Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 20/05/2019 à 10:36 par Philippe Schwoerer - Lu 1543 fois - Poster un commentaire


IES Synergy présente sa borne de recharge AC/DC Keywatt 24 kW


Parce qu’une puissance de 22-24 kW permet de ravitailler en 60 minutes en moyenne, entre 20 et 80% de leur capacité, la plupart des batteries des voitures électriques et hybrides rechargeables en circulation aujourd’hui, pour un coût jusqu’à 3 fois moins élevé, IES Synergy lance aujourd’hui, lundi 20 mai 2019, sa borne tri-standard (CHAdeMO et Combo CCS en courant continu + Type 2 en courant alternatif) Keywatt 24. Une opération réalisée dans le cadre du Symposium du véhicule électrique (EVS32) qui se tient actuellement à Lyon (69), jusque mercredi 22 mai. « Afin de répondre aux enjeux environnementaux et aux besoins particuliers des usagers et des collectivités, IES-Synergy lance sur le marché une nouvelle borne de recharge spécialement conçue pour la recharge en ville », commente l’entreprise.

Le bon compromis ?

Recharger à 2,2, 3,6 ou presque 7 kW en allant au cinéma ou au restaurant, en faisant ses courses hebdomadaires ou toute autre action durant entre 1 et 2 heures, ne permet pas de retrouver une autonomie très importante. A l’opposé, bloquer une borne rapide 50 ou 100 kW sur une telle durée n’est pas soutenable dans un contexte où la rotation aux stations est essentielle. Entre ces 2 extrêmes, la solution proposée par IES Synergy est particulièrement adaptée à une implantation dans les zones urbaines commerciales et d’activités. « Face aux problématiques environnementales actuelles, nous souhaitions proposer aux populations urbaines une solution innovante afin d’accélérer l’adoption des voitures électriques », explique Jean-Michel Cornille, président d’IES Synergy.

Confort appréciable

Pour une Renault Zoé qui exploite classiquement le connecteur AC 22 kW, pas de changement. En revanche le confort apporté aux modèles équipés d’un chargeur 7 kW (en plus de la recharge rapide le plus souvent), est très appréciable. Il fallait ainsi, à partir des bornes accélérées (les plus courantes en France), environ 2h50 pour recharger entre 20 et 80% un Kia Soul EV 30 kWh, 3h50 avec une Nissan Leaf 40 kWh et à peine plus pour une BMW i3 42 kWh. Avec la borne Keywatt 24, ces temps tombent respectivement à 45, 60 et 63 minutes ! Il ne faudra également que 21 minutes pour ravitailler le pack d’un Mitsubishi Outlander PHEV sur la même plage de capacité énergétique.

Déjà retenue pour le Grand Lyon

Ces exemples montrent avec évidence que ce matériel est particulièrement adapté aux réseaux que développent les syndicats de l’énergie. La borne tri-standard Keywatt 24 d’IES Synergy a déjà été choisie pour équiper la métropole du Grand Lyon. Une centaine d’exemplaires seront installés sous 2 ans sur le territoire. « Izivia, filiale d’EDF, pionnière sur le marché de la mobilité électriques en France s’est associée à Demeter, gestionnaire du Fonds de modernisation écologique des transports qui finance l’investissement nécessaire visant à développer un réseau public de recharge répondant à tous les usages », souligne IES Synergy.

Recharge simultanée

La borne Keywatt 24 a été conçue pour la recharge de deux véhicules en simultanée : un sur le connecteur AC et un autre en courant continu (CHAdeMO ou Combo CCS). L’absence de ventilation à l’arrière de la borne permet de l’adosser à un mur. Son écran, son système d’identification et les supports des connecteurs sont tous situés dans une zone qui se situe entre 90 et 130 cm au-dessus du sol, pour un usage également adapté aux personnes à mobilité réduite. Résistante aux chocs et aux intempéries, elle peut fonctionner entre -25 et +50° C. IES Synergy a même testé avec succès son matériel à des températures de -35° C.

Supervision à distance

Le fabricant de la borne Keywatt 24 assure que son matériel est « facile à opérer, à maintenir, et à faire évoluer à distance ». Deux canaux de communication sont prévus. L’un, relié au serveur de l’opérateur, sert à gérer à distance les transactions ; l’autre permet d’effectuer, également de façon déportée, la mise à jour du soft de la borne. Un coût d’installation réduit s’ajoute à celui de la maintenance également bien plus bas, grâce à des choix technologiques simples et judicieux. Ainsi avec le système de refroidissement externe par flux d’air sans filtre à changer. Eligible à la subvention Advenir, la borne Keywatt 24 est compatible avec les tarifs bleus Enedis. « Nous avons pris en compte tous les besoins, aussi bien des collectivités en termes d’urbanisme que des usagers en termes d’accessibilité et de temps de recharge. Notre borne universelle Keywatt 24 est compatible avec tous les véhicules électriques, facile à installer et à utiliser, personnalisable et elle se fond parfaitement dans le décor urbain. Elle répond ainsi à toutes les demandes », résume Jean-Michel Cornille.

26 ans d’expérience

IES Synergy bénéficie d’une expérience de 26 ans concernant la recharge en courant continue. L’entreprise a déjà livré 920.000 chargeurs embarqués dans les véhicules, et 5.700 de ses bornes rapides ont déjà été installées. Sa technologie Keywatt a été déployée en Europe, mais aussi en Chine et en Amérique du Nord. L’arrivée dans son capital en 2018 du groupe industriel Nexans permet à IES-Synergy d’assurer son développement sur le long terme.


Mots clés : recharge | borne | électrique | véhicule | voiture | IES Synergy | Keywatt 24
Catégories : Voiture électrique | Borne de recharge |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 26/09/2019 au 27/09/2019 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa troisième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer les 26 & 27 septembre 2019. Cet événement permettra aux...
A lire également / sur le même thème Lightyear One : Une réplique solaire à la Tesla Model S
En développant ses voitures électriques Tesla, Elon Musk voulait faire dans le beau, l’efficace, le sobre et l’original. Différents constructeurs, déjà bien installés...
Après un accident mortel, Nashville vire les trottinettes électriques
L’édile américain était déjà bien remonté contre les 7 opérateurs qui mettaient à disposition, sur le territoire, des trottinettes électriques. En date du 23 mai...
Un Nissan e-NV200 glacier équipé d’une alimentation portable
En collaborant avec le glacier Mackie’s of Scotland, Nissan a sans doute trouvé le meilleur partenaire pour présenter à la fois, lors de la Journée de l’air pur au...
Domino’s teste la livraison avec un véhicule autonome électrique Nuro
Installée en Californie, Nuro développe un petit engin électrique autonome dont une des exploitations recherchées est la livraison de diverses marchandises dans un rayon...
Décollage réussi pour l’avion électrique Bristell Energic
Derrière cet appareil, André Borschberg, ancien codirigeant et pilote de Solar Impulse, et cofondateur-président de la société suisse H55 qui a développé le système de...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact