne fonctionnent pas », explique Juliette Antoine-Simon. Elle précise que « la cellule, composée d’experts d’Izivia, du fabricant et du mainteneur, a été pérennisée en une cellule d’actions à haute priorité ».

Mise en place d’une communication avec les usagers

« Nous avons souhaité communiquer avec les usagers du réseau Corri-Door de façon transparente. Ainsi en transmettant une liste des bornes indisponibles, et en alertant plus particulièrement, sur les problèmes rencontrés avec les stations situées sur les lieux stratégiques pour les départs en vacances », met en avant la DG d’Izivia. Là aussi la filiale d’EDF a fait le choix de pérenniser son système de communication. « Aujourd’hui, rien n’impose à un opérateur de recharge à communiquer de la sorte. Mais il est probable que ça devienne obligatoire. C’est important pour la qualité du service », reconnaît-elle. « Nous discutons aussi avec les associations d’utilisateurs de véhicules électriques, comme l’ACOze par exemple », ajoute notre interlocutrice.

Une trentaine de bornes indisponibles

Lors de notre échange avec Juliette Antoine-Simon, mercredi 11 septembre dernier, il restait une trentaine de bornes inaccessibles. Une situation en nette amélioration. « Le tiers de ces indisponibilités est dû à des travaux qui ne dépendent pas de nous, mais des pétroliers qui accueillent nos stations de recharge sur les aires d’autoroutes. Nous devons aussi faire face à la casse des bornes quand des camions reculent dedans par inadvertance », recense-t-elle. Elle se veut rassurante pour l’avenir du service qui devrait connaître une stabilisation avec un taux de disponibilité encore amélioré.

Des pistes de fiabilisation

En interne, Izivia explore de nombreuses pistes afin de fiabiliser davantage le réseau Corri-Door et d’améliorer l’expérience des usagers. Parmi celles balayées, la possibilité de poser un auvent au-dessus de la borne. « Cet équipement répondrait déjà au besoin de protéger l’usager lorsqu’il pleut. Aussi du Soleil sur le matériel, mais il ne résoudrait pas le problème de température ambiante élevée. D’ailleurs, la borne peut ne pas délivrer la puissance souhaitée pour cause de chauffe de la batterie du véhicule. En outre, l’ajout d’auvent nécessiterait des travaux de génie civil soumis à l’approbation des pétroliers qui hébergent nos stations », détaille Juliette Antoine-Simon. Plus de bornes par stations ? « Dans le cadre du programme Corri-Door 2, dont le déploiement débutera en 2020, les stations compteront 2, 4 ou 6 bornes. Peut-être seront nous amenés à renforcer celles de Corri-Door 1 », répond notre interlocutrice.

Nouvelle application

« Afin d’enrichir l’expérience des usagers, nous développons actuellement une nouvelle application, avec une meilleure cartographie, et, surtout, la possibilité de signaler des anomalies de recharge et de suggérer des pistes d’amélioration. Il sera plus facile de retrouver une borne, et la recherche des stations disponibles sur un trajet sera possible, avec un système de filtres pour n’afficher que celles compatibles avec sa propre voiture électrique », annonce la directrice générale d’Izivia.

Nous aurons l’intervention de Michel Cozic, directeur du déploiement chez Izivia, lors des Journées AVEM de l’électro-mobilité, sur la plénière "Défi économique : quels modèles possibles pour pérenniser l’offre publique de recharge ?".



Pour plus d'information

IZIVIA

Immeuble Le Colisée
10 avenue de l'Arche
92419 COURBEVOIE Cedex

Tel : 0 969 322 333
Site : www.izivia.com

IZIVIA est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de IZIVIA


Mots clés : Izivia | Corri-Door | recharge | borne | électrique | véhicule | voiture | Juliette Antoine-Simon | EDF
Catégories : Voiture électrique | Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 19-09-2019 à 10:35:28 par Palm35

Pour fiabiliser vos bornes rapides DC soumises à des températures extrêmes, il faut choisir les bonnes marques : ABB ou Tritium.
Y a pas mieux !
Testées et approuvées en Norvège et en Australie !

Posté le 19-09-2019 à 10:38:29 par jdfcar

L’équipementier Delphy vient de sortir un onduleur 800V pour accélérer le temps de charge...si mes infos son bonnes...il est donc URGENT d’attendre pour acheter ou louer un VE et quand on voit que des VE sortent au prix catalogue avec des batteries riquiqui quasi au même prix qu’une Tesla 3, bonjour l’arnaque et en plus le bordel ambiant pour charger.
Pire pour l’avenir du VE pur ...si certains constructeurs sortent des PHEV qui peuvent faire entre 120 et 180 km pour faire les villes.
Voilà le résultat quand les industriels veulent mettre la charrue avant les bœufs !!
Malgré la pression médiatique pour les VE et qui frise l’hystérie, il est incroyable de voir à quel point et légèreté les constructeurs de VE ont oublié que le principal obstacle de l’achat d’un VE est le prix et secundo la barrière psychologique de la peur de l’usager de tomber en panne sèche ! Les français et encore plus les allemands vont l’apprendre à leurs dépends !
Le marché ne va finalement s’adresser qu’aux ménages qui peuvent posséder deux véhicules et bien sur ont une prise chez eux.
Il est donc absolument indispensable de lire au moins la deuxième partie du dossier gratuit de l’association Acoze, car le jargon technique et les caractéristiques des VE (en évolution permanente) nécessitent pour le moins d’avoir un BTS d’électronique.
Toute cette nouvelle filière des VE est pleinement responsable de ses malheurs et certains se préparent à une mise en coupe réglé de consommateur automobiliste. Cela ne va pas se passer peut-être comme cela.

Posté le 19-09-2019 à 13:02:02 par Robertcata

Comment est calculé les nombre de recharges réussie? Serait ce le nombre de recharge qui ne se sont pas interrompues?
Car quand nous passons sur une aire d’autoroute dont la borne est hors service, nous n’avons pas réussi une recharge, mais comment comptabiliser ces passages.

Un gros effort d’amélioration pas dispendieux à l’installation: orienter les écrans vers le nord. La plupart sont pratiquement illisibles les jours de soleil.

Autre anomalie, à corriger offrir la possibilité d’arrêter la charge avant que les batteries soient pleines. La facturation au Kw sur les autoroute n’est pas incitative, et il n’est pas logique d’occuper une borne au de là des besoins immédiats. Pour le réseau électrique mieux vaut charger de nuit.

Posté le 19-09-2019 à 19:25:32 par BCigon

Ce qui est important pour moi, c’est de bien pouvoir utiliser ce réseau. Sur un trajet que je devrais faire régulièrement il n’y a de bornes rapides que celles de Corri-Door. Jusqu’à présent, j’évite de faire ce déplacement depuis 2 ans par peur de me retrouver en panne sèche sur l’autoroute. Le doublage des bornes me paraît indispensable.

Posté le 19-09-2019 à 23:22:24 par Palm35

Stop à l’ ENFUMAGE médiatique (Sur AP et sur l’AVEM) comme d’habitude de la part de Izivia/Sodetrel !

Il ne faut pas être dupe de cette énième campagne de réhabilitation

Dans le même temps, ils sont incapables de faire marcher leur réseau OuestCharge depuis le 01/01/2019 qui fonctionnait impeccablement quand Bouygues Energies Services le gérait.

A tel point que le SDE35/béa vient d’envoyer sur les réseaux sociaux ce communiqué :

Suite à de nombreuses pannes sur le matériel des bornes rapides DBT depuis presque un an, le SDE35 a recherché activement les causes des pannes, ainsi que les solutions de maintenance permettant une remise en état du matériel.
Nous avons sollicité un audit de l’ensemble de nos bornes rapides, en présence du fabricant de borne qui a pu solutionner quelques anomalies matérielles. Néanmoins suite à cet audit, une prestation complémentaire de mesures électriques a permis de démontrer des valeurs anormales.
En ce sens, et afin de ne pas porter atteinte à la sécurité des usagers, nous avons pris la décision de consigner les bornes impactées.

Des travaux spécifiques doivent être réalisés durant le mois d’octobre (en attende de confirmation de la date par Citeos) afin de remettre le matériel en service.

Aussi, concernant l’attribution du marché au groupement Izivia-Citeos-Le Du :

Le groupement Izivia-Citeos-Le Du a été retenu dans le cadre d’une procédure formalisée de marché public selon les critères suivants :
– Valeur technique : 65 points
– Prix : 30 points
– Performances en matière de protection de l’environnement : 5 points

Suite aux auditions des candidats et des éléments de réponse apportés par le groupement, ces derniers ont été notifiés du marché le 7 octobre 2018, selon les critères listés ci-dessus. Dans le cadre de ce groupement, Izivia est en charge de la supervision et de la gestion des usagers, Citéos et Le Du sont en charge de la maintenance et de l’installation des nouvelles infrastructures (Le Du sur le département 22, Citéos sur les départements 29 et 35).

Nous avons conscience des actuelles difficultés et nous vous assurons que ces dernières impactent également le SDE35, à la fois dans sa volonté de développer les mobilités électriques mais aussi en terme d’image de la structure.

Plusieurs réunions et convocations du prestataire ont eu lieu pour évoquer les difficultés actuelles et des engagements ont été pris par le groupement Izivia-Citeos-Le Du.

Le SDE35 se réserve le droit d’appliquer des pénalités prévues au marché vis-à-vis d’éventuels manquements du prestataire.

Soyez assurés que l’équipe Béa reste mobilisée au quotidien pour résoudre les différentes problématiques actuelles.



Les pénalités demandées à Izivia par les SDE auront plus d’impacts que nous, pauvres possesseurs de VE..

La seule chose que NOUS pouvons faire, c’est le BOYCOTT des bornes Corri-Door !

Posté le 20-09-2019 à 08:38:03 par Daniel

Heureux les fortunés propriétaires d’une Tesla qui profitent d’un réseau conséquent et uniforme de chargeurs ultra rapides, en constante amélioration, et qui semble fonctionner sans problème. En attendant un réseau Ionity également conséquent. Madame Borne, plutôt que de pester contre Tesla, devrait s’occuper de mettre en place un réseau national de bornes de recharge à l’identique de Tesla et Ionity.

Posté le 20-09-2019 à 08:50:53 par DenisB35

@Palm35
Je ne vois pas comment le changement de prestataire, de Bouygues à Izivia, expliquerait des valeurs anormales dans les mesures électriques. Vous pouvez nous expliquer ?

Posté le 20-09-2019 à 23:27:28 par Palm35

@DenisB35
L’ajout d’upgrade non finalisé/testé peut avoir des conséquences et des effets collatéraux sur certaines valeurs spécifiques des bornes.
Ou bien l’ajout de modules non testés dans la borne peuvent faire varier des valeurs comme la terre ou l’impédance d’isolation et certains VE ne pourront plus charger.
Les prestataires savent très bien ce qu’ils ont fait.
(je n’en dirai pas plus)

Posté le 21-09-2019 à 14:51:01 par DenisB35

Merci @Palm35 pour vos explications, c’est plus clair pour moi.

Posté le 22-09-2019 à 14:16:09 par Jérôme Arrandel

Perso, j’ai envie d’y croire à un réseau de recharge performant sur autoroute. Il n’est de toute façon pas envisageable que ça évolue autrement. Il suffit de tirer les conclusions des premières années de service pour faire bien mieux.

Posté le 22-09-2019 à 16:17:37 par Olive94

Il doit pas etre si mauvais ce reseau de recharge sinon il y aurait plus d avis negatifs. Je l ai pas encore utilise mais ca devrait pas tarder. J ai aller dans l’herault le mois prochain depuis la RP. C est bon la ?

Posté le 22-09-2019 à 19:55:02 par Leaf Planète

Pas utilisé souvent (une douzaine de fois en tout) mais à chaque fois j’ai pu recharger normalement et sans problème.

Posté le 22-09-2019 à 21:26:55 par Palm35

@Olive94
Allez voir les commentaires sur ce site, vous verrez les avis négatifs..
https://www.automobile-propre.com/avec-corri-door-izivia-tente-de-regagner-la-confiance-des-usagers/comment-page-3/#comments

Posté le 23-09-2019 à 07:12:50 par L. Bonamy

Comme Leaf Planète, je n’ai pas souvent utilisé les bornes de Corridor. J’ai rencontré une fois un problème de non reconnaissance du badge et les autres fois ça s’est bien passé. D’où mon étonnement de lire régulièrement des commentaires à ce point négatifs. Trop d’exigences ou matériel réellement défectueux ?

Posté le 24-09-2019 à 07:39:40 par rv45

J’ai fais encore une tentative sur une borne Ivizia annoncer fonctionnelle il y a quelques jours sur l’autoroute A10 à tours nord sens province paris. Charge incapable de se lancer.

J’arrête Définitivement de me recharger sur ce réseau calamiteux, c’est une perte de temps totalement stérile. Pas de bol pour les bretons et dire que les Niçois font la même bêtise. Franchement personne ne mérite une telle punition.

Quant à la désinformation on y est habituer avec Sodétrel Ivizia ils peuvent changer une troisième fois de nom!

Posté le 29-09-2019 à 18:45:38 par Kevin Urbaniak

Je dois faire Paris-Grenoble jeudi prochain avec une Leaf 2 : c’est bon ou pas ? Ou faut-il que je prenne le diesel de mon père ?

Posté le 05-10-2019 à 22:11:13 par Ioniq77

J’ai l’impression que les bornes sont fiabilisées.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Acoze France : 5 ans au service des usagers de véhicules électriques
Avec 163 membres cotisants et environ 3.300 sympathisants, les effectifs de l’Acoze France montrent que cette association a su gagner la confiance de nombreux...
Securecharge et ses solutions de chargeurs portables
L’AVEM est ravie de compter parmi ses nouveaux adhérents, Securecharge, une société française qui propose des « chargeurs portables ». Securecharge est parti du...
Recharge rapide dans l’Yonne sans badge ni application mobile
Il s’agit pour l’instant d’implantations pilotes Plug&Charge qui seront testées dès le début de l’année 2020 sur le territoire du SDEY, le syndicat de l’énergie du...
Guide Enedis pour l’installation de bornes de recharge en immeubles
Le document de 16 pages qu’Enedis a mis en ligne sur son site s’adresse aux syndics qui ont en projet d’installer des bornes de recharge pour véhicules électriques dans...
L’Aptera consommera 6,2 kWh/100 km pour une autonomie de 1.600 km
Depuis le temps (2007) que le projet Aptera a été initialement présenté, on pouvait imaginer qu’il était tombé dans l’oubli, sauf à suivre scrupuleusement l’actualité...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact