Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 18/02/2020 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 2105 fois - Poster un commentaire


BASF va lancer 2 nouvelles usines pour la production de batteries


C’est plus particulièrement autour des cathodes pour les batteries de traction que vont s’activer, dès 2022, 2 nouvelles usines du groupe chimiquier allemand BASF, l’une à Harjavalta, en Finlande, et l’autre à Schwarzheide, en Allemagne. Elles exploiteront des scénarios peu ou pas émissifs pour leur alimentation en énergie : hydroélectricité, éolien et biomasse pour la première ; cogénération par turbine à gaz et vapeur dans la seconde.

Matériaux pour cathode

« La cathode, l’électrode positive, est constituée d’un oxyde métallique mixte contenant du lithium. Pendant le processus de recharge de la batterie, les ions lithium migrent de la structure cristalline de la cathode vers l’anode. Les matériaux cathodiques à hautes performances offrent une densité énergétique plus élevée qui se traduit par une plus grande autonomie sur les véhicules électriques. Ces matériaux cathodiques se caractérisent par un haut degré de pureté, une morphologie unique et d’excellentes performances électrochimiques », explique BASF.

Airbus des batteries

Les investissements que réalise le groupe chimiquier en créant ces 2 nouvelles unités de production entrent dans le cadre du programme dit « Airbus des batteries ». Ce dernier vise à doter l’Europe d’une filière des plus complètes afin de ne pas dépendre de l’Asie en ce qui concerne la fourniture d’accumulateurs pour véhicules électriques. Il est reconnu par la commission européenne comme « important projet d’intérêt européen commun ». Ce qui permet à BASF de prétendre à d’aides à l’investissement pour mettre en place sur le territoire « une chaîne d’approvisionnement fiable, durable et basée en Europe qui inclut les métaux de base, en particulier le nickel et le cobalt, dans la production de produits primaires et de matériaux de cathode ».

400.000 VE par an

Avec une architecture modulaire, l’usine de Schwarzheide bénéficiera d’une expansion rapide de ses capacités de production qui permettra d’équiper, chaque année, en batteries, de l’ordre de 400 000 véhicules 100% électriques. Elle s’appuiera sur des produits primaires en provenance du site finlandais pour réaliser ses cathodes à haute teneur en nickel, disponibles en plein cœur des besoins européens. Ce programme renforce la position de leader mondial de BASF dans les matériaux de batterie pour véhicules électriques. Le groupe « devient le premier fournisseur de matériaux de cathode avec des capacités de production locales sur les trois principaux marchés actuels - l’Asie, les Etats-Unis et l’Europe », explique le service de communication de l’entreprise dans son communiqué daté du 12 février 2020.


Mots clés : BASF | batterie | électrique | véhicule | cathode
Catégories : Batterie |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du /09/2021 au 09/2021 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa quatrième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer en septembre 2021. Cet événement permettra aux acteurs...
A lire également / sur le même thème Une étape de plus vers la Renault Twingo électrique
Le Losange propose aux automobilistes et professionnels de s’inscrire pour recevoir au plus vite les informations les plus récentes en amont de la commercialisation de...
Delanchy reçoit le premier camion Renault D Z.E. de série
Utilisant depuis 2017 un prototype électrique 13 tonnes du même type, le groupe assure des livraisons à des horaires décalés. Ainsi, quotidiennement aux Halles de Lyon -...
Naissance du Comité d’initiative pour la recharge de nouvelle génération
L’Afirev (Association française pour l’Itinérance de la recharge électrique des véhicules), l’Avere-France (Association nationale pour le développement de la mobilité...
WattPark, une borne de recharge universelle et connectée à prix réduit
Conçu pour la recharge lente 16 A avec un connecteur Type 2 ou domestique E/F, ce matériel est le fruit de l’expérience d’un électromobilien, Marc Lepage, aujourd’hui à...
Flexitanie, le premier projet V2G en Occitanie
La Région Occitanie, Ad’Occ, l’Ademe et le groupe EDF s’engagent pour la promotion du véhicule électrique au bénéfice des acteurs du territoire en partenariat avec...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact