Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 18/05/2018 à 09:00 par Philippe Schwoerer - Lu 1564 fois - 1 commentaire


Nouvelle opération de la Fub pour promouvoir un plan national vélo


A ceux qui ont répondu à son baromètre désigné sous l’appellation « Parlons Vélo », la Fédération des usagers de la bicyclette invite à une nouvelle action pour promouvoir un plan national vélo. L’opération, qui n’est bien sûr pas limitée à ce seul public, se décompose en 3 temps : visionner une vidéo hébergée chez Youtube, la partager au maximum, et adresser une carte numérique aux élus de son département ou au Premier ministre.


8 bonnes raisons

« Grâce à vous, le vélo a été mis à l’agenda politique, mais tout n’est pas encore gagné. Les arbitrages de la loi d’orientation des mobilités sont en cours ces jours-ci », plaide Olivier Schneider, président de la Fub. La vidéo d’un peu moins de 2 minutes, qui sert d’outil de communication à la fédération sur le sujet, articule son argumentaire autour de « 8 bonnes raisons de financer un plan national vélo de 200 millions d’euros par an ». Une enveloppe exagérée !? Pas vraiment, comme on peut le voir sur les images.

Raison 1 : C’est bon pour la santé

« 60 minutes de vélo compensent 8 heures de sédentarité », plaide le texte qui se superpose en accompagnement des images. Il poursuit en indiquant que cette pratique permettrait d’enregistrer « 40% de cancers en moins ».

Raison 2 : C’est bon pour le climat et la qualité de l’air

Sans doute un peu trop rapidement, parce qu’il existe aussi d’autres engins de mobilité douce dont les trottinettes, la vidéo assure de façon raccourci que « le vélo est le seul véhicule vraiment propre ».

Raison 3 : On pourrait faire la moitié de nos déplacements à vélo

Pour étayer cette affirmation, la Fub met en avant : « En France, plus de 50% des déplacements de moins de 3 kilomètres se font en voiture ». Un trajet qu’il est possible d’effectuer en à peine 10 minutes à vélo, même avec un modèle non assisté électriquement.

Raison 4 : Le vélo favorise l’emploi local et le commerce de proximité

Selon la Fub, « 100 euros dépensés dans le vélo créent 15 fois plus d’emplois que dans la voiture ! ».

Raison 5 : Les Français(e)s attendent un véritable ‘système vélo’

Sur ce point, la Fub se réfère au succès rencontré par l’enquête qu’elle a initiée, et à laquelle plus de 100.000 personnes ont répondu. Ce système vélo serait caractérisé par : « des pistes cyclables continues pour aller partout » ; « des garages à vélos sécurisés dans les gares » ; « un apprentissage généralisé du vélo à l’école » ; « des lieux de proximité comme les ateliers vélos associatifs ».

Raison 6 : Investir dans le vélo, c’est rentable

« Santé, climat, bruit, usure des infrastructures : chaque euro investi dans le vélo aujourd’hui en rapporte 7 demain », évalue la Fub.

Raison 7 : Le plan national vélo, c’est bon marché

Cette fameuse enveloppe annuelle de 200 millions d’euros, « c’est à peine 20 kilomètres de ligne TGV ou 50 km d’autoroute », a calculé la fédération.

Raison 8 : Le plan national vélo est consensuel

50.000 cartes postales auraient déjà été envoyées par les citoyens en ce sens, selon la Fub. Le plan national vélo est soutenu par les maires de tout bord, - des milieux ruraux comme urbains -, et 200 parlementaires. L’organisation rappelle que nombre de candidats aux élections présidentielles, dont Emmanuel Macron aujourd’hui président de la République française, avaient répondu positivement à son appel qui les ciblait.




Carte numérique

Pour que le plan national vélo, prêt sur le papier, devienne une réalité sur le terrain, il faut que les crédits nécessaires lui soient alloués par le gouvernement. Afin de le motiver en ce sens, la Fub donne rendez-vous à tous sur son site parlons-velo.fr, d’où il est possible d’adresser directement et très simplement une carte numérique aux élus de son département ou au Premier ministre.


Mots clés : vélo | plan national | Fub | fédération | usager | bicyclette | carte | numérique | vidéo | Parlons Vélo
Catégories : Vélo électrique |

Commentaires

Posté le 20-05-2018 à 07:27:26 par Philou74

Bonjour, comment faire confiance à nos représentants politiques pour une révolution écologique ? La prime de 200 € a été supprimée avant que je puisse "en profiter" ! Nos routes sont déjà mal entretenues, alors pour les pistes cyclables... Tant que notre monde sera dirigé par les "dictateurs de l’économie" ou milliardaires (5% de l’humanité possédant 80% des richesses), plus les lobbies et autres mafias qui pilotent les syndicaux pour préserver leurs intérêts, nos enfants devraient nous haïr pour notre laxisme !



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Un budget de 350 millions d’euros pour le plan vélo
Si des associations, - dont la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) -, espéraient pouvoir compter sur un budget de 200 millions par an pour encourager le...
Ligne de Chaîne étend ses formations autour de la mobilité électrique
En juin dernier, nous vous présentions l’un de nos nouveaux adhérents, alors spécialisé dans les stages à destinations des particuliers pour bien choisir, réparer et...
François de Rugy et la mobilité durable dont la mobilité électrique
« Je veux en faire le ministère qui rend l’écologie possible », voilà comment François de Rugy a qualifié la mission qu’il compte mener pour développer le portefeuille...
Vidéo : Les rames Siemens CityVal du métro de Rennes (ligne B) en test
Prévue pour être inaugurée au premier semestre de 2020, la deuxième ligne du métro de Rennes (35) est entrée dans la phase des travaux en 2013, le projet ayant débuté en...
Clean Energy Planet : Des vélos électriques de la Bretagne à la Suède
La lettre d’infos d’août 2018 émise par Clean Energy Planet met en avant 2 réalisations récentes. Tout d’abord une première pour CEP : l’installation d’une vélo-station...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact