Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 05/08/2019 à 12:04 par Philippe Schwoerer - Lu 1642 fois - 3 commentaires


Rennes : Des trottinettes électriques E-Micro Merlin en LOA


En juin 2013, Rennes Métropole (35) lançait une formule de location de vélos à assistance électrique sur une durée de 3 à 9 mois, avec possibilité de racheter le deux-roues à terme. Dans un premier temps, 230 VAE, dont la moitié en modèles pliants, avaient rapidement trouvé preneurs. Si bien que l’opération avait été reconduite en 2016 pour parvenir à une flotte de 1.000 engins. En 2017, le nombre de vélos assistés doublait alors que la durée de location s’allongeait et que le dispositif s’ouvrait aux entreprises, associations et collectivités. Dans cette droite ligne, le réseau Star, gestionnaire des transports en commun de la collectivité, est chargé d’une nouvelle mission : placer dès la prochaine rentrée 100 trottinettes électriques. Les acteurs de cette nouvelle opération baptisée « Trott’Chance » (lien vers la page Web dédiée) s’attendent à rencontrer une nouvelle fois le succès avec ces engins qui seront attribués par tirage au sort.

Une autre formule de mise à disposition

Les organisateurs de la circulation et des transports sur le territoire de la métropole de Rennes n’ont pas envie de voir les rues être encombrées par des engins abandonnés çà et là, de façon le plus souvent anarchique. Ils espèrent cependant une réduction de l’impact des transports sur l’environnement et la santé publique. D’où cette nouvelle proposition qui permettra à une centaine d’habitants de disposer pendant 1 an d’une trottinette électrique de grande qualité contre 110 euros sur la période. Ce tarif est réservé aux abonnés Star (bus, métro, vélo) dont l’engagement est valable encore 6 mois au minimum. Dans le cas contraire, il est porté à 130 euros. Toutefois la page Web dédiée à l’opération Trott’Chance précise que « l’offre est réservée à toute personne majeure habitant ou travaillant à Rennes ou sa métropole, porteuse d’une carte KorriGo Services avec un titre Star ».

50 points de fidélité à sacrifier

Chaque voyage avec la carte KorriGo Services permet de gagner des points cadeaux. Pour participer à l’opération Trott’Chance, il faut miser 50 de ces points. Un tirage au sort sera effectué le lundi 9 septembre 2019. Les 100 gagnants seront prévenus par messagerie Internet des modalités à suivre pour récupérer leur trottinette électrique. Un dépôt de garantie de 600 euros sera demandé, et restitué à l’issue de l’année de location. Il sera alors possible de racheter l’engin contre 350 euros, soit 460 euros au total pour être propriétaire d’une trottinette électrique Merlin de E-Micro, habituellement vendue 800 euros environ. Une bonne affaire au final !



25 km d’autonomie

La trottinette électrique Merlin a été conçue pour les personnes qui souhaitent privilégier le confort (grandes roues caoutchouc de 20 cm anti-crevaison + suspensions avant et arrière) et disposer d’une autonomie relativement généreuse de 18 à 25 kilomètres. Elle est dotée de 3 modes de conduite qui influent sur les valeurs maximales de puissance et vitesse : Piéton (250 W / 6 km/h) ; Eco (300 W / 20 km/h) ; Standard (500 W / 25 km/h, et même 35 km/h sur site privé). Le moteur électrique est alimenté par une batterie lithium-ion LG 36 V - 7,8 Ah dissimulée dans la plateforme plancher (L x l x h = 55 x 14,5 x 11,5 cm). Le pack est rechargeable en 2 à 3 heures sur le secteur. L’ensemble bénéficie de la norme IP54 qui garantit son étanchéité.

Pour les grands aussi

Equipée d’un guidon réglable qui peut s’élever jusqu’à une hauteur de 1,08 m (longueur totale de l’engin : 1,05 m), la trottinette électrique Merlin peut être pratiquée aussi par des personnes pesant jusqu’à 100 kilos, et de grandes tailles qui pourront conserver une posture droite. Une fois plié avec le pied, ce deux-roues qui pèse 11 kilos s’embarque facilement grâce à son mode trolley permettant de la faire rouler sur la roue avant (poignées rabattues). « La trottinette E-Micro Merlin est plébiscitée par les citadins qui pratiquent de longs trajets quotidiennement », assure le fabriquant. Il précise que son engin « est facile à prendre en main, s’adaptant aux utilisateurs novices comme aux plus expérimentés ».

Facilité de conduite

Pour diriger facilement l’engin : 2 gâchettes au guidon, une pour l’accélération et l’autre pour freiner. A noter que la trottinette électrique Merlin est également dotée d’un frein moteur au pied sur la roue arrière, et de la récupération d’énergie. Son éclairage led se déclenche automatiquement dès que la luminosité est faible, mais peut aussi être géré de façon classique via un interrupteur. Le feu arrière prévient les autres usagers des rues de l’usage du frein. Un afficheur led restitue la vitesse instantanée, la distance parcourue pour le trajet en cours, le kilométrage cumulé depuis la mise en service de la trottinette, le mode de conduite sélectionné, le niveau de charge de la batterie, et la température ambiante.

L’Avem souhaite une bonne chance aux Rennais et assimilés qui tenteront d’obtenir un des 100 exemplaires mis à la disposition par les porteurs du programme Trott’Chance.


Mots clés : trottinettes | électriques | Rennes | Star | E-Micro | Merlin
Catégories :

Commentaires

Posté le 05-08-2019 à 16:44:33 par Christophe

Attention le dossier de presse concernant les EDP motorisés publié sur ce site sur le fil : http://www.avem.fr/actualite-les-trottinettes-electriques-vont-entrer-dans-le-code-de-la-route-7489.html
a été modifié le 7 juin par le ministère de la Transition écologique et solidaire avec en autres des modifications concernant la vitesse maximale : "Votre engin ne doit pas dépasser les 20 km/h." et "Si vous roulez avec un engin dont la vitesse maximale n’est pas limitée à 20 km/h : 1 500 euros d’amende (5ème classe)".
Donc à parution du décret et selon ce dernier dossier de presse, un engin capable d’aller au-delà de 20 km/h pourra valoir à son utilisateur une amende de 1500 €.
Il vaut mieux le savoir.
L’engin proposé par cette opération pourra-t-il repasser chez le fabricant pour être bridée et recevoir une plaque signalétique confirmant ce bridage ?

Posté le 05-08-2019 à 18:40:04 par TLM

20-25 km/h, ça passe, non ? Mon VAE ne débraye qu’à 29 km/h, je viens d’aller vérifier. Il est homologué et je n’ai touché à rien. J’imagine pas être en infraction. Ca se règle comment ?

Posté le 06-08-2019 à 07:23:28 par Christophe

@TLM
Les VAE, déjà intégrés au code de la route, ne sont pas concernés par le décret en cours d’élaboration.
Par contre, sur un VAE la tolérance est de 10 % par rapport aux 25 km/h.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 26/09/2019 au 27/09/2019 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa troisième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer les 26 & 27 septembre 2019. Cet événement permettra aux...
A lire également / sur le même thème Dans Rennes (35), tous les bus seront électriques en 2030
C’est dans son dossier de presse de rentrée, daté du 29 août 2019, que Rennes Métropole assure que « toutes les lignes urbaines doivent progressivement passer à...
Le tour de France des trottinettes en libre-service : où en est-on ?
Marseille A l’heure ou l’hyper centre de Marseille a augmenté ses restrictions en matière de circulation aux véhicules à faibles émissions, cela peut donner envie...
Seat : 6 voitures électriques et hybrides rechargeables pour 2021
Le constructeur d’origine espagnole, intégré au groupe Volkswagen, vient d’annoncer sa stratégie vers 2021 pour l’évolution de sa gamme de véhicules. Le virage pris avec...
Véhicules électriques : Accord Renault et JMCG
Selon un communiqué de presse émis en date du 20 décembre dernier, Renault s’est engagé à prendre une participation significative dans JMEV, filiale du groupe chinois...
Transport & Environnement plaide pour les bus électriques
Dans une actu mise en ligne sur son site en date du 12 novembre 2018, la Fédération européenne pour le transport et l’environnement se réjouit de la position de l’Europe...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact