Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 12/02/2019 à 12:14 par Philippe Schwoerer - Lu 1309 fois - 2 commentaires


Des ultracondensateurs au graphène pour un dirigeable grumier


Skeleton Technologies est chargé de développer des ultracondensateurs au graphène pour équiper le système de propulsion hybride électrique du dirigeable LCA60T de Flying Whales. Conçu à la base pour le transport de troncs d’arbres entre des points inaccessibles en forêt et les scieries, l’aéronef pourrait aussi acheminer des éléments d’éoliennes, de pylônes électriques, et mêmes des maison préfabriquées. Soutenu depuis 2017 par le programme « Industrie du futur » de l’Etat français, le projet devrait déboucher sur des applications commerciales dès 2022. Fin janvier dernier, l’agenda a bouclé une nouvelle étape. Une maquette au 1/150e du LCA60T a passé avec succès l’étape des essais en soufflerie, réalisés à Lille (59), par l’office Onera.

60 tonnes de charge

Avec sa structure rigide remplie d’hélium et sa motorisation hybride électrique, le LCA60T assurera des services très spécifiques impossibles aujourd’hui à accomplir, ou à l’aide d’hélicoptère bien plus coûteux à exploiter, et surtout bien moins vertueux sur l’environnement. L’engin de 154 m de long et de 43 m de haut serait capable de transporter des charges jusque 60 tonnes, avec, à son bord, 2 pilotes, et un opérateur assigné à la gestion des éléments à transporter et à la manœuvre du treuil. Quand la cargaison ne pourra pas prendre place dans la soute de 75 mètres de long, elle pourra tout de même être déplacée, suspendue à la verticale du dirigeable.

Hybride électrique

Peu d’informations filtrent pour l’instant sur le groupe motopropulseur lui-même. Flying Whales évoque une « propulsion hybride électrique distribuée » conçue comme « une innovation majeure » par « des leaders mondiaux », dont Skeleton Technologies fait partie. Elle a été pensée pour ne libérer que « de très faibles émissions de CO2 ». La puissance opérationnelle du LCA60T serait de 1,5 M. Les ultracondensateurs au graphène apporteraient 2 MW de plus pour couvrir les besoins supplémentaires en énergie lors des phases de levage des charges, mais aussi pour stabiliser l’engin lors des vols stationnaires et des déplacements, notamment en cas de turbulences atmosphériques. La vitesse de croisière du dirigeable serait d’environ 100 km/h.

150 dirigeables en 10 ans

Imaginé au départ pour les besoins de l’industrie du bois, le dirigeable voit sans cesse s’allonger la liste des applications que l’on envisage pour lui à travers le monde. Ainsi pour accéder à certaines zones reculées d’Afrique privées d’infrastructures de transport, et pour divers besoins d’acheminements urgents et/ou humanitaires. Flying Whales espère construire en 10 ans 150 exemplaires de son LCA60T.


Mots clés : graphène | condensateurs | Skeleton Technologies | dirigeable | LCA60T | Flying Whales



Commentaires

Posté le 12-02-2019 à 14:48:14 par H2

Je suis impatient de connaître la totalité de la motorisation de ce dirigeable. On parle de très faibles émissions de CO2, ce qui n’est pas compatible avec un carburant classique issu du pétrole. PAC H2 ?

Posté le 13-02-2019 à 17:07:51 par nouh

Je suis persuadé que l’avenir de la propulsion électrique viendra de l’aéronautique car contrairement à l’automobile qui se moque, un peu trop d’ailleurs, du poids embarqué, l’avion et encore plus le dirigeable ne peuvent faire abstraction de ce paramètre essentiel.
De plus l’aéronautique est à la pointe de la sureté de fonctionnement, ce qui est primordiale dans tous les transports.
A suivre....



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Salon du véhicule électrique & hybride de Val d'Isère
Salon du véhicule électrique & hybride de Val d'Isère
Du 11/07/2019 au 14/07/2019 - Val d'Isère

Pendant 4 jours, professionnels et grand public pourront se rencontrer, s’informer et échanger sur les nouveautés, innovations et projets de développement de la...
A lire également / sur le même thème Batteries : Après celui du cobalt, le cours du graphène s’envole
Alourdie par les impacts social et environnemental à l’extraction de certaines matières premières, mais aussi l’envolé de leur cours, la batterie lithium-ion classique...
Samsung continue son développement sur les batteries au graphène
Leurre ou véritable aubaine : le graphène, un composé de carbone pur, continue de susciter les doutes et les espoirs. Des milliers de brevet ont déjà été déposés par...
Du graphène dans les batteries pour faire mieux en voiture électrique qu’en thermique ?
Mille kilomètres d’autonomie, une quinzaine de minutes pour faire le plein du réservoir et régler l’opération : voilà 2 chiffres qui résument très rapidement le...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact