Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 08/02/2016 à 14:00 par Emmanuel Maumon - Lu 569 fois - Poster un commentaire


Formule E : première victoire pour DS Virgin à Buenos Aires


En remportant samedi l’ePrix de Buenos Aires, Sam Bird a offert à l’écurie DS Virgin sa première victoire en championnat du monde de Formule E. Un succès qui démontre la compétitivité de l’équipe franco-britannique et qui ne doit pas faire regretter au groupe PSA de s’être engagé dans cette compétition qui a encore réservé en Argentine une course spectaculaire sur un circuit offrant une belle largeur de piste et différentes trajectoires possibles, donnant la possibilité aux pilotes d’effectuer de gros freinages et de tenter un grand nombre de dépassements, ce dont ils ne se sont pas privés.


Sam Bird dominateur de bout en bout


Auteur du meilleur temps de la super pole que disputent désormais les 5 premiers de la séance de qualification, Sam Bird s’est élancé en pole position et est parvenu à conserver cette première place jusqu’à la ligne d’arrivée. Durant les premiers tours, il dû tirer un peu sur sa batterie pour résister aux attaques de Nicolas Prost, mais celui-ci partit en tête à queue, ce qui lui fit perdre plusieurs places peu après le changement de voiture à mi-course. Guère perturbé par l’entrée en piste de la voiture de sécurité, Sam Bird pris progressivement le large sur la meute de ses poursuivants. Alors qu’il semblait se diriger vers une victoire assez tranquille, il dû tout de même faire face dans les cinq derniers tours aux ultimes assauts de Sébastien Buemi, revenu du fin fond de la grille de départ.




La folle remontée de Sébastien Buemi


Déjà victorieux à deux reprises cette saison et dominateur lors des essais, le pilote suisse faisait figure d’épouvantail à Buenos Aires. Mais une erreur lors de la séance de qualification l’obligea à prendre le départ de l’ePrix en 18ème et dernière position. Pas de quoi décourager Sébastien Buemi qui passa à l’attaque dès le début de course pour se retrouver déjà à la 13ème place au bout de 3 tours. Au 13ème tour, il était déjà remonté au 8ème rang avant de s’attaquer sans coup férir à Mike Conway, puis à Robin Frinjs. Sur sa Renault e.Dams, le suisse continua sa folle remontée en prenant notamment le meilleur sur Stéphane Sarrazin au 22ème tour, puis sur Lucas Di Grassi lors du 30ème tour. Même s’il buta finalement sur Sam Bird, Sébastien Buemi, qui aurait pu perdre très gros après son erreur en qualifications, a fait mieux que limiter la casse en Argentine et il occupe aujourd’hui la tête du championnat.





Venturi au pied du podium


Après un noir week-end lors du dernier ePrix de Punta del Este, marqué notamment par la violente sortie de piste de Jacques Villeneuve qui désintégra totalement sa monoplace qui ne put pas être réparée à temps pour la course, Venturi a fait l’actualité à quelques jours du rendez-vous de Buenos Aires en annonçant la fin de son association avec l’ancien champion du monde de Formule Un et son remplacement par Mike Conway. Avant de partir à la faute durant la course, le pilote britannique sembla trouver rapidement ses marques avec la voiture du constructeur monégasque puisqu’il prit la 5ème place de la séance de qualification. Son coéquipier, Stéphane Sarrazin fit encore mieux puisqu’il signa le meilleur chrono de cette séance, preuve de la très bonne forme des Venturi sur le circuit argentin. Malheureusement pour le français, la super pole se passa un peu moins bien, ce qui lui valut de partir en 4ème position. Une place qu’il ne pût améliorer durant la course, échouant ainsi au pied du podium.





Lucas Di Grassi toujours sur le podium


Derrière Sam Bird et Sébastien Buemi, c’est en effet Lucas Di Grassi qui s’invita sur le podium. Une habitude pour le pilote brésilien qui signe là son quatrième podium en autant de courses depuis le début de la saison. Avec cette régularité, agrémentée d’une victoire en Malaisie à Putrajaya, le brésilien s’est hissé à la seconde place du championnat des pilotes, à 4 points (76 contre 80) seulement de Sébastien Buemi, l’homme fort de ce début de saison. Leur duel d’ici la fin du championnat, qui pour la première fois passera par Paris le 23 avril, s’annonce passionnant et indécis. Une lutte à laquelle pourrait bien se mêler Sam Bird s’il confirme sa performance de ce week-end. Prochain épisode de cette bataille au sommet, l’ePrix de Mexico qui aura lieu dans un peu plus d’un mois, le 12 mars.






Mots clés : Mobilité électrique | Formule E | DS Virgin | Renault e.Dams | Venturi | Sam Bird
Catégories : Voiture électrique |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Electric-Road 2017 à Rouen : La mobilité électrique à la rencontre des territoires
L’association Electric-Road, portée par l’Observatoire de l’innovation dans l’énergie (OIE) et Planète-Verte depuis 2013, se présente comme « une interface permettant...
ABB accélère sur la recharge ultra rapide
La tendance actuelle à la forte augmentation de la capacité des batteries de véhicules électriques obligent les fabricants de bornes de recharge à s’adapter et à...
Genève 2017 : plus de liberté avec le Peugeot Instinct Concept
Peugeot est très en vue au Salon international de l’Automobile de Genève qui se déroule jusqu’à dimanche. Si la Peugeot 3008, élue Voiture de l’Année 2017, trône sur son...
Genève 2017 : Hyundai est venu avec plusieurs fers au feu
Non content de présenter les trois versions de l’Ioniq, le premier véhicule au monde à proposer trois motorisations électriques – 100% électrique, hybride et hybride...
Genève 2017 : Toyota présente sa vision de la mobilité urbaine en 2030
Aux côtés de sa nouvelle Yaris et de ses voitures de compétition engagées en championnat du Monde des Rallyes ou dans les courses d’endurance, Toyota a présenté en...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact