Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 10/04/2020 à 10:06 par ABB communique - Lu 2701 fois - 6 commentaires


ABB aide au développement de piles hydrogène pour les grands navires


ABB vient de signer un protocole d’accord avec Hydrogène de France pour fabriquer conjointement des systèmes de piles à combustible à l’échelle du mégawatt capables d’alimenter des navires pour le transport maritime de fret. Les PAC H2 transforment l’énergie chimique de l’hydrogène en électricité par une réaction électrochimique. Avec l’utilisation d’énergies renouvelables pour produire l’hydrogène, toute la chaîne énergétique peut être propre.

Avec Ballard Power Systems

Le protocole d’accord entre ABB et le spécialiste des technologies H2 Hydrogène de France (HDF) prévoit une collaboration étroite sur le montage et la production de la centrale à pile à combustible pour les applications marines. S’appuyant sur une collaboration existante annoncée le 27 juin 2018 avec Ballard Power Systems, principal fournisseur mondial de systèmes de PAC à membrane d’échange de protons (PEM), ABB et HDF ont l’intention d’optimiser les capacités de fabrication des piles à combustible pour produire une centrale électrique à l’échelle du mégawatt pour cargos. Le nouveau système sera développé conjointement par ABB et Ballard et sera fabriqué dans les nouvelles installations de HDF à Bordeaux (33).

Commentaires

« HDF est très heureux de coopérer avec ABB pour assembler et produire des systèmes de piles à combustible à l’échelle du mégawatt pour le marché maritime basés sur la technologie Ballard », a déclaré Damien Havard, PDG de HDF. « Avec la demande toujours croissante de solutions qui permettent une navigation durable et responsable, nous sommes convaincus que les piles à combustible joueront un rôle important pour aider l’industrie maritime à atteindre les objectifs de réduction de CO2 », a ajouté Juha Koskela, directeur général d’ABB Marine & Ports. « La signature du protocole d’accord avec HDF nous rapproche de la mise à disposition de cette technologie pour alimenter des cargos », a-t-il poursuivi.

Réduction du CO2

Le transport maritime étant responsable d’environ 2,5% des émissions mondiales totales de gaz à effet de serre, le secteur subit une pression accrue pour passer à des sources d’énergie plus durables. L’Organisation maritime internationale, une agence des Nations Unies chargée de réglementer le transport maritime, a fixé un objectif mondial de réduction des émissions annuelles d’au moins 50% d’ici 2050 par rapport aux niveaux de 2008.

Développement collaboratif

Parmi les technologies alternatives sans émissions, ABB est déjà bien avancé dans le développement collaboratif de systèmes de piles à combustible pour les navires. Les PAC H2 sont largement considérées comme l’une des solutions les plus prometteuses pour réduire les polluants nocifs. Déjà aujourd’hui, cette technologie zéro émission est capable d’alimenter de bateaux naviguant sur de courtes distances, ainsi que de répondre aux besoins en énergie auxiliaire des grands bâtiments. Le portefeuille d’éco-efficacité d’ABB, qui permet aux villes, aux industries et aux systèmes de transport intelligents et durables d’atténuer le changement climatique et d’économiser les ressources non renouvelables, a représenté 57% du total des revenus en 2019. Un pourcentage qui sera porté à plus de 60% à la fin de la présente année 2020.



Pour plus d'information

ABB France
Nicolas Chauveau
324 rue du Chat Botté
CS 20400 Beynost
01708 Miribel cedex (Lyon)

Tel : 04 37 40 44 82
Mail : nicolas.chauveau@fr.abb.com
Site : http://www.abb.fr

ABB France est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de ABB France


Mots clés : ABB | hydrogène | Ballard | bateau | électrique | PAC | pile | combustible | H2
Catégories :

Commentaires

Posté le 10-04-2020 à 15:50:53 par H2

Ca s’accélère au niveau de la filière de la mobilité hydrogène et c’est une bonne chose. Les paquebots et cargos sont les plus gros pollueurs de la planète. L’hydrogène vert est une bonne réponse à ce fléau.

Posté le 10-04-2020 à 17:50:03 par Thibault

Pas d’exigences concernant l’origine de l’hydrogène pour ce partenariat ?

Posté le 11-04-2020 à 19:04:38 par Phenix83

@ quelles sont les sources fiables et rentables en 2020 de production d’hydrogéne dit "vert" ?
En absence de production surabondante d’électricité verte non subventionnée par le contribuable ,il est à craindre que la production industrielle massive d’hydrogène soit encore nourrie par la filière pétrochimique !!! Un gros business juteux en tous cas pour les grosses boites comme Air liquide !

Posté le 12-04-2020 à 16:05:08 par Christophe

@Phenix83
Air liquide produit déjà 50 % d’hydrogène vert et veut même le distribuer aux industriels par canalisation.
Et plus précisément en Allemagne.
Je vous laisse chercher pourquoi en Allemagne, ils peuvent le faire.
Une petite piste : regardez le profil de production électrique allemande sur différentes journées et vous verrez que si les subventions y sont bien pour quelques choses, cela ne va pas dans leur poche.

Posté le 16-04-2020 à 11:36:01 par Phenix83

@Christophe,c’est vrai que fabriquer de l’hydrogène par électrolyse avec de l’énergie électrique provenant de l’excès momentané d’énergie renouvelable intermittente (éoliennes ou panneaux solaires) a du sens.Il vaut mieux stocker cette énergie que de la perdre en la dissipant inutilement.Mais il est paradoxal qu’il puisse y avoir trop d’énergie verte à un instant donné puisque d’autres sources contribuent simultanément à la demande .C’est le cas en Allemagne des centrales thermiques au Charbon,fuel ou gaz qui sont en grande partie utilisées pour pallier les insuffisances des énergies vertes intermittentes. Plutot que de fabriquer de l’hydrogéne avec un rendement déplorable à partir d’énergie verte ne serait il serait pas plus approprié d’arrèter les centrales thermiques lorsque c’est nécessaire ? Ou alors cela veut dire qu’en Allemagne aux heures creuses la production d’énergie verte seule dépasse la demande ,ce qui n’apparait pas dans les tableaux que j’ai pu consulter .

Posté le 16-04-2020 à 14:59:40 par Christophe

@Phenix83
En Allemagne, on a 60,7 GW installés en éolien et 48,7 en solaire soit 109,4 GW ce qui est supérieur au pic de consommation de 82 GW environ.
Leur scénario 100 % renouvelable prévoit 420,8 GW installés.
Ce scénario allemand prévoit 53,5 GW de puissance de centrales gaz avec un facteur de charge de 9,5 % pour venir en remplacement des EnR quand elles sont en croix faute de vent et de soleil.
Donc avec 420,8 GW installés à terme pour 82 GW de pic de consommation, ils vont être régulièrement en surproduction.

Ils devront d’ailleurs l’être déjà plus souvent mais la non priorité d’accès au réseau de certains éoliennes fait que cela ne se voit pas.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du /09/2021 au 09/2021 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa quatrième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer en septembre 2021. Cet événement permettra aux acteurs...
A lire également / sur le même thème Série limitée de rentrée : Renault Twingo Electric Vibes
En septembre prochain, Renault ouvrira les commandes pour sa Twingo électrique en mettant en avant sa première série limitée dénommée « Vibes ». Parmi d’autres couleurs,...
Le monde en manque de vélos
Avec la crise du coronavirus, la production de vélos, à assistance électrique ou non, s’est retrouvée à l’arrêt pendant plusieurs semaines. Le redémarrage des lignes...
La mobilité électrique se développe en Corse
Cette période des vacances estivales est un bon créneau pour évoquer la mobilité électrique en Corse. Tout d’abord avec un document de 8 pages produit par l’Ademe et...
Mahle lance sa nouvelle génération de motorisation pour vélo électrique
Composé d’un moteur de moyeu de roue, d’une batterie et d’unités de commande, le système d’entraînement X35+ se montre particulièrement compact. De quoi l’implanter...
Nikola reçoit une commande pour 2.500 camions électriques
Le contrat prévoit de porter à 5.000 unités éventuellement le nombre des bennes à ordures ménagères électriques fournies par le constructeur américain. Elles seront...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact