Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 26/07/2017 à 09:00 par Philippe Schwoerer - Lu 3000 fois - 10 commentaires


Continental et Michelin s’intéressent aux véhicules électriques


Il est probable que la très grande majorité des fabricants de pneumatiques proposant dans leurs catalogues des modèles pour voitures particulières s’intéressent d’une façon ou d’une autre aux véhicules électriques. Continental vient de le prouver avec son dernier communiqué de presse qui présente ainsi son nouveau PremiumContactTM 6 : « Sécurité maximale, large gamme et kilométrage supérieur notamment pour les véhicules électriques et hybrides ». Début 2012, Michelin se réjouissait d’équiper la Renault Zoé avec son offre Energy E-V. Aujourd’hui, cependant, nous nous éloignerons un peu de cette proposition avec le manufacturier français.

70 dimensions

Dans son communiqué de presse, Continental certifie : « Le nouveau pneumatique été Continental combine une faible résistance au roulement, un kilométrage élevé et de faibles distances de freinage sur des routes aussi bien humides que sèches », affirmant que « Les résultats des essais récents démontrent un équilibre remarquable pour ce nouveau pneumatique ». Selon le communiqué de presse reçu la semaine dernière à l’Avem, cette nouvelle offre est présente chez les revendeurs depuis le printemps dernier, s’étoffant progressivement pour compter « plus de 70 dimensions fin 2017 pour les jantes allant de 16 à 21 pouces ». Le manufacturier vise en particulier le segment premium, comme il le laisse entendre dans son support de communication ainsi que dans le nom même du produit : Le pneu PremiumContactTM 6 « est prêt à être monté sur un grand nombre de véhicules et SUV de moyenne gamme et de luxe, notamment sur des voitures électriques et hybrides pour lesquels ce nouveau pneumatique premium été est parfaitement adapté ».

Plus faible résistance au roulement

Continental estime que son nouveau pneu affiche « une résistance au roulement inférieure de 5% à celle de son prédécesseur le ContiSportContactTM 5 », soit environ 15% d’autonomie en plus. Tous les électromobiliens confirmés le savent : « Plus la résistance au roulement d’un pneumatique est faible, moins il demande d’énergie pour la conduite ». C’est d’ailleurs pourquoi nombre d’utilisateurs de véhicules électriques n’hésitent pas à surgonfler les pneus de 0,2 ou 0,3 bars. Dans les 2 cas, il s’agit d’augmenter l’autonomie habituelle des engins. Ce que Continental confirme : « Les véhicules électriques équipés de pneumatiques à faible résistance au roulement parcourent une plus grande distance que ceux équipés de pneumatiques classiques. De la même façon, les voitures hybrides et les SUV sont capables de rouler plus longtemps en mode électrique sans intervention du moteur à combustion interne ».



L’autonomie sans jouer avec la sécurité

Le fabricant de pneus allemand assure ne pas avoir délaissé le côté sécurité. « En plus des faibles distances de freinage et des bonnes propriétés par temps de pluie, ce pneumatique permet une excellente maniabilité en toutes circonstances, mêmes extrêmes. De même, avec un style de conduite sportif, les manœuvres d’évitement sont facilitées avec l’utilisation du PremiumContactTM 6 », s’engage Continental. Cette dernière particularité est prépondérante pour les véhicules électriques en particulier, du fait du poids accusé sur la balance, plus important que sur un équivalent thermique, du fait de la part induite par les batteries de traction. C’est en découvrant de nouveaux mélanges de gomme à base de cristaux de silice que l’on arrive à diminuer la résistance au roulement tout en accentuant l’efficacité au freinage, en particulier sur sol mouillé. Michelin, de son côté, utilise la même recette, selon une formule propre, qui donne toute satisfaction lors des épreuves e-Prix de Formule E.

Depuis 1993

Place Napoléon à La Roche-sur-Yon, en juin dernier, lors du Vendée énergie Tour, Michelin rappelait qu’une étape avait était franchie au sujet de la moindre résistance au roulement des pneus en 1993, avec son modèle Energy. Une première mondiale ! Pas question, cependant, de cibler tout particulièrement un marché du véhicule électrique à l’époque quasi inexistant. Plus de 20 ans après, le pneu Michelin Total Performance guide la destinée de quelques bolides monoplaces lors des épreuves de Formule E. Sur le stand de l’usine vendéenne du manufacturier français, il nous a été justement expliqué que ce sont des matériaux spécifiques qui amènent les progrès dans la baisse de la résistance au roulement, sans altération des autres performances : « 80% de l’innovation des pneus Michelin sont dus aux matériaux, 20% à l’architecture et à la structure de la carcasse ».

De la Formule E à la voiture électrique des particuliers

« Nous arrivons à exploiter, au service des voitures électriques, des particuliers ou non, une bonne partie de la technologie mise en œuvre en compétition », promettait notre interlocuteur en juin dernier. « Michelin s’engage au service d’une mobilité plus durable, pour concrètement moins d’émissions à l’échappement et des économies d’énergie », a-t-il ensuite indiqué. Un progrès remarqué dans l’usine vendéenne sur les pneus à destination des poids lourds qui constituent l’essentiel de sa production. Là, l’économie se chiffre par 2 ou 3 litres de gazole aux 100 kilomètres parcourus. Le saviez-vous : ces produits sont vendus à la clientèle de transporteurs sous forme d’un engagement à parcourir un certain kilométrage ? « Pour 1 million de kilomètres, par exemple, les pneus pour les poids lourds connaissent 4 vies : neuf, premier creusage des dessins, changement de la bande de roulement, nouveau creusage des dessins ».



Une autre manière de promouvoir la mobilité électrique

L’usine vendéenne de Michelin a cependant trouvé une autre formule, plus indirecte, pour promouvoir les voitures électriques : le sponsoring ! Elle a facilité la conversion d’une Coccinelle de 1972. Pour l’ElectroCox imaginée par Jérémy Cantin, à la tête de Brouzils Auto, elle a fourni 4 pneus neufs XZX, - un modèle d’époque disponible dans sa gamme « Collection » -, et surtout attribué une enveloppe de 30.000 euros. « Notre unité a l’habitude de soutenir les jeunes professionnels installés dans un rayon de 50 kilomètres autour d’elle », nous avait expliqué l’animateur du stand du fabricant français. Un projet retenu parmi d’autres depuis 1990. Un geste pour encourager les actions en faveur de la mobilité durable et favoriser l’emploi. « En 2017, comme en 2016, l’usine de La Roche-sur-Yon sera à l’origine de la création d’une centaine d’emplois », avait-il révélé.


Liens supplémentaires pour nos membres

Pour accéder aux liens ci-dessous, devenez membre adhérent de l'AVEM

CP Continental




Mots clés : véhicule électrique | voiture électrique | pneu | Michelin | Continental | autonomie | pneumatique | Formule E | PremiumContactTM 6 | résistance au roulement | sécurité
Catégories : Voiture électrique | Voiture hybride rechargeable |

Commentaires

Posté le 26-07-2017 à 09:09:29 par ZoeT

Effectivement, pas une nouveauté que les fabricants de pneus ont des modèles pour voitures électriques.

Posté le 26-07-2017 à 13:16:51 par PMC

Ca me paraît beaucoup, 15% d’autonomie en plus, entre le pneu Continental et le modèle qu’il remplace !

Posté le 27-07-2017 à 10:23:19 par Delerme

De bons pneus conçus pour une moindre résistance au roulement peuvent prolonger de pas mal de kilomètres l’autonomie. Il peut paraître fantaisiste de communiquer sur une progression de 15% entre 2 générations d’un pneu. Ce n’est cependant pas impossible. Il serait intéressant que Continental communique des chiffres, pour qu’on puisse apprécier.

Posté le 27-07-2017 à 12:14:17 par Fab

Pourtant en regardant l’étiquetage de ces pneus, la note pour la consommation n’est pas si terrible. D’autres marques font mieux, par exemple Dunlop...

Posté le 28-07-2017 à 14:22:55 par Sirt80

Dans le document à télécharger, on peut lire "Le pneumatique satisfait donc les exigences rigoureuses du label pneumatique européen dans la catégorie « Adhérence sur sol mouillé » pour laquelle il obtient la note ‘A’". Mais rien sur la consommation ! Quel est le meilleur pneu pour ça ?

Posté le 29-07-2017 à 12:28:02 par ZoeT

Il faudrait qu’un journal spécialisé fasse un comparatif pour le savoir. Mais comme il n’en existe plus à ma connaissance...

Posté le 31-07-2017 à 10:44:00 par YoungTim

Super l’aide de Michelin à la conversion en VE d’une Cox. J’adhère...

Posté le 01-08-2017 à 11:47:52 par Coxxie

Peut-on en savoir plus sur cette conversion d’une coccinelle ?

Posté le 01-09-2017 à 10:46:25 par Yvon

Un reportage sur l’electrocox est dispo dans le dernier numéro de Super VW Tech.
Une diminution de 5% de la résistance au roulement va entraîner un gain d’autonomie de 1,25% car le pneu représente 25% de la consommation environ. On est très loin des 15% annoncées !

Posté le 01-09-2017 à 10:55:04 par Yvon

Vu sur un autre site, le gain de 15% serait celui obtenu en usure (mileage en anglais) et non en autonomie !



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Ever Monaco
Ever Monaco
Du 10/04/2018 au 12/04/2018 - Grimaldi Forum, Monaco

EVER de Monaco est un événement organisé chaque année par l'association MC2D (Monaco Développement Durable). Le salon est entièrement dédié aux véhicules écologiques et...
A lire également / sur le même thème Retour sur les Workshops des Journées AVEM de l’électro-mobilité
Durant les Journées AVEM de l’électro-mobilité des 28 et 29 septembre, les adhérents de l’association ont pu se retrouver en petits comités durant une demi-journée pour...
Renault Zoé : Rétrofit de la batterie possible très bientôt en France
Le rétrofit de la batterie, c’est l’opération par laquelle pour pouvez quasiment bénéficier de l’autonomie d’une Zoé 40 avec un modèle à pack 22 kWh. Cette amélioration...
Journées AVEM de l’électro-mobilité : l’ADEME pousse au mix-énergetique
Les premières Journées AVEM de l’électro-mobilité ont réuni à Cagnes-sur-Mer, les 28 et 29 septembre, les spécialistes des nombreux sujets ayant trait au développement...
Tesla Model 3 - Vidéos de la production automatisée
Le constructeur de véhicules électriques a partagé sur son compte Vimeo deux courtes vidéos présentant la production automatisée de la Tesla Model 3. Alors que Tesla...
ABB équipe Reykjavik Energy en Islande de 15 chargeurs rapides
Pour un peu plus de 335.000 habitants, l’Islande compte déjà environ 1.400 véhicules sur ses routes. Afin de les recharger, ON Power, filiale de Reykjavik Energy,...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact