Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 27/02/2015 à 11:52 par Philippe Schwoerer - Lu 10903 fois - 3 commentaires


Ellectra Kimsi : Un véhicule électrique qui s’adapte au handicap


Repéré par Pascal Houssard, directeur général du Syndicat départemental d’énergie et d’équipement de la Vendée (SyDEV), membre de l’Avem, le Kimsi, produit à Fontenay-le-Comte (85) par Ellectra, est un véhicule électrique de type quadricycle qui a été pensé pour s’adapter au handicap des personnes transportées, qu’elles soient ou non aux commandes. Mieux, l’engin, qui a reçu l’homologation européenne et peut être piloté dès 16 ans, a été réalisé autour du fauteuil roulant ! En témoigne le système d’abaissement qui facilité l’accès à bord. Un concept de petit monospace spécialisé présenté comme « une première » par Franck Thomas, à la tête de l’entreprise vendéenne.

Modulable

« Il s’agit d’un véhicule complètement modulable », explique à l’Avem le président de Ellectra. Avec un poste de pilotage central, comme sur la Mia, deux adultes prennent place à bord, l’un derrière l’autre. Le Kimsi peut, après éventuels aménagements, accueillir : 2 personnes en fauteuil roulant ou 2 valides, un passager handicapé au volant avec un accompagnant à l’arrière ou l’inverse.

100 km environ

Alimenté par 8 batteries de 6 V au plomb gel pour une capacité totale de 12 kWh, le Kimsi dispose d’une autonomie de 80-100 kilomètres et d’une vitesse de pointe limitée à 45 km/h, conformément aux exigences de sa catégorie. Ainsi, il permet aux personnes en fauteuil roulant de pouvoir assurer par eux-mêmes leurs déplacements quotidiens, de préférence en environnement urbain.

Production vendéenne

Si le directeur général du SyDEV est si enthousiaste concernant le Kimsi, c’est parce que l’engin réunit autour de lui de nombreux acteurs vendéens. La réalisation des différents éléments a été confiée à des sous-traitants implantés sur le territoire, le tout étant assemblé chez Ellectra, à Fontenay-le-Comte. Le succès du quadricycle se traduira immanquablement par la création de postes chez le constructeur, comme c’est déjà actuellement le cas.

Tout juste commercialisé

Commercialisé depuis peu, les premiers exemplaires du Kimsi devraient être livrés en avril prochain. En France, il est distribué par 3 spécialistes dans l’adaptation des véhicules aux handicaps de leurs clients. « Ce sont eux qui installent les points d’ancrage pour les fauteuils roulants ou modifient certaines commandes pour une activation à la main », cite, en exemples, Franck Thomas. Le réseau de contacts utiles, tissé en France comme à l’étranger (Espagne, Pays-Bas, Belgique, Allemagne, etc.), devrait permettre de diffuser une centaine de Kimsi dès 2015.

A la carte

Le prix de base du quadricycle est d’environ 20.000 euros, auxquels il faut ajouter le coût des transformations spécifiques aux besoins de leurs futurs propriétaires.


Mots clés : véhicule électrique | handicap | handicapé | Kimsi | Ellectra | Vendée
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 27-02-2015 à 13:17:54 par Stéphane P

Belle initiative à féliciter !
Cependant selon la loi handicap de 2005, le handicap ne se résume pas à celui physique avec déplacement en fauteuil.
Donc pour les autres et notamment les aveugles et les mal voyants, il ne reste donc que les TC dont le niveau de service, hormis cas particuliers, est déplorable et pour l’avoir déjà fait remarquer la Vendée n’est pas particulièrement bien lotie.
Pour rappel, à Fontenay-le-Comte, le seul TC pour se rendre, par exemple, à Paris consiste en un bus pour Niort afin de récupérer le TGV. Une voie ferrée existe pourtant mais cela fait bien longtemps qu’elle n’a pas vu passer un train de voyageurs.

Posté le 02-08-2017 à 08:24:41 par TREBLA79

Bonjour,
Je cherche des renseignements sur votre véhicule électrique.
Je ne peux plus conduire avec l’usage de mes pieds perte de sensibilité totale par contre avec les mains pas de problème. Je cherche donc un véhicule électrique de deux places avec conduite au volant. Merci de me faire part de vos possibilités et m’indiquer le budget prévisionnel envisageable.
Cordialement,
André Albert
44 rue Rouget de Lisle
79000 Niort

Posté le 02-08-2017 à 09:14:55 par Philippe Schwoerer

Bonjour,
Cette entreprise n’étant pas adhérente à l’Avem, nous vous suggérons d’essayer de la joindre directement. En espérant qu’elle existe toujours : ses ateliers ayant été ravagés par un incendie courant 2016. De mémoire, ils étaient hébergés sur le site du Pôle innovation automobile de sud-Vendée, basé à Fontenay-le-Comte, que vous pourriez interroger également.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème + de bornes de recharge pour voitures électriques avec KiWhi Pass
Dans sa lettre d’informations estivale, Easytrip fait le point sur les nouvelles bornes de recharge pour véhicules électriques et hybrides rechargeables, accessibles...
Voitures électriques : Un quiz et les 21 modèles à venir pour 2021
Proposant son savoir-faire et ses offres de recharge aux électromobiliens, collectivités, entreprises, gestionnaires de parkings ou aux principaux opérateurs des réseaux...
Interdiction du diesel : La Wallonie se prononce pour 2030
L’Avem est heureuse de compter de nombreux lecteurs et des adhérents belges, auxquels les déclarations du nouveau gouvernement wallon pour un territoire privé des ventes...
Des navettes électriques autonomes EasyMile EZ10 en Estonie
Dans le cadre de la présidence estonienne de l’Union européenne, 2 navettes autonomes électriques EZ10 produites sous la marque française EasyMile sont en service dans...
1997 : Les lecteurs d’Auto Plus parlent de voitures électriques
En 1997, il ne roule guère beaucoup de voitures électriques en France, alimentées par des batteries au nickel et au cadmium, et parfois même au plomb. Quelques Renault...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact