Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 09/10/2019 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 1012 fois - 2 commentaires


Du nouveau pour la borne de recharge escamotable Streetplug


Streetplug, c’est cette borne de recharge dont la puissance peut s’élever jusqu’à 22 kW, selon besoin, et qui ne sort du sol que pour brancher le câble la reliant à un véhicule électrique. Quand elle n’est pas utilisée, mais aussi quand le ravitaillement d’une batterie de traction est en cours, elle s’efface. Trois améliorations viennent de lui être apportées, qui lui font changer de statut. La borne passe du stade de démonstrateur pilote à celui de la version de production. Une série de 300 exemplaires est en cours de réalisation. Les premiers d’entre eux seront installés dès le présent mois d’octobre.

Drainage de l’eau

Avec cette borne qui s’enfonce dans le sol, il est important de bien pouvoir la protéger de l’eau de la pluie qui pourrait s’accumuler. Toutes les parties électriques vitales de l’installation sont intégrées dans un compartiment qui bénéficie de la protection IP67. Pour résister à l’eau, le couvercle du bloc souterrain de recharge est équipé du principe de la montre de plongée. Lorsqu’il est fermé et en cours de fonctionnement, une bulle d’air est créée qui isole la fiche et la prise. Un bloc de drainage aide à évacuer le liquide. La startup vient de le remplacer par un modèle plus grand, d’une capacité de 112 litres. De quoi laisser le temps à l’eau de s’infiltrer dans le sol sans nuire au fonctionnement et à la protection du matériel.



Lecteur RFID

Afin de faciliter l’utilisation de la borne Streetplug et d’accélérer le processus d’identification, un lecteur RFID amélioré, avec identification par radiofréquence, a été ajouté. Le confort d’usage s’en trouvera optimisé et permettra de déclencher et d’arrêter la recharge avec moins de mobilisation corporelle. L’entreprise communiquera plus largement ultérieurement sur cette nouveauté.

Homelink

Dans le même esprit, mais pour les électromobiliens qui souhaiteraient faire installer chez eux une borne de recharge escamotable Streetplug, la startup propose une télécommande qui devrait permettre à l’équipement de sortir du sol pour brancher son véhicule, puis de rentrer à nouveau sous terre le temps du ravitaillement en électricité. Idem en fin de recharge pour récupérer le câble.



Au salon Autonomy

Du 16 au 17 octobre prochains, Streetplug exposera et présentera au stand 100 sa borne escamotable et toutes ces améliorations, dans le cadre du salon Autonomy qui se tiendra à la grande halle de la Villette (Paris).



Pour plus d'information

Streetplug

Energieweg 29
4691 SE THOLEN - Pays-Bas

Site : https://www.streetplug.nl/

Streetplug est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de Streetplug


Mots clés : borne | recharge | escamotable | Streetplug | électriqu | véhicule
Catégories : Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 10-10-2019 à 12:21:36 par jdfcar

Merci pour l’info. C’est bien et je viens d’apprendre un nouveau néologisme: les electromobiliens !
Merci de prendre note, et je ne parle que de bon sens !
Comment ne pas se méfier de tous ces services de bornes qui font florès partout, quand un utilisateur lambda et qui eu la mauvaise idée (car c’est définitivement trop tôt) d’acheter ou même louer un VE, si ayant a velléité de sortir de sa zone de confort, tombe dans la nature sur une borne, dont il ne connait rien, débit, prix, temps d’attente, équipement et services de communication sans compter la fiabilité, en plus les caractéristique de son VE, et en plus la peur de tomber en panne sèche.
Est-ce que ce n’est pas en ce moment une VRAI JUNGLE dans cette filière des VE?
N’ayez pas peur comme disait le politique, mais avec celui-ci je n’avait pas la bêtise de m’endetter de 30 à 45000 euros au bas mot ! Je peux vous garantir que ni moi ni des millions de français n’avons de temps ni d’argent à perdre avec un VE.
Encore si les industriels écoutaient l’homme de la rue?
Il y a trop d’argent dans le monde... et en plus à taux négatif à la BCE. C’est normal que les industriels fassent que du caca à obsolescence programmée. Un sondage récent dit (cela vaut ce que çà vaut) que 75% des français n’ont pas l’intention d’acheter un VE.
Pour certains il y a du pognon à se faire avec les restant, quitte à décrédibiliser la filière. Continuons comme cela, on marche sur la tête.

Posté le 10-10-2019 à 18:06:22 par electronlibre

@jdfcar
Très bonne observation de la réalité.
Arrêtons d’être enfumés par ce VE qui n’est pas une révolution mais un piège à c...!
Cette nouvelle économie ne profite qu’aux mêmes toujours et encore...



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Ever Monaco
Ever Monaco
Du 28/05/2020 au 30/05/2020 - Grimaldi Forum, Monaco

EVER de Monaco est un événement organisé chaque année par l'association MC2D (Monaco Développement Durable). Le salon est entièrement dédié aux véhicules écologiques et...
A lire également / sur le même thème Acoze France : 5 ans au service des usagers de véhicules électriques
Avec 163 membres cotisants et environ 3.300 sympathisants, les effectifs de l’Acoze France montrent que cette association a su gagner la confiance de nombreux...
Securecharge et ses solutions de chargeurs portables
L’AVEM est ravie de compter parmi ses nouveaux adhérents, Securecharge, une société française qui propose des « chargeurs portables ». Securecharge est parti du...
Recharge rapide dans l’Yonne sans badge ni application mobile
Il s’agit pour l’instant d’implantations pilotes Plug&Charge qui seront testées dès le début de l’année 2020 sur le territoire du SDEY, le syndicat de l’énergie du...
Guide Enedis pour l’installation de bornes de recharge en immeubles
Le document de 16 pages qu’Enedis a mis en ligne sur son site s’adresse aux syndics qui ont en projet d’installer des bornes de recharge pour véhicules électriques dans...
L’Aptera consommera 6,2 kWh/100 km pour une autonomie de 1.600 km
Depuis le temps (2007) que le projet Aptera a été initialement présenté, on pouvait imaginer qu’il était tombé dans l’oubli, sauf à suivre scrupuleusement l’actualité...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact