Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 05/07/2018 à par Philippe Schwoerer - Lu 1450 fois - 2 commentaires


Installation des IRVE : Guide de préconisation pour bâtiments neufs


Dans le prolongement de la loi n°2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte, les mesures concernant l’installation d’infrastructures dédiées à la recharge des véhicules électriques et hybrides rechargeables, applicables au départ aux bâtiments neufs équipés de places de stationnement, - qu’ils soient à usage principal d’habitation ou tertiaire -, ont été étendues à trois autres catégories de bâtiments neufs. Ceux : à usage industriel ; accueillant un service public ; constituant un ensemble commercial ou accueillant un établissement de spectacles cinématographiques. Les nouvelles dispositions réglementaires sont entrées en vigueur au 1er janvier 2017 et s’appliquent aux bâtiments dont la date de dépôt du permis de construire est postérieure à cette date. Mais il est apparu important au législateur de faciliter la compréhension des textes par les maîtres d’ouvrage et les maîtres d’œuvre. C’est le rôle de ce guide de préconisation qui vise : à expliciter les objectifs attendus ; et à lever les problèmes d’interprétation à la lecture des articles dédiés du code de la construction et de l’habitation. Le document éventuellement évolutif comprend dans sa première mouture : un rappel des textes réglementaires, une présentation des objectifs attendus et de la démarche à suivre pour le pré-dimensionnement des IRVE.

Article 41

L’article 41 de la loi TECV n°2015-992 du 17 août 2015 fixe à 7 millions de points de recharge pour véhicules électriques et hybrides rechargeables l’objectif minimum à atteindre à l’horizon 2030 « sur les places de stationnement des ensembles d’habitations, d’autres types de bâtiments, ou sur des places de stationnement accessibles au public ou des emplacements réservés aux professionnels ». L’importance du réseau envisagé impose de trouver également un équilibre dans la fourniture de l’énergie et la gestion du réseau public de distribution électrique. D’où l’exploitation des parkings des bâtiments privés et des services publics qui doivent compter un certain nombre de places pré-équipées de « gaines techniques, câblages et dispositifs de sécurité nécessaires à l’alimentation d’une prise de recharge ». Pour rappel, c’est le décret n° 2016-968 du 13 juillet 2016 qui fixe ce nombre minimal (voir tableau), tout en laissant « aux maîtres d’ouvrages une certaine latitude dans le choix de la mise en œuvre pour apporter une réponse adaptée aux besoins ».



Puissance nominale unitaire

Concernant la puissance nominale unitaire des points de recharge, une différence existe : 7,4 kW pour les bâtiments à usage principal d’habitation ; 22 kW pour les autres bâtiments, sauf s’ils sont alimentés par les énergies renouvelables, auquel cas il est possible de dimensionner les points en question à 7,4 kW. Le cas des bâtiments à usage mixte est abordé, avec, pour préconisation d’opter pour les dispositions applicables à l’usage principal. Rappelant que la puissance demandée n’est pas maximale sur toute la durée d’une recharge, le guide précise que « l’appel de puissance d’une installation de recharge de véhicules électriques n’est pas nécessairement égal au produit du nombre de places de stationnement à desservir pour la recharge des véhicules électriques par la puissance nominale réglementaire correspondant à la typologie du bâtiment concerné ». Introduisant le principe de l’application d’un coefficient de foisonnement, les rédacteurs se justifient en indiquant que « les textes réglementaires n’imposent pas de délivrer pour chaque point de recharge, à tout moment et simultanément, la puissance nominale unitaire, mais d’être en mesure de permettre la recharge jusqu’à cette puissance ». Pour les grands parcs de stationnement, ce coefficient tendrait vers 0,4. Le document propose une formule simplifiée permettant d’aider à déterminer la puissance minimale de dimensionnement pour les IRVE (voir extrait ci-dessous). Il invite également à réfléchir, - schémas à l’appui -, au choix de l’architecture de l’infrastructure : en étoile, en artère avec une branche principale, ou alimentation depuis des logements ou plateaux de bureaux.



Situations particulières

Avec un jeu de 5 questions/réponses, le guide de préconisation envisage autant de cas particuliers : Construction de nouveaux bâtiments sans parking sur un site comprenant déjà des bâtiments avec parkings ; Projet de construction avec parking prévu pour les visiteurs mais pas les salariés ; Les dispositions réglementaires s’appliquent-elles uniquement aux parkings à la fois clos et couverts ? ; Pré-équipement ou équipement complet des places ? ; Quid des précisions apportées dans l’arrêté du 13 juillet 2016 sur la puissance nominale unitaire ?


Liens supplémentaires pour nos membres

Pour accéder aux liens ci-dessous, devenez membre adhérent de l'AVEM

Guide de préconisation




Catégories : Voiture électrique | Voiture hybride rechargeable | Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 05-07-2018 à 11:05:36 par Christophe

Merci Philippe
Je l’ai vu apparaître sur un permis l’autre jour mais comme j’ai rédigé uniquement la notice de sécurité et la notice d’accessibilité, je ne m’étais pas penché sur la question.
Par contre j’avais noté un nombre de places réservées en forte augmentation par rapport aux précédents permis. Il y avait au final plus de places réservées aux VE (5 %) qu’aux PMR (2%).
La logique aurait voulu qu’un certain pourcentage des places VE soient adaptées PMR mais ... manifestement on n’a pas le droit d’avoir un accident qui nous cloue en fauteuil dans un VE.

Posté le 05-07-2018 à 11:57:41 par Philippe Schwoerer

Oui, bonnes remarques Christophe !



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 20/09/2018 au 22/09/2017 - Cagnes-sur-Mer

Du 20 au 22 septembre 2017 auront lieu la seconde édition des Journées AVEM de l'électro-mobilité. Lors des deux premières journées, les 20 et 21 septembre, des...
A lire également / sur le même thème Meilleur concept-car 2018 : Honda Urban EV
C’est dans le cadre du salon automobile de Turin que le constructeur japonais Honda a reçu le Car Design Award 2018 pour sa Urban EV. Le titre distingue ainsi le...
Les vélos à assistance électrique Vélib’ de retour ?
Selon une interview accordée au Parisien par le nouveau président de Smovengo, - Arnaud Marion -, 3.000 vélos à assistance électrique devaient progressivement retrouver...
Formule E : le bilan d’une saison de transition
Le championnat 2017/2018 de Formule E s’est achevé ce week-end à New York par deux ePrix disputés sur un circuit tracé dans les rues de Brooklyn, avec les gratte-ciels...
Panasonic et Honda vont expérimenter le partage de batteries
Honda Motor et Panasonic Corporation vont expérimenter dès décembre 2018 en Indonésie le partage des batteries sur différents engins électriques, en particulier des...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact