Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 26/05/2013 à 17:57 par Michaël TORREGROSSA - Lu 2249 fois - 9 commentaires

Better Place demande sa mise en liquidation judiciaire - Photo 1
La compagnie israelo-americaine Better Place, spécialisée dans le rechargement des véhicules électriques et notamment dans les batteries interchangeables, a annoncé samedi qu'elle allait faire une demande de mise en liquidation judiciaire face à l'impossibilité de réunir des fonds supplémentaires.

Dans un communique, Better Place a explique avoir saisi la cour du district de Lod, près de Tel-Aviv, "pour demander sa dissolution et la nomination d'un liquidateur temporaire".

Cette décision a été prise "face à son échec à lever des fonds supplémentaires et à l'absence des ressources nécessaires pour poursuivre ses activités", a ajouté Better Place.

Elle survient après que son principal partenaire financier Israel Corp. a annoncé à la Bourse de Tel-Aviv qu'il ne participerait pas à l'actuel tour d'investissement, "étant donné qu'aucun investisseur n'était intéressé".


Seulement 900 voitures vendues en Israël

Fondée en 2007 par l'entrepreneur israélo-américain Shai Agassi, qui a démissionné de son poste au mois d’octobre (voir actu précédente), Better Place a depuis 2012 créé un réseau de sites "de rechargement et de changement de batteries" pour les usagers de véhicules électriques en Israël et au Danemark.

Seulement 900 voitures équipées de telles batteries circulent en Israël, et bien moins au Danemark, et Better Place a perdu quelque 850 millions de dollars (657 millions d'euros) depuis sa création, selon la presse israélienne.

"Malheureusement, après un an d'opérations commerciales, il a été clair pour nous que malgré de nombreux clients satisfaits, l'adhésion d'un public plus large ne serait pas suffisante et que le soutien des fabricants automobile manquait", a affirmé l'actuel PDG Dan Cohen.

En effet, Renault, seul constructeur à avoir travaillé avec Better Place avec le développement de la Fluence à batteries interchangeables, avait annoncé récemment ne plus vouloir proposer de nouveaux modèles équipés de ce système (voir actu précédente).

Le constructeur a d'ailleurs réagi à l'annonce de Better Place en diffusant un communiqué qu'il "prend acte de la décision du Conseil d’Administration de Better Place" et que "le réseau Renault en Israël et au Danemark continuera d’assurer le service après-vente des Fluence Z.E. et des batteries de ces véhicules".

Une décision qui "ne remet nullement en cause la stratégie de l’Alliance Renault-Nissan en matière de véhicules électriques" souligne le communiqué.

Source : AFP


Mots clés : Better Place | Israël
Catégories : Voiture électrique | Borne de recharge |




Commentaires

Posté le 27-05-2013 à 11:38:27 par C'est ENFIN terminé !

Better Place était une arnaque tant intellectuelle que financière. Seul Ghosn s’est fait avoir, ce qui ne permet guère l’optimisme quant à l’avenir de Renault.

Il ne reste plus à la Cour des Comptes qu’à se pencher sur combien ce gag a vraiment coûté au contribuable, via Bercy et le FSI notamment, en analysant de plus près la belle « excuse » de l’aide globale au programme Véhicule Electrique de Renault…Un ligne à ligne s’impose, désolé…

La Fluence est d’ores et déjà condamnée avec la disparition de Better Place. Les ventes de la Twizy se réduisent comme peau de chagrin… Reste à voir combien de temps la Zoé se maintiendra après les ventes concessionnaires et les premiers achats lourdement subventionnés…

Mazette, quel gâchis… Alors que tous les principaux concurrents de Renault – hors PSA qui meurt aussi de sa coupable obstination diesel – ont compris depuis fort longtemps que l’avenir passait par l’hybride (essence, GPL ou GNV, mais PAS diesel, pour les vraiment durs de la feuille…).

Posté le 27-05-2013 à 15:38:43 par Didier

Contrairement au monsieur de 11h38 je pense que cet échec de Better Place ne remet absolument pas en cause la pertinence des véhicules 100% électriques. Au contraire, cela montre que pour la plupart des clients l'autonomie suffit et qu'en cas de besoin il est plus facile de trouver une prise voire une borne rapide qu'une station "Better Place". Et c'est une bonne chose car pour le prix d'une station on peut installer des centaines de borne de recharge rapide, ou des milliers de bornes de recharge normales ! D'ailleurs les clients sont satisfaits des voitures, il y a juste qu'ils ne vont pas dans les stations, alors Nissan-Renault va plutôt vendre des Zoé et des Leaf qui sont prévues dès l'origine pour l'électrique avec notamment des batteries sous la voiture ce qui donne une meilleure tenue de route mais qui ne permet pas l'échange de batterie à la sauce Better Place.

Par ailleurs cela n'a rien coûté au contribuable français, Renault a répondu à un appel d'offre et a vendu des voitures, la R&D nécessaire a profité à toute la gamme ZE.

Enfin, la Zoé n'est absolument pas subventionnée, si vous faites allusion aux 7000 euros de bonus ce n'est pas le contribuable mais les français qui achètent des voitures polluantes qui payent. Le système est conçu pour être équilibré même si il y a forcément un déséquilibre en fin d'année (ridicule en comparaison des montants) puisque les montants sont calculés a priori. Mais c'est pareil pour plein de systèmes équivalents, diriez-vous pour autant que la retraite est une subvention ?

Votre solution miracle, l'hybride, c'est des voitures lourdes et complexes pour des gains en consommation ridicules, l'approche de Renault est très largement aussi pertinente d'autant que l'offre d'hybrides est à présent pléthorique.

Enfin, que ce soit des thermiques ou des hybrides, ces voitures rendent nos villes irrespirables, c'est un problème de santé publique pire que par exemple l'amiante. Le minimum serait que ces voitures hybrides puissent rouler en électrique en ville mais c'est vrai uniquement sur le papier car dans les faits l'éventuel monde "ZE" est limité à 2 ou 3 km et encore sans trop appuyer sur l'accélérateur...

Posté le 27-05-2013 à 17:08:08 par maes

Pas d´accord sur le sujet arnaque aux contribuable car il y a bien sur eu pression de M. Ghosn au gouv Sarko. Rappelez vous, c´était pour fabriquer les batteries dédies VE à Fleins afin de satisfaire la super-demande d´un délirant que savait bien que son temps était compté avec l´arrivé de charges rapides et de l´induction. Maintenant il faut plaindre le contribuable d´Israel et non les français car cet affaire aurait pu coûter très chères. Pour une fois qu´on est pas des pigeons!!

Posté le 27-05-2013 à 20:25:36 par Paco

Que dire devant tant de contre-vérités ?

@C'est ENFIN terminé !

D'abord, BetterPlace n'est qu'un projet issu d'investissements privés. Il n'a bénéficié d'aucunes aides de l'Etat israélien ou autre. Il n'a aucunement bénéficié d'argent du contribuable. Au contraire, une telle absence d'aide, tant à l'investissement, au déploiement des stations, qu'à l'achat des véhicules (non subventionnés, rappelons-le) laisse songeur.
http://blogs.timesofisrael.com/is-the-israeli-government-serious-about-kicking-the-oil-addiction/

Shai Agassi a essayé de réinventer le monde, a travaillé jours et nuits, a levé des centaines de millions de dollars à des fortunes (non taxées à 75 %, rappelons-le aussi) pour essayer de sortir un pays du tout pétrole et de ses incommensurables défauts (guerre, pollution, asphyxie, gaz à effet de serre, cancer). Que vous ne le souteniez pas, que vous souhaitiez que Ghosn ne soit pas français tant vous le haïssez est une chose. Que vous vous réjouissiez de cet échec me laisse pantois. Et maintenant ? Et vous, que faites-vous ? Vous êtes heureux chaque fois qu'un entrepreneur échoue ?

Quant au ligne à ligne qui coûte au contribuable, c'est aussi et surtout le diesel subventionné à hauteur de 20cts par litre, aux véhicules diesels, subventionnés depuis 5 ans à hauteur de 400 à 500 € par petit moteur dCi, etc.

Heureusement, certains changent les choses et les visions d'Elon Musk (et même de Shai Agassi) m'inspirent plus que les vôtres.

Posté le 27-05-2013 à 22:45:09 par bigbluejlr

chacun y va de son couplet.
Shai et Elon sont deux personnes que j admire bcp. Shai est un orateur incroyable qui fascine les foules, il a malheureusement tenté de changer un systeme fermé par un autre en appliquant à une industrie un business modele d un autre. ca ne peut pas toujours marcher. son echec etait prévisible, mais c est un idéaliste tout comme moi et son echec aura quand meme servi à faire avancer la cause de la mobilité electrique ! les grincheux ici preferent mourir prématurément à cause de vehicules criards et nauséabauds que sont les diesels ! ma detestation de ces moteurs ( surtout des petits, les plus bruyants) atteint des sommets, je n en peu plus de cette agression permanente ! comment peut on encore solliciter ces moteurs et dire que c est l avenir ? les rues sont devenues invivables ! dire que la ville pourrait etre tellement agréable et les gens tellement plus epanouis aux volants de volants de voiture qui glissent sur la route ! les conducteurs de ZOE ne conduiront plus de diesel, le changement se fera progressivement quand les rouleurs de ZOE partageront leur bonheur au quotidien de cette douceur retrouvée et convaincront d autres rapidement avant que les primes ne disparaissent!

Posté le 28-05-2013 à 02:35:29 par Didier

Bon, en fait un seul commentaire négatif pour le moment, probablement un haineux qui passait par là, il n'aime pas l'électrique car avec il ne peut pas partir en vacances avec 5 personnes et leurs bagages dans sa citadine avec 10 heures de routes avant l'hôtel (sauf endormissement au volant). Ou alors il a une grosse familiale bien adaptée aux vacances et il roule tout l'année en ville avec ce gros 2,5 litres diesel à faire des petits trajets à froid dans les bouchons... Éventuellement si se donne bonne conscience avec une hybride histoire de n'avoir en aucune circonstance une voiture adapté à la situation.

Posté le 29-05-2013 à 23:45:41 par @Paco & Bigblue

Curieux, votre raisonnement : vous semblez admirer un bonimenteur qui aura fait perdre en pure perte près d'un milliard de dollars aux premiers investisseurs lui ayant fait confiance ? Manière très originale d’encourager le grand n’importe quoi…

Shai Agassi appartient tout simplement à une catégorie courante de « vrais-faux » entrepreneurs, qui sur un concept de préférence « illuminé », arrivent à mobiliser un premier rang d’investisseurs – des capitaux ventures (VCs) – puis un deuxième rang – les fameuses mezzanines des habituels flibustiers de la Finance, soit les grandes banques d’affaires.

Le but ultime est bien sûr de « faire un gros coup » sur le dos du Petit Porteur lors de l’introduction en bourse – la non moins fameuse IPO… Plus c’est gros, plus ça marche… Les VCs sont contents, ils ont revendus leur part à plus de cinq fois la mise. Les banques sont également contentes, elles ont pris leur com lors de l’intro en bourse et revendent progressivement leurs actions au fil de l’eau aux petits porteurs persuadés de faire une excellente affaire, trompés par la bonne valorisation de l’action les premiers temps…

Au bout de deux à trois ans, patatras ; le rêve s’effondre et le Roi est nu, la boîte disparait pratiquement sans bruit, laissant derrière elle des milliers de petits porteurs « cocufiés »… qui s’en remettront certes, ils n’ont aucune mémoire….

Ce scénario de « l’idée merveilleuse » suivie de l’IPO aidée par les « copains » est un très grand classique…Démarré dans les années 1990, ce scénario fait toujours la fortune de ses architectes…

Mais là pour Better Place, pas de chance : la crise aidant, l’entrée en bourse prévue pour 2014 (voir ci-dessous) a dû être repoussée sine die… Adieu veaux, vaches, cochons…

Shai Agassi doit maintenant apprendre à courir vite, et surtout en zigzag : planter les copains ne se fait pas vraiment dans le milieu…

Ce qui reste tout de même ahurissant dans cette histoire, c’est que Ghosn se soit fait avoir comme un bleu sur une idée aussi loufoque et dans une arnaque à l’IPO aussi classique et aussi visible…

Quelques-uns de ses proches conseillers vont certainement prendre une pré-retraite bien méritée, en tout cas vraiment nécessaire…

Posté le 29-05-2013 à 23:45:41 par @Paco & Bigblue

Curieux, votre raisonnement : vous semblez admirer un bonimenteur qui aura fait perdre en pure perte près d'un milliard de dollars aux premiers investisseurs lui ayant fait confiance ? Manière très originale d’encourager le grand n’importe quoi…

Shai Agassi appartient tout simplement à une catégorie courante de « vrais-faux » entrepreneurs, qui sur un concept de préférence « illuminé », arrivent à mobiliser un premier rang d’investisseurs – des capitaux ventures (VCs) – puis un deuxième rang – les fameuses mezzanines des habituels flibustiers de la Finance, soit les grandes banques d’affaires.

Le but ultime est bien sûr de « faire un gros coup » sur le dos du Petit Porteur lors de l’introduction en bourse – la non moins fameuse IPO… Plus c’est gros, plus ça marche… Les VCs sont contents, ils ont revendus leur part à plus de cinq fois la mise. Les banques sont également contentes, elles ont pris leur com lors de l’intro en bourse et revendent progressivement leurs actions au fil de l’eau aux petits porteurs persuadés de faire une excellente affaire, trompés par la bonne valorisation de l’action les premiers temps…

Au bout de deux à trois ans, patatras ; le rêve s’effondre et le Roi est nu, la boîte disparait pratiquement sans bruit, laissant derrière elle des milliers de petits porteurs « cocufiés »… qui s’en remettront certes, ils n’ont aucune mémoire….

Ce scénario de « l’idée merveilleuse » suivie de l’IPO aidée par les « copains » est un très grand classique…Démarré dans les années 1990, ce scénario fait toujours la fortune de ses architectes…

Mais là pour Better Place, pas de chance : la crise aidant, l’entrée en bourse prévue pour 2014 (voir ci-dessous) a dû être repoussée sine die… Adieu veaux, vaches, cochons…

Shai Agassi doit maintenant apprendre à courir vite, et surtout en zigzag : planter les copains ne se fait pas vraiment dans le milieu…

Ce qui reste tout de même ahurissant dans cette histoire, c’est que Ghosn se soit fait avoir comme un bleu sur une idée aussi loufoque et dans une arnaque à l’IPO aussi classique et aussi visible…

Quelques-uns de ses proches conseillers vont certainement prendre une pré-retraite bien méritée, en tout cas vraiment nécessaire…

Posté le 29-05-2013 à 23:54:39 par Zoé commence aussi à ressembler au Titanic...

Pas sûr à ce stade que Zoé - en raison de sa Wallbox notamment - ne connaisse le sort funeste de la Fluence et du système de batteries interchangeables ayant lié Better Place - mise en faillite cette semaine - et Renault...



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Infrastructures de charge pour véhicules électriques

Découvrez notre dossier spécial
AVEM
Retrouvez notre dossier complet sur les infrastructures de charge pour les véhicules électriques : actualités, vidéos, fournisseurs, localisation des bornes, différents types de bornes...

Accéder au dossier
Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités


Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Israël – Tel Aviv inaugure son premier bus électrique
En Israël, l’opérateur de transport Dan a inauguré mardi son premier bus électrique dans le cadre d’une campagne visant à remplacer une partie de sa flotte diesel par...
Better Place racheté par le groupe Sunrise
Six semaines après sa mise en liquidation judiciaire, la société Better Place, spécialisée dans la recharge et l’échange batteries, vient d’être reprise par le Groupe...
Renault abandonne Better Place et les batteries interchangeables
Selon la publication danoise Energi Watch, Renault abandonnerait le développement de voitures électriques à batteries interchangeables en raison du manque d’intérêt...
Better Place suspend ses activités en Amérique du Nord et en Australie
Afin de se concentrer sur le développement de ses deux marchés principaux, l’Israël et le Danemark, le spécialiste de l’échange batteries, Better Place, vient d’annoncer...
Better Place – Evan Thornley débarqué à son tour
Seulement trois mois après avoir succédé à l’emblématique Shai Agassi, le nouveau PDG de Better Place, Evan Thornley, vient à son tour d’être remercié par les...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact